Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 11:23

Une fois n'est pas coutume, je vais à nouveau écrire au sujet des élections... 
Mais cette fois-ci, ce n'est pas pour vous vanter les mérite d'untel ou d'untel, ou de vous dire qu'il faut aller voter, quitte à aller voter blanc ou nul. Cette fois-ci, je vais vous expliquer en 5 points pourquoi je n'irai pas voter en 2017. Eh oui, je ne vais même pas me déplacer. Je n'arrive pas encore à définir si je prends cette décision parce que je muris ou à l'inverse, parce que je régresse... 

Je n'irai pas voter aux présidentielles parce que : 

1) Aucun candidat ne propose de rompre avec le système en place. Tous, je dis bien TOUS, de droite comme de gauche cautionnent ce système pyramidal qui ne me convient pas. Pour moi, il faudrait le renverser, comme une mauvaise construction en Légo et reconstruire autre chose de plus juste, plus équilibré, plus respectueux de la planète et des hommes. Et cela ne se fera ni avec la droite et ni avec la gauche qu'on connaît car ils sont tous aux ordres de ce système broyeur d'individus, fabriquant de masses stupides et incultes à la solde des lobbies, des banques, des grands groupes industriels et des religions.
Dans la configuration actuelle, c'est un peu comme si on me demandait de choisir entre des bras de 9 mètres ou une jambe cassée... Si bien qu'objectivement : voter ne sert à rien. Comme aurait dit Coluche "si ça servait à quelque chose, il y a longtemps que ça aurait été interdit !"

2) Les candidats sont TOUS malhonnètes. Ils voudraient nous faire croire qu'ils se présentent aux élections présidentielles pour aider le pays, que leur vocation est de se mettre au service de ses habitants, mais en réalité, c'est eux-même les premiers bénéficiaires de leur élection. Ils veulent TOUS aller manger à la cantine de l'Elysée. Y'en a même qui ont tellement aimé la bouffe (et qui veulent tellement se soustraire à la justice, surtout) qu'ils veulent y retourner à tout prix (même à celui de leurs mensonges et du déni de la réalité). Il n'y a qu'à voir le nombre d'encravatés qui postule aux primaires de droite et de gauche, se tirant dans les pattes les uns des autres pour que tout ce petit monde finisse par adouber un champion (généralement le plus corrompu d'entre eux). Ecoeurant. 
Alors pensez donc !

3) C'est mon droit le plus strict, de ne pas le faire. Il n'y a aucune obligation. Et qu'on ne me ressorte pas les arguments éculés habituels : "Ouiiiii, c'est ton devoir de citoyeeeeeen... Pense à tous ceux qui sont mooooorts pour que tu aies le droit de voteeeeer...", ou encore le sempiternel "Ouiiiii, si tu ne vas pas voteeeeer, tu vas faire élire Marine Lepeeeeen..." Les plus forts me diront : "Que je ne t'entende pas te plaiiiindre, si les élus ne font pas ce que tu veuuuux..." T'inquiète : je m'en fous. Aucune de ces canailles ne fera jamais ce qu'il faut.
Et ceux qui éliront le Front National sont ceux qui votent pour le Front National, pas ceux qui refusent de se prononcer parce que tout cela n'est que du pipeau de bas étage, en fin de compte. On a les dirigeants qu'on mérite. 
Quant à mon devoir de citoyen, je crois que je le fais déjà bien assez en payant mes impôts et la TVA, qui servent entre autre à financer le train de vie de tous ces clowns, puis leurs retraites et autres privilèges scandaleux. 

4) Les élections, ça devient vraiment du n'importe quoi à l'américaine : publicité à outrance, montagnes de pognon dépensées en conneries, tout ça pour la gloriole (non mais sérieux : il leur faut même des hymnes de campagne !!!). Dans les médias, on s'entoure désormais de pléïades d'experts et on convie des politiques (candidats ou soutiens, qui souvent ne représentent qu'eux même) pour débattre de sujets de société super importants, comme le burkini, la "théorie du genre" ou le braquage de Kim Kardashian... 
Mais ça, c'est que la partie la plus légère. Le pire, c'est les petites phrases des uns et des autres, débitées comme des vérités universelles, fruits d'une réflexion qu'on imagine très profonde. Abyssale, même. C'est à celui ou celle qui sera le plus populiste, celui ou celle qui dégainera une connerie plus grosse et plus rapidement que les autres. Tout ça pour avoir une chance de faire le buzz, voire de remonter dans les sondages (truqués, ou auxquels on peut faire dire ce qu'on veut)! Ils rivalisent TOUS de bêtise pour racler le fond de la France moyenne, peu importe qu'ils passent pour des demeurés congénitaux avec leurs approximations, leur xénophobie malodorante, leur homophobie rampante et leurs idées réactionnaires moisies. C'est lamentable. 
Et ça me fait penser à ce sketche des Inconnus, qui n'a pas vieilli d'un pouce.

5) Je ne comprends pas la notion de "nation", ou de "patrie". Les frontières, pour moi, sont une hérésie. Pour moi, ce n'est pas le chef de la France ou de l'Allemagne, ou de la Syrie ou des USA qu'il faudrait élire, mais LE REPRESENTANT DE L'HUMANITE. Car en vérité, nous sommes tous frères (et soeurs), qu'on le veuille ou non.
Et les grandes religions (quelles qu'elles soient) qui font
 soit-disant partie de nos racines, elle n'ont pas 3000 ans (pour la plus ancienne). L'homme moderne (homo sapiens) existerait depuis 150 000 ans et notre espèce proviendrait du grand rift (en Afrique). Donc chez les "français", il n'y a pas plus de racine chrétienne que d'ancêtre gaulois. Nos racines, c'est l'humanité. Tout le reste est venu bien après. Très tardivement, même, si on regarde attentivement la chronologie. Quant à ce qui fait la spécificité de "notre peuple", c'est à dire sa langue, elle est le fruit de l'évolution, de l'histoire et ses conquêtes. Rien de glorieux, rien de divin, rien qui ne nous définit comme le peuple élu. Notre chance, c'est d'être né sous un climat tempéré sur une terre fertile (enfin... tant qu'on ne l'a pas encore trop pourrie de pesticides et de radiations nucléaires). 

Bref, tout cela n'est que du cinéma, du cirque, des fadaises, des postures politiciennes et c'est vain.
Je ne voterai pas. Et je crois même que je ne voterai plus. Jamais.

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article

commentaires

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!