Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

21 janvier 2006 6 21 /01 /janvier /2006 18:08


Des nuées d’étourneaux envahissent le ciel bas-souletin chaque soir. Le pourquoi du comment...

Depuis quelques mois, mais invariablement chaque soir, quelques minutes avant le coucher du soleil, tournoient dans le ciel mauléonais des nuées de milliers -voire de millions- d’étourneaux. Et ce n’est pas un grossier trucage pour un remake du célèbre film d’Alfred Hitchcock ! Ces curieux volatiles exécutent un étrange ballet polymorphe dont l’épicentre se situe au dessus de la zone industrielle, pour s’engouffrer soudainement dans un grand "Wraouff !" en plein cœur d’une bambouseraie touffue en bordure de la propriété Gorre. D’abord par petits paquets venant du nord, puis en une gigantesque volute plus ou moins dense et silencieuse (mis à part le bruit des battements d’ailes), les étourneaux se rassemblent et semblent même s’attendre pour le moment du coucher. "Il y en a toujours eu, de ces oiseaux, mais jamais autant", s’étonne Jean-Michel, un riverain. "Autrefois, il y avait d’immenses prés à la place des usines, et même une mare sur l’emplacement de la carrosserie Erriguible-Lamarque, près du rond point. J’y venais en catimini étant gosses. C’était un site magnifique ; la bambouseraie existait déjà, et abritait quantité d’animaux, et nos jeux d’enfants". Les spectacle est à ce point saisissant que de nombreuses familles cessent toute activité pour l’admirer. Les véhicules des amateurs se garent autour du rond point de la zone industrielle, d’où la vue est vraiment imprenable.

Les explications du spécialiste

Interloqué par la présence des volatiles -qui n’ont semble t-il pas de mal à supporter la rigueur hivernale- "Euskobizia" a enquêté auprès de Jean-Paul Urcun, permanent à l’association Organbidexka Col Libre. "Une partie de la population européenne des étourneaux sansonnets est sédentaire, mais il y a un apport conséquent d’oiseaux de provenances plus lointaines (Pays Baltes, Russie...). Une partie traverse les Pyrénées lors de sa migration, mais le plus gros reste au nord de la chaîne. Historiquement, les plus gros dortoirs (5 millions d’individus) étaient situés en Bretagne, dans les zones de pâturage, et près des maïs ensilage en air libre". Les souillures occasionnées sur ces derniers sont à l’origine d’énormes campagnes de destruction, mais qui ne sont pas venues à bout de l’étourneau, capable d’autoréguler sa population d’une année sur l’autre. "Cet oiseau a un rôle biologique très important", souligne le spécialiste, expliquant qu’il aurait sans doute suffit de mieux protéger les tas d’ensilage, plutôt que de traiter le volatile en nuisible. "Il se nourrit de fruits pourris, mais régule aussi les insectes, et notamment des chenilles, et de la larve de tipule (ce grand moustique que l’on nomme communément cousin - NDLR), extrêmement destructrice sur les racines de l’herbe de nos pâturages". Voilà pour la partie écologie !



Une stratégie de survie

Concernant le mode opératoire de ce petit oiseau très organisé, M. Urcun précise : "Ces tournoiements apparemment aléatoires dans le ciel et autour du lieu de dortoir sont caractéristiques d’une stratégie de leader, et de rassemblement du groupe afin d’échapper aux prédateurs. Dans la même optique, la bambouseraie de Mauléon offre au étourneaux un abri feuillu dont le moindre bruissement éveillera les guetteurs placés en périphérie". Autre subtilité, ces fameux guetteurs -qui ne dorment que d’un œil- permutent au cours de la nuit avec les oiseaux du centre, plus reposés, avec toujours ce soucis de minimiser les prélèvements par les prédateurs. L’homme n’a rien inventé en matière de tour de garde... Au petit matin, tout ce petit monde quitte quasi-simultanément le dortoir aussi vite qu’il l’a rejoint la veille au soir, à grande brassée d’air, et cap sur le nord. Puis au bout d’un moment, un délestage s’opère progressivement : de petites volées se désolidarisent du groupe pour la quête de la nourriture, afin d’occuper l’espace de façon optimale. Mais quoi qu’il en soit, les mauléonais pourront encore quelques temps admirer chaque soir les circonvolutions "extraterrestroïdes" de ces incroyables -et pourtant si communs- oiseaux.

E.H.BOYER
Article publié sur
www.euskobizia.com le 4 octobre 2004.

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE ECRITE
commenter cet article

commentaires

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!