Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 22:08
Alors que j'effectuais ma veille stratégique bimensuelle, quelle ne fut ma surprise, lorsqu'en tapant "Journal Liberté Mauléon" dans mon navigateur Internet, je suis tombé sur cette page :  http://liberte-mauleon.fr/cariboost1/crbst_5.html!
je vous copie/colle ci dessous la partie qui m'a causé un pincement au coeur, et de délectables frissons d'autosatisfaction :

Pourquoi tant de haine ???
L’humour nous connaissons. Nous le pratiquons tous les jours. Nous y consacrons même une rubrique sur notre site : http://liberte-mauleon.fr

Il ne s’était pas manifesté depuis le lendemain du second tour des élections municipales (dessin de gauche). C’était à notre connaissance, après une trop longue série, le dernier dessin blessant.
Nous avions pensé à l’époque qu’il avait enfin reconnu qu’il y a des limites à se fixer, que l’on peut rire de tout mais que l’acharnement ou le répétitif  pouvait blesser voire être inacceptable.
Voici sa dernière trouvaille :
FREEDOM FOR THE DEAD! (dessin de droite)

Nous lui reconnaissons un indéniable talent de dessinateur mais nous tenons à lui dire qu’il est grand temps de ranger ses crayons de couleur ou de les consacrer à son nouveau métier.

Voici pour la pub, maintenant parlons de la réalité du terrain (...)


Oui, la question titre est très bonne, et je vous dois quelques explications : pourquoi suis-je si méchant? 
(Je rappelle que mes relations avec Louis Labadot, avant les élections municipales, étaient très cordiales, et que le chef de file de la liste Union Citoyenne -que je n'avais pourtant pas spécialement épargné auparavant ici, , , encore , ici, ou même là- ne m'en avait jamais tenu rigueur. Il aura fallu que nous devenions -en quelque sorte- des "adversaires politiques" -bien que nous soyons résolument du même côté de la branche, est-il utile de le re-préciser...- pour que les choses se dégradent...)
Pourquoi cette propension à m'acharner sur des "innocents"? Non non, ce n'est pas à cause de l'Orangina sanguine... Ce n'est pas non plus parce que j'aime Michel Etchebest et Jean-Pierre Mirande en secret, et que je ne veux surtout pas leur causer de tort... Ce n'est pas parce que je suis "le pantin de Laurent Caudine", comme j'ai pu le lire un jour! C'est encore moins parce je suis un sale type complètement irresponsable et qui aime faire le mal...
Non non, rien de tout ça...

Si je dessine plutôt Louis Labadot -je vous l'accorde- que tout autre personnage public, ce n'est pas parce qu'il m'a écrit une loOoongue tirade paternaliste et pathétique (qu'il a envoyé simultanément par voie postale à ma femme sur son lieu de travail, comme si elle avait une quelconque responsabilité dans l'affaire, et comme si elle en avait quelque chose à battre), c'est tout simplement parce qu'il m'a globalement et profondément déçu avant, pendant, et après ces dernières élections municipales... (Alors peut-être qu'il en a autant à mon endroit, mais moi, contrairement à lui, je n'ai pas de "bilan politique" à faire reluire, comme de la poudre aux yeux...)
Déçu, disais-je : oui... Car je croyais avoir affaire à quelqu'un de droit dans ses bottes (malgré le fait qu'il soit normalement plutôt situé à gauche, sur l'échiquier politique), et pas complètement à côté de ses pompes (en s'attaquant au mauvais ennemi, par exemple)... C'est parce que je m'estime trompé sur la marchandise,  comme dupé par de la publicité mensongère, tel un débutant,
que j'ai pris sur moi de m'en prendre à lui, du moins à l'image qu'il veut véhiculer, et qui n'est -à mon humble avis (et fonction de ma récente expérience longuement décrite ici)- pas celle qui colle à la réalité.

Maintenant, je me dis que les électeurs mauléonais ont tranché, et ont préféré l'alternance. Sincèrement ce serait me donner bien trop d'importance que d'affirmer que son échec électoral est dû à mes dessins ou à mes prises de position un peu cavalières.
J'ai analysé et digéré la raclée infligée à Alkarkide au premier tour. En tout état de cause, je n'ai pas cherché à la partager avec une autre liste. Aujourd'hui, je suis passé à autre chose. Peut-on en dire autant d'un Louis Labadot, qui persiste à penser que je le déteste, alors que malgré tout ça, je suis en mesure de dire
"va! je ne te hais point?"
Et pour le prouver, voici en exclusivité un petit dessin inédit que j'ai fait à la suite de celui qui se passe au sanatorium, mais que ne j'ai jamais publié à l'époque, sans doute par soucis d'arrêter les hostilités à cet instant "T"... Mais aujourd'hui, y'a prescription!


En tout cas, merci pour la pub!
;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article

commentaires

floriane bosquier 01/11/2008 13:56

pour s'intégrer je pense qu'il faut savoir aller vers les gens, apprendre à les connaitre et les aimer...celui qui vit en reclus, n'apprend pas à donner, partager, participer, sera toujours malheureux quelque soit l'endroit ou il réside....

E.H.BOYER 04/11/2008 03:18



Oui, je suis d'accord avec toi, Floriane. Mais tout le monde n'est pas capable d'une telle démarche. Je pense qu'il faut avoir le caractère, et l'expérience pour faire ce pas là.
Chez certains, c'est inné. Chez d'autres, cela nécessite un certain apprentissage de la vie. Je fais partie de ceux là...



floriane bosquier 01/11/2008 12:20

bravo à la municipalité qui essaye d'intégrer tous les partis c'est ça aussi l'apolitisme faire fi des étiquettes...je voulais juste vous faire part de mon sentiment lorsque je suis venue cet été aux fêtes de mauléon avec ma copine marie christine...il pleuvait et nous cherchions l'hôtel car les rues étaient fermées... ayant une langue et sachant nous en servir nous avons demandé la route au seul quidam qui affrontait la pluie à cet endroit, celui-ci avec un grand sourire, nous a remise sur le chemin et nous a parlé du programme des fêtes... sympa... le soir nous avons trouvé le bar resto radio mendillilia, et des gens formidables nous ont intégré dans leur groupe, le lendemain et surlendemain idem, nous avons pu faire les fêtes comme si de toujours nous faisions partie de mauléon... en fait nous étions sans le savoir avec une partie du conseil municipal en place... des gens simples, sachant faire la fête, se soucier de la population, non pour parader, soigner leur image, mais par plaisir... moi qui ne les connaissais pas, donc sans aprioris, g ressenti combien ils aimaient mauléon et combien leur tâche leur tenait à coeur... ils étaient fier de leur ville parlaient des spectacles, du travail des bénévoles, des endroit à visiter, de tout ce qui fait mauléon, j'avoue qu'ils nous ont donné envie de revenir et nous l'avons fait pour le spectacle hérria c'était magnifique.... merci à mamie lolotte pour son accueil alors que nous étions bloquées hors de l'hôtel en pleine nuit à cause d'un incident technique... ça peu arriver mais ça n'enlève rien à la gentillesse des gens de l'hôtel nous y reviendrons, par contre ça nous a permis de faire connaissance avec une adorable mamie pleine de générosité qui ne nous a pas laissé terminer notre nuit dans la rue... à jamais elle restera notre mamie de coeur...  j'ai aussi eu le plaisir de retrouver étienne faire connaissance avec laurent caudine apercevoir leur petite famille et bien d'autres qui viennent par leurs commentaires animer ce blog...à aucun moment je n'ai eu l'impression de parler à des gens de droite ou de gauche, jamais on ne m'a demandé mes opinions politiques, j'ai vécu trois journées formidables avec des êtres humains accueillants, chaleureux, humanistes, qui adorent faire la fête, et tout ces gens m'ont donné l'envie d'y revenir par plaisir....un grand bravo aux jeunes du comité des fêtes   c'était super et g adoré le spectacle au trinquet

E.H.BOYER 01/11/2008 13:35



Euh... Je ne suis pas certain qu'il faille être autant enthousiaste sur le fait que la municipalité "intégre tous les partis"... Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit.
Astobelarra est une association Loi 1901, et si elle est effectivement composée d'une majorité de bénévoles qui ont une sensibilité écolo, ce n'est pas une planque des Verts. Il ne faut pas
mélanger les casquettes. C'est un peu comme si je disais que les gens de la CGT sont tous communistes, ou mieux encore, que le PCF et la CGT c'est pareil!

Je suppose que si la municipalité de Michel Etchebest intègre des gens dans ses projets d'animations, ou sportifs, ou quoi que ce soit d'autre, ce n'est pas en tant que membre d'un parti
politique, mais en tant que citoyen qui a quelque chose à apporter à la ville et à ses administrés, autre que du dénigrement systématique.

En gros, ce n'est pas parce que j'ai envie de bosser sur un projet d'écriture avec des gens -dont certains sont au conseil municipal- que je vais adhérer à tout ce que ce conseil fera, ni que ce
conseil a l'intention de me faire participer à d'autres projets... Ce n'est d'ailleurs absolument pas le cas, puisque c'est moi qui suis allé à la renconte de ce groupe en cours de
constitution.

Ce n'est pas non plus de l'entrisme, mais juste une façon de participer à un projet qui m'intéresse personnellement (le partage d'expérience, apprendre des techniques de rédaction, etc.), et dans
lequel mon épouse (qui bosse à la bibliothèque) est aussi partie prenante.

Mon commentaire n'enlève en rien de la qualité à l'accueil qui t'a été réservé cet été. Les souletin sont globalement très accueillants, c'est un fait indéniable! Et en période estivale, tout le
monde est plus ou moins détendu. Donc tu es arrivée dans de bonnes conditions... Mais ce n'est pas parce que nous (toi et moi) avons eu une bonne expérience en Soule qu'il faut généraliser. Je
connais des gens qui n'ont pas réussi à s'intégrer, et qui sont partis. C'était peut-être de leur faute, mais peut-être pas...
Comme partout, il y a aussi de sacrés tocards ici. Il suffit juste de tomber sur eux, et de ne pas savoir s'en relever...



jenofa 31/10/2008 10:17

Une écolo qui bosse avec le Maire de Bayonne? Il y a une écolo qui bosse avec le Maire de Bayonne? Ca alors, c'est un scoop! C'est fou tout ce que l'on peut apprendre dans ce blog!

E.H.BOYER 31/10/2008 10:27


Il a dit écolo, pas "Verte"! Toi aussi...
;-)


Cyclotor 30/10/2008 19:28

Je sous-entend rien du tout, j'affirme que la droite est aussi passée à Mauléon en grande partie grâce à la superbe démonstration de bêtise de toutes les gauches locales.La rénovation de la piscine a toujours été un argument électoral sauf que cette fois c'est du concret. A noter toutefois qu'il s'agit d'une décision de la Communauté de Communes et pas seulement de la Mairie de Mauléon.Je ne suis par contre pas du tout d'accord que vous bossiez sur quoi que ce soit avec l'équipe municipale. Après tout ce que vous avez crachés sur l'écolo qui bosse avec le mairie de bayonne, vous avez pas le droit de faire pareil ;-)

E.H.BOYER 30/10/2008 20:20



Je crois que la droite est passée parce qu'elle DEVAIT passer. Que nous soyons idiots ou non n'y aurait rien changé! Michel et son équipe se sont bien démerdés, et je serai beau joueur en faisant
avec eux comme j'ai fait avec Pepela lorsqu'il a été réélu et en leur redisant toutes mes félicitations pour cette victoire!

Que la com-com ait cette volonté, ça me fait grandement plaisir. ça prouve que les élus peuvent changer d'avis, et j'espère qu'ils en feront de même avec la compétence culturelle!

Par contre, ne compte pas sur moi pour relancer le débat sur Martine Bisauta!
Je te vois venir, avec tes gros sabots! heh heh


Cyclotor 30/10/2008 17:40

Ah Laurent et Etienne... Mes pauvres Laurel et Hardy de la politique souletine ! Des tonnes et des tonnes de blablas gonflés d'autosatisfaction intellectuelle ne sont pas selon moi des actions qui apportent beaucoup à leur prochain... Mais vous avez tous les deux l'art de me faire bien rire, c'est déjà ça les copains !Au niveau de l'action locale, à chacun ses compéteces dans la vie en société. J'espère apporter un minimum à tous les jeunes que je cotoie au travers de mon métier mais il est vrai que les valeurs du sport sont des choses qui échapent parfois à certains intellos.En ce moment quelques élus de Soule m'ont sollicités pour participer au groupe de travail visant à mettre en place un projet d'évolution de la piscine... Je dis ça comme ça, un parce que je sais que vous aimez bien nager, deux parce que vous en avez écrit des tonnes sur vos blogs à propos de démocratie participative et que je trouve que ça, ça y ressemble.Nos élus font avancer bien des choses ces derniers temps. Il faut dire que tout est plus simple depuis que tous ont la même couleur politique. Ce n'est pas la mienne, par idéologie, mais d'un point de vue local, l'expérience me prouve que c'était de loin le meilleur choix que les Souletins pouvaient faire. Alors merci les enfants, car après tout, s'ils sont là, c'est aussi grâce à vous ;-)

E.H.BOYER 30/10/2008 18:45



Euh... Tu sous-entend quoi, par "après tout, s'ils sont là, c'est aussi grâce à vous"? J'aimerais que tu développes ta pensée, senseï, histoire qu'on ne dérape pas sur un énième
malentendu!
;-)

Concernant la piscine, je ne peux qu'applaudir, sachant qu'Alkarkide avait aussi ce chantier dans son programme (et Union Citoyenne aussi, il me semble)...
Rien d'original, donc, mais si le projet est viable et aboutit, alors je ne pourrais que m'incliner. Pour Mauléon, pour les souletins, pour moi même, je souhaite que cela fonctionne.

Juste pour te dire aussi qu'Astobelarra (donc Laurent et moi, entre autre) va certainement travailler avec l'équipe municipale et la bibliothèque dans le cadre de la création d'un groupe autour
de l'écriture.
C'est sûr que c'est pas le projet du siècle qui va révolutionner la vie des mauléonais, mais c'était juste pour te prouver que c'est possible de travailler avec des gens qui n'ont pas les mêmes
idées politiques que nous, à partir du moment où il y a une notion de respect respectif. Et je ne parle pas de "tolérance" pour la forme, mais de respect et d'acceptation de l'autre, de ses
qualités ET de ses défauts.



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!