Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 14:49

Une fois n’est pas coutume, je vais mettre une excellente note à un film d’animation de Disney-Pixar…


Ce week-End, j’ai accompagné ma femme et mes enfants au cinéma pour aller voir WALL-E. Après avoir lu le synopsis sur la gazette du Maule Baitha, je m’attendais à une énième navet sirupeux, avec des chants à la con toutes les 15 minutes, et toute une batterie de petits animaux pour jouer les faire-valoir… Pensez donc : l’histoire d’un robot qui tombe amoureux d’une robote, et qui fait tout pour la séduire… Débile, hein ?


Mais ça, c’est la lecture au premier degré du film… Celle qu’ont sans doute eu mes enfants (qui ont malgré tout apprécié).


En réalité, WALL-E est une anticipation écologiste de très bonne facture, qui décrit un monde tellement pollué qu’il en a été déserté par les hommes. Des hommes qui n’en ont plus que le nom, d’ailleurs, tant ils sont devenus inutiles, gros, et assistés par des machines… Ils vivent désormais en exil depuis 700 ans, dans une énorme vaisseau spatial affrété par une grosse compagnie industrielle, où tout est fait pour leur mâcher le travail. D’ailleurs, ils ne travaillent pas ! Ils sont tellement absorbés par leurs écrans, par leur vie virtuelle, et leur volonté propre est tellement anéantie par la publicité omniprésente qu’ils ne voient même pas le monde réel qui les entoure. Leur enveloppe charnelle a elle aussi évolué en fonction de leur nouveau mode de vie. Bref, c’est un pur cauchemar, mais comme c’est traité avec humour, ça passe…


Sur Terre, plus rien ne vit, à part quelques indestructibles cafards, et un robot nettoyeur du nom de WALL-E. Robot qui, à force de solitude, a fini par développer un comportement humanoïde. Il a même des sentiments, ce qui est assez amusant, pour une machine sensée fabriquer des briques de déchets, qu’il empile les unes sur les autres… Un jour, une sonde (envoyée par les humains et venue chercher une trace de vie) qui répond au doux nom d’EVE vient déranger sa routine. La présence d’une plante l’atteste : les hommes peuvent revenir coloniser leur planète d’origine…

Mais l’ordinateur de bord du vaisseau spatial ne l’entend pas ainsi, car si les humains reviennent sur Terre, alors il n’a plus de raison d’être…


Les images du film sont purement extraordinaires de réalisme. Il faut voir ce qu’il est advenu de la planète bleue : un taudis invivable couleur rouille, parcouru de tempêtes de sables, et entouré par un halo compact de satellites devenus obsolètes… Le nouveau monde aseptisé des humains est lui aussi particulièrement réussi. Sincèrement, ce nouveau Disney, loin des clichés habituels (et malgré l’inévitable guimauve et le happy ending)  m’a complètement réconcilié avec Mickey…

Au moins pour celui ci, je ferai l’effort de sortir les biftons lorsqu’il sortira en DVD !

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans LU - VU & ENTENDU...
commenter cet article

commentaires

pepelo mirande 02/09/2008 23:54

Tu penses bien que cela a été envisagé mais pour d'évidentes raisons que je n'exposerai pas ici cette intégration n'a pas pu se faire. Mais voilà, des cinémas comme ceux de Monein ou Mourenx ont développé diverses idées pour dynamiser l'attrait des lieux et diversifier les propositions faites aux spectateurs. Et le travail de pédagogie envers le public le plus jeune est une condition sine qua non du bon fonctionnement de leur ciné.
 
Les bons films existent et il faut savoir les mettre en évidence pour donner l’envie aux gens de venir les voir (résumé soit même les films et transmettre son enthousiasme).
 
J’adore le cinéma, si je pouvais, j’irais 3 ou 4 fois par jour à la rencontre de nouvelles œuvres (comme quand j’étais étudiant) mais je suis désolé…Avec la programmation désastreuse de Maule Baïtha j’ai pas envie d’y aller plus d’une ou deux fois par moi (et qu’on vienne pas me parler de fine bouche ou d’intellectualisme à 2 balles).
Et pourtant je suis curieux !
 
Je le répète, il y a un magnifique outil à Mauléon et plein de bénévoles sympas: putain 2 salles ultra neuves et ultra modernes, c’est inespéré pour une ville de 3000 habitants et malgré tout même si t’es un fondu absolu de ciné, ça te donne pas envie d’y aller. Y’a un putain de problème !!
Et dieu sait (même s’il sait pas puisqu’il n’existe pas) si c’est une belle histoire d’amour entre mon cinéma et moi !
 
PS : qu’on me parle pas du contexte nouveau (DVD, jeux vidéo…). Dans les année 80/90 il y avait la VHS, le disque Laser, la NES, l’Atari 2600 et pourtant on aurait foutu tout ça à la poubelle pour pas louper la nuit de l’horreur le samedi soir, quand on pouvait mater sur grand écran le génialissime  Braindead devant une salle comble et hilare avant de crever de trouille fasse au pourtant pas terrible Simetierre 2 ! La belle époque vous dis-

E.H.BOYER 03/09/2008 06:24


"Tu penses bien que cela a été envisagé mais pour d'évidentes raisons que je n'exposerai pas ici cette intégration n'a pas pu se
faire."Oh mais si! J'aimerais bien que tu me racontes...
;-)

Sérieusement, au début des années 80, la place de ciné (dans une petite ville de province, parce qu'à Paris, ça a toujours été l'arnaque) revenait à moins de 30 francs. Aujourd'hui, passage à
l'euro et récession obligent, la place (tarif plein) est à 6.86 euros à Mauléon, et à 8.30 euros au Méga CGR à Pau...
D'où l'avènement du téléchargement illicite, et la désertion des salles obscures, à mon avis...
Quand tu penses qu'en plus, les supermarchés te vendent des DVD (de gros navets ou de grands classiques du cinéma, tous genres confondus) entre 5 et 9 euros, je crois que beaucoup de gens y
regardent à deux fois, avant d'emmener leur petite famille au ciné...
Alors c'est sûr que le cinéma (l'émotion en grand écran) y perd, mais que veux-tu... A notre époque, un sou est un sou!


pepelo mirande 02/09/2008 16:40

Ce que je peux reprocher à l'assos c'est de ne rien faire pour communiquer et partager leur passion pour le 7ème art. Quand tu ne connais pas un réalisateur, un genre cinématographique ou un film, si une personne t'en parle avec passion et intelligence elle peut éveiller  en toi  curiosité et intérêt. Ca, c'est le travail pédagogique que l'assos de maule baitha devrait mettre en oeuvre auprès du public souletin (notamment les scolaires). Il ne suffit pas d'attendre que les spectateurs viennent sur les recommandations de TF1 afin de limiter la casse sur une saison.Le cinéma est une forme de langage particulier extrêmement populaire et donc par définition, accessible pour tout le monde. L'Art et Essai, les films d'Auteurs ne se résument aucunement à un courant élitiste. Au contraire! Tout les publics ont les bagages "intellectuels" nécessaires pour apprécier l'intelligence et la subtilité d'oeuvres qui ne sont pas exposées auprès du grand public (je ne rentre pas dans les exemples et quelques films ou réalisateurs auteurisants et pédants ne doivent pas discréditer un courant qui ne prend jamais les gens pour des cons). Tout est une question de programmation et de lisibilité d'oeuvres en marges des circuits de distributions.Par essence, tous les genres cinématagraphiques sont des genres populaires même si une certaine catégorie de personnes nous a persuadé du contraire.Maule Baïtha est un outil sous exploité et c'est con.

E.H.BOYER 02/09/2008 19:56


Voilà ce qu'on appelle une critique constructive.
Cependant, pour ce qui est d'un support pédagogique, je ne suis pas sûr que les permanents et les bénévoles de l'asso actuels aient le temps de gérer ça comme il le faudrait.
Maintenant, je suis sûr qu'ils ne demanderaient pas mieux que d'intégrer de nouvelles compétences en leur sein...
Pepelo mirande, monsieur, Lurbeltz?


monsieur 02/09/2008 11:59

C'est pas forcément que les intellos qui vont voir les flims d'art et essai, mais il est évident que ce ne sont que des gens au Q.I. supérieur à 48 ou qui veulent faire genre qu'ils ont un QI supérieur à 48. Soyons réalistes, Mauléon n'est pas faite de gens de cette trempe, et je comprends du coup pourquoi la programmation manque sérieux de bons flims, mais il y en a quand même quelques uns, faut arrêter le négativisme, les bénévoles font tout pour mettre des bons flims, juste qu'ils se prennent une taule à chaque fois en voyant qu'il n'y a que trois personnes alors que le navet d'à côyé à rempli la salle ou presque...

E.H.BOYER 02/09/2008 19:48


Je suis assez d'accord avec ce que tu dis, globalement. J'ai fait ce raccourcis volontairement, pour déclencher une avalanche de réponses. Celle de Pepelo est parfaite!


Lurbeltz 02/09/2008 10:12

Ben pour la programmation ces derniers mois j'étais OK avec Pepela. Mais ce mois-ci il me semble y avoir des trucs cools.UN film de science fiction franco-américain de Matthieu Kazovitz, un fim avec Catherine frot, l'Empreinte de l'ange et le dernier film des frères Dardenne... Il doit y en voir d'autres. Tout n'est pas Arts & essais mais au moins suivant mes gouts persos, sa semble mieux que d'hab.

E.H.BOYER 02/09/2008 19:47


ça doit être parce que 2008 est un bon cru?
;-)


pepelo mirande 01/09/2008 22:42

Les synopsis du dépliant de maule baitha sont consternant de nullités, la programmation (soit disant art et essai) de maule baitha est catastrophiquement nulle. c'est tragique car ce cinéma est un outil génial et magnifique et les bénévoiles de l'assos des gens très respectables. Féru de ciné (TOUS les cinés) je ne me déplace plus que pour voir les très très bon blockbusters (et il parait que Wall E est de cette trempe).Ca me fous les boules car j'ai pas vu un seul film d'auteur depuis des siècles ds cette putain de salle ou même découvert un nouveau talent. Et ça, ça me tue!Bon, c'était MON coup de gueule à deux balles...

E.H.BOYER 02/09/2008 05:23


Ton constat n'est pas faux. En même temps, l'association Maule Baitha, plombée par le coût des charges de fonctionnement, lutte chaque année pour se maintenir à flots. Les films dits "d'art et
essai" manquent certainement à la programmation, mais si l'on est réaliste, ce sont des oeuvres qui n'attirent qu'un public très restreint composé essentiellement euh... "D'intellectuels!"
Or, qu'est-ce qui fait du pognon, et attire tous les publics (même -parfois- les intellos)?
Les grosses machines Hollywoodiennes (parmi lesquelles il y a parfois des pépites, comme "Wall-E", ou "Charlie et la chocolaterie", pour en citer une plus ancienne...)!
Il faut dire ce qui est!
;-)


Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!