Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 09:42
M-Bisauta.jpgBon, puisqu'on en parle partout, même dans la presse, je tiens moi aussi à donner mon opinion sur le sujet qui fâche, à savoir l'allégeance faite par Martine Bisauta et Bernard Causse (ex-Verts du PB) à l'équipe de Jean Grenet, Maire sortant UMP de Bayonne, et candidat aux prochaines municipales.

Je ne connais pas assez ni Martine, ni Bernard, pour pouvoir juger de leurs qualités humaines respectives, ni même de leur engagement écologiste.

En revanche, ce que je sais, c'est que l'écologie n'a RIEN à voir avec l'Ultralibéralisme. Ce sont deux concepts complètement antinomiques.
Il suffit de voir "Un jour sur terre", qui raconte comment la logique productiviste et consumériste de notre société va causer l'inaluctable éradication des ours polaires (malheureusement pas les premiers à payer de notre inconscience), ou encore "Une vérité qui dérange", le film d'Al Gore sur le réchauffement global de la planète (et de se rappeler de l'image de la "balance du profit" avec d'un côté les lingots, et la planète de l'autre) pour s'en persuader.
Pour ne citer qu'un exemple : faire du profit en organisant la déforestation amazonienne intensive, donc la destruction d'un écosystème, la déportation de la population locale, et in fine la destruction de toute vie sur la planète n'a rien n'à voir avec l'écologie. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, cautionnés par la politique droitière et mondialiste de Nicolas Sarkozy et GW Bush. Deux fins stratèges qui savent parfaitement mettre en application le vieil adage : "diviser pour mieux régner"...

Concernant cette prise de position très discutable, qui touche aux fondations même du mouvement écologiste, et est prompte à faire imploser le parti des Verts du Pays basque, voire des Verts tout court, certains parlent d'opportunisme, d'autres de carriérisme, d'autres encore de trahison.
Pour d'autres, il s'agit de courage : celui "d'infiltrer les lignes ennemies" par tous les moyens. Même ceux qui nous décrédibilisent aux yeux du monde entier.
D'autres encore se la jouent "pragmatiques" et pensent que les municipales (même pour une ville comme Bayonne), ce n'est pas de la politique, mais une affaire d'hommes, et que jamais les Verts n'auront eu d'occasion aussi propice de mettre en oeuvre leurs valeurs et leurs idées. Bref, ce serait presque inespéré. (J'ai même failli y croire l'espace d'un instant, d'ailleurs...)
Vous remarquerez que ces dernières paroles viennent souvent d'hommes de droite...
Pour tout vous dire, c'est le langage que m'a tenu Michel Etchebest, tête d'une liste dite "apolitique" à Mauléon, peu de temps après avoir appris qu'il ne pourrait pas compter sur l'un d'entre nous pour sa liste.

balance-du-profit.jpg Si comme le disent les slogans, l'écologie c'est les Verts, alors les Verts sont plutôt situés à gauche, sur l'échiquier de la politique.

Et donc en ce qui me concerne, je m'en tiendrai à la résolution des Verts nationaux :
"Après des mois de flottement, les Verts se sont dotés d'une stratégie électorale, samedi 26 janvier lors de leur conseil national, réuni à Paris. Une lettre de cadrage a été adoptée à la quasi-unanimité ainsi qu'un "manifeste pour une ville en Vert". Pour une fois, les cadres du parti se sont mis d'accord sans trop d'accrocs. Ainsi les Verts ont décidé d'"être présents dans le plus grand nombre de communes". Ils se présenteront soit en "autonomes" avec leur seul logo, soit sur des "listes menées par les partenaires de gauche ou des Verts".
Exit donc toute alliance dès le premier tour avec le MoDem. La seule entorse tolérée est la présence de candidats du parti de François Bayrou sur des listes de gauche, à condition qu'ils acceptent de "faire battre la droite au second tour". Les - rares - élus écologistes tentés par un rapprochement avec le MoDem sont prévenus : ceux qui se présenteraient sur une liste des amis de M. Bayrou seraient exclus."
(Extrait du journal le Monde, édition du 29.01.08, par Sylvia Zappi)

Tout Vert qui rejoint une équipe municipale de droite ou assimilée, que ce soit le MoDem ou l'UMP (ou les "apolitiques de droite"), n'est plus à même de porter le drapeau écologiste, et donc des Verts. Comme beaucoup d'autres, je réclame la démission, ou l'exclusion d'office (sans possibilité de réintégration ultérieure, contrairement à ce que je renifle de la tendance actuelle...), peu importe la valeur ou le potentiel de la personne. Et même si cela signifie qu'on me classe parmi les "Ultras", comdamnés à rester ad vitam eternam dans les listes d'opposition (ou d'opposition de l'opposition, ça peut aussi arriver). J'assume parfaitement, moi!
En résumé, tu pars à droite, ben t'as qu'à prendre leur carte, et bon vent!
Hasta la vista, Baby!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article

commentaires

jenofa 01/02/2008 15:49

Un jour où l'autre, to----je te ferais céder.Ce sera ma manière d'exercer un pouvoir---

floriane bosquier 01/02/2008 12:56

hihihi...si c'est pas de la provoc ça?....je parlais en général, et je ne brosse jamais les gens dans le sens du poil juste pour les acheter... pas ma façon d'êtrequand à gratter ton verni... t'as des mains non...?tu l'as bien cherché.... LOL

E.H.BOYER 01/02/2008 18:31

Tu sais ce que dit le proverbe : "qui ne tente rien, n'a rien!"Moi je suis habitué à "qui tente n'a rien!";-)

jenofa 01/02/2008 12:24

Etienne, tu vas dire que je radote. Tant pis, j'assume. En gros, tu dis qu'il faut laisser la place aux tordus qui ont soif de pouvoir, de gloire, éventuellement de thune, etc. Et en même temps, tu appelles de tes voeux un changement de comportement chez les politiciens. Faudrait savoir.On a coutume de dire que le pouvoir corrompt. Je ne le crois pas. Les ceusses dont je te parle plus haut,  ceux qui ont les dents longues et les convictions très courtes, dont Martine est un merveilleux exemple dans la catégorie opportuniste comédienne de haut vol,  il ne faut pas leur laisser la place.Si tu as des convictions (longues) et pas du tout  envie de jouer des coudes pour être élu et garder ensuite ton poste, c'est que tu mérites d'être élu. Jean Giono disait "Quand vous serez les maîtres, serez-vous encore dignes d'être les maîtres?"

E.H.BOYER 01/02/2008 12:27

Oui, mais entre les "tu mérites d'être" et les faits réels, il y a un monde... Et justement, c'est LE monde qui choisit, qui vote (ou pas), et qui n'assume pas après...

floriane bosquier 01/02/2008 10:49

il ne faut jamais juger? par rapport aux apparences, souvent des personnes atypiques cachent un vrai trésor, je ne te connais pas donc je ne sais pas, tu as surement raison dans ce que tu dis car toi tu te connais... mais les gens qui font de la provoc ont souvent une bonne motivation....dans cette société d'apparence, à nous de gratter le vernis...

E.H.BOYER 01/02/2008 12:28

C'est une proposition? (Tu viens me gratter le vernis?);-)

kattalin 01/02/2008 07:40

Coucou Etienne!...Rooooooooo! comment ça t'excite les élections!!!!...sort de ton carcan de CLP et fous toi dans une liste! j'aimerai voir ce que t'as à proposer!...

E.H.BOYER 01/02/2008 09:40

Figure toi que je bosse en "sous-marin" pour une éventuelle 3ième liste à Mauléon (LA place forte à prendre).Mais en ce qui concerne ma propre candidature, je crois qu'il faut être réaliste : je suis pas du genre à aller au casse-pipe. Je ne suis pas adepte de l'auto-flagellation. Faut être crédible, comme dit Louis Labadot. Faut avoir "un bilan" pour espérer quelque chose. Moi, chuis pas d'ici, je parle pas basque, chuis pas un leader charismatique (trop mauvais à l'oral), j'ai un look pas possible, je "bosse" dans un journal, chuis Vert (de la dernière heure), j'ai fait venir des musiciens voyous à Mauléon, j'ai raté mon retour à la terre, j'ai fait de la air-guitar complètement bourré sur les tables pendant le repas des fêtes de Mauléon devant plus de 500 personnes, chuis pas copain avec les élus (surtout ceux de droite)... Nan, je traîne trop de "casseroles"! Et pis surtout, j'ai pas une once d'ambition politique pour moi même!Je crois que dans certains cas, il faut savoir rester à sa place.

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!