Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 10:55
Dimanche, grand beau temps (le matin). On a décidé d'aller s'oxygéner en montagne et en famille. Rien de tel pour faire le vide en soi, pour retrouver les vraies valeurs de la vie.

J'adore le pic d'Etxekortia (Ci-contre, c'est par la face ouest que j'aime me mesurer à lui. J'en chie un peu, dans la rocaille et la pente raide, mais c'est un beau challenge, pour se remettre en condition!) Je le vois tous les jours depuis chez-moi, depuis Mauléon, et même à l'usine, et je n'ai de cesse d'aller le gravir. Pour l'instant, je n'ai pas encore réussi une seule fois à aller jusqu'au sommet. Pas que l'exercice soit particulièrement difficile, non! Mais chacune de mes tentatives s'est soldée par un échec retentissant à cause du temps abominable...
 
Il y règne très souvent un vent à décorner un cocu (ou à perdre des lunettes toutes neuves*), quand ce n'est pas l'orage ou la pluie. A chaque fois, j'ai dû rebrousser chemin. Mais je me suis juré de me le faire, et je me le ferai, ainsi que tous les autres pics alentours!

L'occasion semblait être enfin arrivée, dimanche, mais les nuages menaçants ont fini par obscurcir mes espoirs, une fois de plus... Alors on s'est rabattus sur une balade autour du pic, dans la forêt de hêtres des Arbailles, et jusqu'au dessus du magnifique plateau d'Eltzarre. J'ai pas perdu mon temps, et j'ai même pas pris la flotte!

J'ai pu faire tout un tas de clichés tous plus inutiles les uns que les autres
(ci contre, une "fleur bleue" pour Cyclotor le poète!), on a pas beaucoup vu d'animaux sauvages (Faut dire aussi que le gamin n'a pas arrêté de pousser des cris pendant toute la balade, ou de taper sur les arbres avec son bâton, tandis que la gamine pleurnichait qu'elle voulait rentrer à la maison regarder la télé...) mais le chien a quand même réussi "à lever" une horde de vautours, une fois que nous étions arrivés dans une clairière, tout près du pic d'Eltzarre, face au pic de Zaboze.

Le temps que je réalise l'affaire, j'ai pu sortir mon gros Zob numérique et réussir à en choper un seul au passage!

Ah! Encore un peu loin, mais avouez que ça a de la gueule, quand même, comme photo, non?
On a aucun mal à s'imaginer que ce grand charognard mesure plus de 1,80 mètres d'envergure, lorsqu'il flotte à 3-4 mètres au dessus de nos têtes!

Le pic de Zaboze surplombe le plateau d'Eltzarre. Sa face Est, constituée de falaises agencées comme des colonnes m'évoque (de loin, et en louchant) une cité aztèque en ruines. Ou alors un gros nichon poilu, mais c'est tout de suite moins poétique...
C'est aussi un endroit que je rêve de fouler. L'accès semble plus facile par la face ouest, mais il faut passer par les sources de la Bidouze. Et là, c'est tout un programme! A moins de grimper direct depuis le plateau jusqu'à la falaise, puis de la contourner pour atteindre la cime...

En fait, ce qui m'intéresse dans ce pic ci, ce n'est pas le sommet. Le haut du panier, c'est souvent surfait. Ce que je veux, c'est juste atteindre la falaise. Je suis sûr que ça va me casser le mythe, de la voir en vrai, à deux pas de moi, mais c'est comme si une force me poussait à y aller sans que je puisse résister à cet appel. Ce sera donc ma prochaine cible (une fois que j'aurais indiscutablement fait Etxekortia)!

Ci contre : c'est une verrue prise en macro, une taupinière protohistorique, un gros nichon poilu et vergeturé? Non, c'est juste le pic de Zaboze, vu de sa face nord.

Toujours le même, avec le pic de Behorleguy (et ses quelques résidus de névés) à l'arrière plan.

La forêt de hêtres qui entoure les estives d'Etxekortia... Magique, avec ses karsts moussus, semblables à des pierre tombales de lamiñaks! Par endroit, la terre est retournée, signe que les sangliers viennent y fouir régulièrement, une fois la nuit tombée...

Une "Erythrone dent de chien" Il y en avait un paquet qui poussait ça et là, sur les pentes d'Etxekortia. Il y avait aussi des Asphodèles (pas encore fleuries), des Jonquilles (sur la fin), des buissons de Rhododendrons, ou de Serpolet. C'est trop beau, et ça sent trop bon, la montagne! J'ai hâte d'y retourner... (c'est cucul ce que je dis...)

Pour les estrangers qui seraient intéressés par la balade (accessible à des familles avec jeunes enfants.  Attention, l’ascension du pic est un peu plus hasardeuse…), et pour ces souletins de ma connaissance (et ils sont nombreux) qui vivent au pays sans le connaître, voici un mémento pour accéder au pic d’Etxekortia depuis Mauléon.

Avant de partir, vérifiez les pneus de votre véhicule, munissez-vous de chaussures de randonnée montantes (qui protègent la malléole) emportez votre carte IGN 1/25 000ième (la boussole est un petit plus), un peu de nourriture et de l’eau et une trousse de premiers secours (au cas où…). N’oubliez pas les chapeaux, ponchos, et la petite maille polaire (parce qu’en haut du pic, ça peut cailler dru, parfois…).

Ah oui, faites attention où vous mettez les pieds, les Arbailles sont percées de petites dolines et de gouffres un peu partout ! Mais rassurez-vous, rien d’ingérable, pour peu qu’on soit prudent.

Enfin, n’oubliez pas d’emporter vos déchets avec vous ! (Un conseil qui vaut aussi pour certains  chasseurs indélicats qui laissent traîner leurs cartouches vides, comme autant d’avertissements funèbres que la planète leur appartient…)

 

1)       Depuis Mauléon, prendre la direction Saint-Jean Pied de Port / Garazi.

2)       Suivre vers Ordiarp / Urdiñarbe.

3)       A Ordiarp, tourner à gauche, direction Garaïbie.

4)       Au bout de quelques kilomètres, suivre la direction des filets de Gategorena sur la gauche.

5)       La piste est très longue, mais assez praticable pour une voiture non surbaissée.

6)       Au bout de 10 minutes de montée chaotique, vous arrivez aux estives d’Etxekortia.

7)     Trouvez un endroit qui ne gène pas le passage, et garez votre voiture. Évitez le stock-car sur le plateau en période d'estives... C'est jamais très bien vu par les bergers...

*J'offre une bouteille de Pineau des Charentes fait maison à qui retrouvera mes lunettes, perdues sur le flanc nord, proche du sommet d'Etxekortia l'an dernier!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BALADES EN SOULE
commenter cet article

commentaires

floriane bosquier 17/04/2008 12:30

effectivement m'en suis rendue  compte trop tard...voulais dire tu donnes du rêve...méa culpahihi...

E.H.BOYER 17/04/2008 20:01


Tu es toute pardonnée ma fille!
Vas en paix!
;-)


floriane bosquier 17/04/2008 12:04

il vaut mieux te lire que suivre l'actualité car elle est sinistre...au moin toi tu nous vends du rêve qui est réalisable... et de la beauté qui ne se monnaye pas....

E.H.BOYER 17/04/2008 12:24


Euh... Là, en l'occurence, je ne vends rien!
Mais c'est vrai que l'actu est bien pourrie en ce moment...


Lurbeltz 17/04/2008 11:01

Voilà une balade qui donne envie. C'est vrai qu'en ce moment, la flotte, ça tombe. Juste une question, cette balade t'a pris combien de temps au juste ?

E.H.BOYER 17/04/2008 11:28


Bah on est partis vers 15h00 de la maison. Il faut 10 à 15 minutes de piste pour arriver à l'estive d'Etxekortia depuis la route de Garaïbie. Et on est rentrés vers 18h30-19h00.
Sachant que les pas des gamins ne sont pas les nôtres, forcément, on est pas allé très loin. Mais ça valait le coup!


pepelo mirande 16/04/2008 22:47

C'est mon massif préféré...

E.H.BOYER 17/04/2008 09:00


Tu m'étonnes! C'est clair qu'il a quelque chose de différent, d'attirant. Je ne saurais pas dire quoi, mais j'adore.


Guillaume 16/04/2008 10:00

Si maintenant le pays basque fait la concurrence à la Bretagne... Et moi qui les pensais si proche...De mon coté, tu trouveras prochainement une "visite" de Chinon...Bonne journée et bonnes futures ballades

E.H.BOYER 16/04/2008 11:17


Ah, j'y suis déjà allé il y a pas loin de 25 ans, en voyage scolaire. Je n'ai pas de souvenirs précis, mais je me rappelle qu'on avait visité le château, et que ça m'avait bien plu. J'avais
rapporté de cette excursion un souvenir. C'était un poignard minuscule en fer blanc que j'ai fini par refiler à mon BigJim. C'était l'arme suprême pour se défendre contre "Grattus" et ses hordes
maléfiques d'ActionJoe(s) et ActionMen machouillés. Et c'est ainsi qu'une espèce humanoïde moderne a réussi à en supplanter une autre, plus archaïque et dépassée...
Aujourd'hui, BigJim n'existe plus. Une nouvelle génération d'ActionMen l'a remplacé dans le coeur des enfants... Tout est une histoire de cycles!


Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!