Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 
 

"L'infection T2 : Pandémie",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

15 euros, 306 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Tandis que Patrice végète à l'hôpital psychiatrique, que Sébastien est tombé en disgrâce et que Pascal se morfond à Paris, Beau Smart revient de plus belle, causant de terribles dégâts sur toute la planète. 
Mais cette fois-ci, le président Obaba – à qui l’intelligence artificielle a eu la mauvaise idée de s’attaquer – est bien décidé à la traquer et la détruire coûte que coûte. Pendant ce temps, un autre tueur monstrueux et insaisissable est lui aussi entré en scène…

Cette fois-ci, exit les mondes virtuels en trois dimensions : le thriller fantastique écolo et nihiliste se déroule majoritairement aux États-Unis d’Amérique, en Soule et dans le monde réel !


Commander le livre

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

16 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 13:07

J'ai toujours été un type prévoyant. Ceux qui me connaissent bien savent que mon credo, c'est "prévoir le pire pour pouvoir apprécier le meilleur". De plus, j'ai toujours nourri une grande admiration pour ces mecs qui savent se sortir de n'importe quelle situation car ils y sont "prêts". Ces McGyver du monde réel <3 <3 <3

Et puis je rappelle que le thème principal du tome 3 de L'infection sera "la survie"... 

Et c'est ainsi que depuis quelques mois, j'ai décidé de mettre encore plus en pratique cette philosophie en rassemblant divers outils potentiellement utiles voire nécessaires à ma vie de tous les jours. On va dire que c'est un EDC amélioré, que je trimbale toujours avec moi. 

J'ai commencé par me documenter en achetant quelques livres généralistes sur le sujet (comme Aventures et survie de John "Lofty" Wiseman ou le guide de la survie extrême, de Bear Grylls), puis en regardant des vidéos de "preppers" sur Youtube. J'ai tout de suite été fasciné par le côté pratique de ces bonhommes "aware" (pas comme Jean-Claude Van Damme, mais presque). Les voir confectionner leurs boîtes à outils ultimes a quelque chose d'hypnotisant et de rassurant.

Alors je me suis dit que je pouvais moi aussi tenter l'exercice du mini kit de survie rangé dans une boite en métal Altoids. Et ce qui n'était au départ qu'une marotte, un jeu, un challenge est vite devenu indispensable à mon quotidien. Et comme je ne fais jamais les choses à moitié lorsque je suis passionné, je me suis carrément constitué deux boîtes Altoids dans lesquelles j'ai réparti mon matériel (à usage essentiellement urbain) et une autre boite (une boîte Seresto qui conditionnait le collier anti-puces de mon chat - #recyclage) dans laquelle j'ai rangé une trousse à pharmacie compacte adaptée à mes besoins spécifiques.  

Parce que oui : il faut savoir que lorsqu'on monte son kit Altoids urbain, c'est comme pour l'EDC : on pense d'abord à soi. Il est donc composé d'ustensiles divers dont vous avez (ou aurez peut-être) besoin à titre personnel, mais qui ne conviendront pas forcément aux besoins d'une autre personne. A noter : il ne faut pas tenter de se fabriquer un kit de survie classique dans une de ces boîtes : c'est quasiment impossible de réunir les 3 fondamentaux du survivalisme (abri, feu, eau) dans un si petit espace. Alors y ajouter de la nourriture et un outil de survie en plus !? Bref... 

Ici, l'enjeu est de faire rentrer un maximum de gadgets (de qualité et utiles, récupérés ici-et-là ou achetés) dans un tout petit espace. Alors c'est sûr que j'aurais pu faire plus concis en virant tout ce qui est redondant ou que je n'utilise que très rarement (voire jamais). J'aurais aussi pu me contenter de mon couteau suisse de poche Victorinox Spartan car c'est l'EDC minimaliste parfait pour un petit gars du sud-ouest, comme moi. Mais bon... Je suis joueur.

Voici ce que contiennent mes boîtes, elles-même rangées dans une pochette tactique noire avec d'autres petits joujoux essentiels : 

Tin 1 : (les bords sont imperméabilisés au scotch électrique)

1 briquet Bic
1 nano-boussole
1 anneau d'attache
1 clé Allen standard (Ikea) avec gaffer tape (attachée à l'extérieur de la boîte)
1 tablette Readyman (pour la pêche)
4 circlips
1 mini boite en fer avec 5 allumettes emballées, 2 boutons, 2 dure-dents coupés en 1 trombones, 1 épingle à nourrice, 1 punaise.
1 miroir de survie
1 pince multitool Leatherman Micra
1 worktool card
2 élastiques à cheveux (pas pour mes cheveux - lol - mais pour attacher des choses ou maintenir les boites fermées)

Scotchés dans la tin : 
1 lame de rasoir
1 bistouri
3 aiguilles
6 pièces de 2 euros

 

Tin 2 : (les bords sont également imperméabilisés au scotch électrique)

2 tablettes Readyman (lock-picks)
1 nanolamp led
1 adaptateur carte microSD
1 pince à épiler
1 mini tube de superglue et son bouchon
1 bobine de fil kaki
1 cure oreilles
1 mini boite en fer avec 3 recharges stylo, 1 carte SD 32 Go (contenant des sauvegardes de toutes les données que je juge importantes : cartes d'identité, permis de conduire, carte vitale, carte grise, mes bouquins...)
1 stylo rétractable
2 élastiques à cheveux
5 feuilles de papier Rite in Rain
1 lingette nettoyante 2 en 1

Scotché dans la tin : 
1 liste des numéros (famille) à prévenir en cas d'urgence

Il me reste encore un peu de place pour rajouter du fil de pêche, des plombs... Mais là, on dépasse largement le kit urbain, même s'il y a un gave avec du poisson à Mauléon. En plus, je ne pêche même pas...
Vous êtes curieux de savoir ce que j'utilise le plus dans ce double kit ? Le coupe-ongles (presque tous les jours), la pince à épiler (pour ôter des poils de nez intempestifs) et les pièces de 2€ pour la machine à café du boulot... Le reste, c'est pour le fun et pour le cas où...

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui. J'espère au moins que ça vous aura bien fait marrer de voir à quel point je suis taré (pour ceux qui ne le savaient pas déjà).

Partager cet article
Repost0

commentaires