Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 13:30

D'aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours rongé les ongles.
Je me rappelle même que quand j'avais dans les 5-6 ans, j'arrivais à me ronger les ongles des pieds (véridique, même si c'est quelque chose d'assez dégueulasse dont je souhaite que mon futur biographe ne relate jamais l'anecdote, merci...).
C'est un fait, je suis un grand stressé de la vie et un rien m'angoisse. Là où je me sens plutôt normal, c'est que je suis loin d'être le seul. Certaines personnes mangent comme quatre et grossissent (ça m'arrive aussi), d'autre picolent (euh... rien...), d'autres fument (ça j'ai réussi à arrêter tout seul!)...
Certains font de l'eczema ou du psoriasis, d'autres ont des tics nerveux rigolos, bégaient parfois, ou alors trompent leur femme ou crottent leurs slips pour compenser. Moi je me ronge juste les ongles. 

Un vice que j'ai essayé tant bien que mal de faire passer (en vain) et qui fait de moi un associal infréquentable, presque un pestiféré, avec des Knakis Herta à la place des doigts. J'exagère à peine : je me rappelle même qu'un de mes correspondants allemands refusait de me serrer la main parce que "se ronger les ongles, c'est une habitude répugnante qui peut transmettre des maladies". Ben voyons... Alors que se torcher le cul trois fois par jour et éluder tranquillement le lavage de mains avant d'aller saluer les collègues, ou encore se gratter les pieds (ou les couilles - ou les deux!) avant de plonger la main dans le bol de cacahuètes ça, c'est pas très grave. Enfin bon...

- J'ai essayé la volonté. Malheureusement, je manque cruellement de cette vertu. En plus, la plupart du temps, je ne m'aperçois même pas que je suis en train de me ronger les ongles, tellement je suis habitué à le faire. Ou quand je m'en rend compte, c'est trop tard! Je me suis coupé un ongle ou un cuticule jusqu'au sang. Obligé de le finir à l'incisive... ECHEC!

- J'ai essayé le vernis amer. Au début, ça marche parce que le goût est immonde. Mais peu à peu, tout comme celui de l'endive ou du pois-chiche, de la câpre ou de l'anchois, on s'habitue à ce petit goût de bile et, sans forcément apprécier, on finit par ne plus s'en rendre compte. ECHEC!

- Au collège, j'ai essayé le vernis au goût de merde (ça existait dans les années 80, pour mon plus grand malheur...). Et là, ça a marché, sauf que je n'ai pas pu supporter cette infâmie plus d'une journée. Le problème principal étant qu'en plus du goût, ce vernis avait aussi une odeur qui se répandait dans l'air environnant au moindre mouvement. Dès que je frottais malencontreusement mes mains sur mes vêtements, mes stylos, mes cahiers, mes cheveux, dès que je serrais la main à un camarade, le plus suave des parfums de chiasse de poule se transmettait instananément à l'objet, au voisin touché, comme un mauvais influenzavirus. "Et pof! T'as la pécole!"
En gros, je puais la merde à des mètres à la ronde. Alors ECHEC!

- En arrivant en Soule, j'ai essayé les bâtons de réglisse. J'aimais bien cette période, puisqu'en plus de donner une haleine relativement fraîche (on m'a quand même plusieurs fois demandé si je buvais du Pastis en cachette...) j'ai nettement réduit l'onychophagie (le fait de se ronger les ongles, ça s'appelle comme ça, bande de noobs! Par contre, ne me demandez pas de le prononcer...). Mais la réglisse est un excitant cardiaque (il parait...) et le fait de rogner un bout de bois toute la sainte journée n'est ni esthétique visuellement (jolies les fibres jaunâtres entre les dents!) et auditivement ("chogne chogne chogne..."), ni très bon pour les ratiches. Je n'ai jamais été aussi souvent chez le dentiste qu'à cette époque. Et même si le dentiste en question (paix à son âme) était un ami, je n'aimais pas pour autant fréquenter son cabinet... ECHEC, là aussi! 

- J'ai essayé les bouts de ruban adhésif. Désagréables, très vite sales et pas très pratiques à l'ère de l'écran tactile. Et puis qu'est-ce qu'on a l'air con avec du scotch au bout des doigts! Surtout quand le grand patron débarque par surprise dans le bureau avec toute sa bande et qu'il faut serrer une dizaine de mains tendues... Les regards au départ chaleureux prennent vite une expression interloquée! J'ai cru lire dans leurs yeux un truc du genre : "mais c'est QUOI ce débile? Il fait du social, Castéra, ou quoi?" La honte m'envahit rien qu'en y repensant...
Bref : ECHEC!

- J'ai essayé les gants en latex. Et ça, c'est pas mal dans l'absolu. Bon, ok, ça fait un peu savant fou - limite proctologue, ou Dexter s'apprêtant à trucider joyeusement quelqu'un, mais en expliquant succinctement à son vis-à-vis surpris, ça passe, enfin généralement... Et là, je ne me ronge pas du tout les ongles. Rien que le goût du latex sur les lèvres est dissuasif!
Bon plan, donc, sauf quand le grand patron débarque par surprise et gnagnagna... Obligé d'enlever les gants, par politesse. Et là : gros malheur! La poudre blanche qui sert à favoriser le glissement du latex sur la peau a formé
au bout et entre les doigts - comme des grumeaux dont la consistance pâteuse et humide ressemble à s'y méprendre à...
Mais oui, c'est bien ça : à du vieux sperme! 
Grand moment de solitude : "Hum... OK. Pardonnez-moi, je vais me repoudrer le nez et je reviens...
EXIT le beau et héroïque Dexter. Bonjour le fils spirituel de Marc Dutroux!
ECHEC, encore! 

- J'ai essayé le sport intensif. Courir, j'adore ça et ça a un réel effet positif sur mon stress. Du moins j'adorais ça, jusqu'à ce que je me fasse venir une épine calcanéenne. Depuis, j'ai mis la pédale douce. C'est pas pour ça que je me suis mis au vélo, hein? Ah non m'sieur : ça fait trop mal au cul... ECHEC!

Bref, je vis cette onychophagie comme un vrai handicap : elle m'empêche de me sentir parfaitement bien dans ma peau et me donne l'impression de me trimballer cul-nu devant tout le monde, presque sans arrêt. Un sentiment d'infériorité assez pénible à vivre au quotidien. Quand je pose un oeil sur mes ongles, l'opprobre m'étreint. Même si, comme vous pouvez le constater, j'assume (puisque je vous en parle sans détour). 

Et d'ailleurs si je vous en parle, c'est dans l'espoir de recueillir le plus possible de témoignages et surtout d'astuces ou de recettes qui fonctionnent vraiment pour arrêter de me ronger ces putains de muthafackin' ongles. Alors que franchement, c'est même pas bon à manger, objectivement!
A votre bon coeur, m'sieurs-dames!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BITS OF MY LIFE
commenter cet article

commentaires

PL 07/01/2016 21:13

Merci, je les avais récupérés les bonus. La douche est grandiose. ça m'a rappelé un article sur un refuge dans les Alpes suisses, où il faut sortir en crampons pour aller aux WC plantés sur une crête vertigineuse, et où par grands vents s'engouffrant sous la cahute, les matières censées descendre ont une fâcheuse tendance à vouloir remonter d'où elles viennent ...
Pour l'article vautour (si angoissant que ça ?), j'ai dû le démentir à plusieurs personnes qui avaient mordu à l'hameçon et n'avaient pas vu la date de 2025 ! :-)

E.H.BOYER 07/01/2016 21:18

Héhé! A leur décharge, je n'avais pas vu la date non-plus et je me suis laissé prendre au piège. C'est en lisant les commentaires que j'ai réalisé que c'était de la fiction. C'est bien fait ^^

PL 06/01/2016 22:06

Plié de rire :-)
Mais désolé je ne suis pas affecté par cette particularité fusionnelle avec Angela Merkel

PS : je me balade sur le site, à la suite de la lecture de Mauvais berger que j'ai bien apprécié ;-)

Un de tes commentaires à la Buvette (une brebis bouffée quasiment vivante par les vautours) m'avait inspiré cette bafouille :
http://www.buvettedesalpages.be/2014/10/vautour-fiction.html

A+
Morveux ! (concentré de meilleurs voeux...)

E.H.BOYER 06/01/2016 22:16

Bonjour et très bonne année 2016!

Je n'ai pas écrit de suite de "Mauvais berger!", mais j'ai commis quelques bonus que tu peux lire ici : http://etiennehboyer.blogspot.fr/search/label/Bonus
Sinon, je suis aussi coupable d'un roman fantastique qui se déroule en Soule et sur Internet, intitulé L'infection T1 : Contage. C'est le premier volume d'une trilogie.

PS : je me suis rongé les ongles en lisant ton article ^^

David 05/01/2016 14:23

ben ouais un peu quand même

E.H.BOYER 05/01/2016 14:26

J'ai vu dans les #Onychophagie de Twitter que c'est un vice que je partage avec Angela Merkel! https://twitter.com/Takk_for_sist/status/651289587634073600

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!