Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 20:30

A défaut d'être systématiquement plaisant, tout ce que j'écris ici n'a qu'un seul but : faire évoluer les choses dans le bon sens. Quand les choses me paraissent bien, je le dis, même si je ne suis pas toujours d'accord avec les personnes qui les mettent en oeuvre. Par exemple je trouve absolument génial que la commune de Mauléon-Licharre finance une partie du permis de conduire de ses jeunes habitants, contre 70 heures de bénévolat dans une asso locale. L'idée (même si je suppose qu'elle a été piquée ailleurs) est géniale et le fait que ce projet soit mis en place ici est génial. Ce serait la perfection absolue si la Communauté de Communes voulait bien reprendre cette compétence et généralisait cela sur toute la Soule.
On peut toujours rêver... 

Mais je dis aussi quand les choses m'insupportent (même si ça ne fait pas plaisir à tout le monde). Et aujourd'hui, les amis, on va reparler de gestion des déchets. Possible que ce ne soit pas le dernier épisode de la saison...
Vous l'aurez deviné, cet article fait suite à un premier tir, encore lisible ici.

 

*****

 

Mais commençons par le commencement : j'habite un petit quartier d'un petit village de Soule. Un hameau, devrais-je dire... C'est un endroit assez préservé où je suis loin de la ville et de ses bruits et divertissements divers, mais pas trop non plus. Quand t'as oublié de prendre des bières (ou des cacahuètes), c'est dommage pour toi !
J'ai aussi des voisins, mais pas vraiment à touche-touche, comme en plein centre de Mauléon : il doit y avoir tout au plus 30 habitants au km². Et encore... 

Dans mon quartier, comme partout ailleurs en Soule, il y a une coin pour se débarrasser des déchets. Une de ces aires où l'on retrouve les trois conteneurs habituels (verre, divers recyclables et déchets ménagers). Mais, et peut-être est-ce dû à son isolement, c'est la deuxième fois en moins de six mois que je trouve cette aire dans un triste état. Et cette fois, j'ai eu droit aux trois-en-un !

 

1) Commençons par le conteneur à verres : il est vieux et moche.
Moi aussi, certes. Bon, ok, c'est pas une raison pour se fâcher sur Internet...
Ce que je veux dire, c'est qu'il est aussi en piteux état. Les bavettes en caoutchouc qui servent à empêcher les insectes et autres bestioles assoiffées d'y entrer sont cassées.

Du coup, chaque fois que je vais jeter mes bouteilles de bière vides (c'est à dire relativement souvent), je me fais littéralement agresser par des hordes de guêpes, qui font je ne sais quelle rave-party dans ce foutu conteneur. J'en ai compté 25 avant-hier, mon fils peut en témoigner... On a mis plus de 10 minutes pour tout jeter, à raison de 3-4 bouteilles toutes les minutes, avec repli dans la voiture en attendant que les guêpes se calment.

Notez le très beau spécimen de vespula germanica que j'ai réussi à prendre en photo sur le rebord d'une de ces fameuses bavettes cassées (ci-dessus à droite - Clic-droit / ouvrir l'image dans un nouvel onglet)...
Désolé, j'ai pas tenté la macro... 


En cette période de fort tourisme, et même si je ne suis pas certain qu'il y ait beaucoup de passage dans mon quartier, je suis par contre absolument sûr que le fait d'exposer du matériel aussi vétuste et dangereux n'est pas une excellente idée. En plus, au risque de me répéter, ce conteneur est LAID. Même un collectionneur de vaginettes kitsch n'en voudrait pas dans sa cave secrète !
C'est pas parce qu'on est planqués sous le tapis, loin des passages obligés à la vue de tous qu'il faut nous refourguer toutes les merdes !

 

2) Au tour du conteneur à papiers, cartons et recyclables divers, maintenant...  
Il se trouve que ce matin encore, il était encore archi-plein. J'ai eu du mal à trouver une place pour y glisser mes propres déchets. J'ai dû pousser comme un taré sur la bavette, au risque de me blesser sur des objets tranchants, genre boite de conserve... Quand on sait qu'une simple feuille de papier, selon l'angle où on la prend, peut couper comme un couteau, hein, bon ! 

Je rappelle que mon quartier, s'il est étendu en terme de territoire, est très peu peuplé par des humains, grands jeteurs de déchets non-naturels devant l'éternel. Alors je veux bien qu'il y ait parmi nous quelques gros consommateurs de produits emballés, mais quand même : faudrait pas attendre de retrouver des déchets partout par terre dans un si joli coin de verdure pour venir vider ces putains de conteneurs ! Je veux dire : on paie des impôts locaux. Je crois savoir que la part de la gestion des déchets est assez significative dans le coût global. Ce serait bien d'embaucher assez de personnel pour faire le boulot correctement. Parce que sinon, on va s'exposer à ça : 

 

3) La poubelle des déchets ménagers qui dégueule. Encore une fois, le conteneur était plein à craquer. Du coup, quelqu'un, (je ne sais pas qui et je m'en fous) a déposé ses ordures devant la benne et voilà.
Je trouve que c'est une incivilité dégueulasse (moi, j'ai fait 10 km aller/retour pour aller jeter la mienne dans le village d'à côté, comme l'indique le mode d'emploi - et vive le gasoil, vive l'écologie, vivent l'énergie positive et la croissance verte !!!), mais "en même temps", comme dirait Macron, je ne vais pas jeter la pierre à celui (ou celle) qui l'a commise.

En effet, c'est ultra pénible d'arriver à la poubelle, de badger et de se rendre compte en levant la bascule qu'il y a déjà un gros sac dans le tiroir, et que ton badgeage sera comptabilisé comme si tu avais jeté ta "propre" poubelle, alors que tu l'as encore dans tes mains.
C'est même rageant... Si la benne avait été en papier mâché, elle aurait volontiers pris un bon coup de boule !
C'est rageant, surtout quand ça fait plusieurs fois que ça t'arrive, tsé ? Eh oui, parce qu'évidemment, le système électronique sophistiqué de la poubelle ne te dit pas quand elle est pleine... Ou alors, si c'est techniquement prévu, c'est pas super au point, laissez-moi vous dire...

Et donc si un premier "indélicat" ne pose pas ses sacs devant la benne, tu ne peux pas savoir qu'elle est déjà pleine à craquer et que tu vas te faire baiser, encore une fois ! C'est certes un geste incivique (passible d'une grosse amende, selon la Communauté de Communes Xiberoa), mais cependant utile à la communauté. Et c'est là qu'est le paradoxe...

On nous a bassiné avec ce nouveau système de gestion de déchets par apport volontaire - censément plus juste - qui a dû coûter une blinde (mais pas de souci, ça sera répercuté sur nos impôts locaux - qui ne sont pas près de disparaître - ne croyez pas une seconde ce que raconte Macron...), et on voit maintenant ses limites. 

 

Attention ! Je ne suis pas en train de dire que les préposés au ramassage des déchets sont des jean-foutres qui préfèrent aller au casse-croûte 4 fois par jour plutôt que de faire leur boulot, hein? J'ai fait ce job un été au SICTOM du haut-Béarn, il y a 17 ans. Je sais ce que c'est : c'est pas très fun de rester accroché derrière un camion-poubelle, peu importe le temps qu'il fait.
Alors non, je n'incrimine pas les salariés ; je dis juste que s'il y avait plus de personnel, peut-être que le travail friserait la perfection.

 

Alors que faire pour améliorer ce système, qui n'a fort heureusement pas que des défauts ?

 

Voici quelques éléments de réflexion pour nos décideurs locaux : 

1) Embaucher suffisamment de personnel pour traiter les déchets efficacement en Soule. Parce qu'évidemment, il n'y a pas que dans mon petit quartier que c'est comme ça. Allez jeter un oeil à l'aire d'apport volontaire située derrière le Lidl de Mauléon, pour rigoler... 
La qualité du service public, c'est essentiel au bien être de la communauté. Et puisque ce système va de toute façon nous coûter un bras, autant y aller comme il faut.

2) En complément, ou à défaut d'embaucher (si c'est trop cher), privilégier l'intelligence artificielle : faire en sorte que les conteneurs équipés d'électronique deviennent intelligents et connectés. Comme un frigo ou une montre intelligente. Il détecterait le niveau de déchets dans la benne ou tout autre défaut et préviendrait par Internet les équipes de ramassage. En tout état de cause, il empêcherait l'usager de badger si la poubelle est pleine.
Mieux, même : pourquoi ne pas répertorier tous les points d'apport volontaire de Soule sur une Google Map et répercuter ces infos ("poubelle pleine" ou "pas pleine") dans une appli disponible gratuitement sur smartphone, hein ? 
Allons, un petit effort ! Si j'y ai pensé, c'est que ça existe déjà, nécessairement ! On est un département 100% numérique ou on reste des ploucs ? 

3) Remplacer les matériels obsolètes, défectueux, trop petits. Et les bavettes de ma moche benne à verre, là ! Vous me pétez ces pauvres rivets et vous me les remplacez pour empêcher ces connes de guêpes de venir m'agresser quand je vais jeter mes cadavres de bière, rhum et autre bourbon, Merci !
Non, parce que contribuer à maintenir une Soule propre : OK, mais pas au risque d'y laisser ma peau ! 
Ou mieux : vous remplacez la vielle benne dégueulasse par ces nouvelles colonnes en plastique recyclé, trop classes et esthétiquement cohérentes avec les autres équipements !

 

Voilà. C'est tout ce que j'avais à dire. 

Bien cordialement... ^^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!