Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 13:54

Un article que j'avais écrit en octobre 2004 sur Euskobizia (qui va fermer dans quelques jours), sous le pseudonyme Batxugaitz.

A l'heure où la Loi Hadopi vient d'être adoptée, il est plus que jamais d'actualité, même si les mesures (en terme d'amendes) sont beaucoup plus réalistes que celles pratiquées à l'époque ! En témoigne ce billet publié dans numérama, qui, non content d'expliquer par A+B que le P2P ne mourra jamais, et que la fumeuse Loi sera de toute façon contournée, montre une fois de plus que le terme "piratage" est toujours aussi galvaudé...

Car enfin : peut-on mettre sur un pied d'égalité une personne qui télécharge des films et les mets en partage, et un gang de truands qui enlèvent et séquestrent des gens contre une rançon?

 

Véritables pirates du Web ou simples utilisateurs qui profitent du système sans penser à mal ?

La punition ne fait pas de distinction !

 

Dès que les journaux commencent à parler d’un sujet qui fâche, c’est la panique : la guerre en Irak, le SRAS, la rage... C’est aujourd’hui au tour du Peer 2 Peer (réseaux d’échange de fichiers informatiques entre particuliers) de faire les choux gras des médias et d’alimenter la sacro-sainte peur de la foudre divine. Sur le modèle -pas toujours reluisant- des Etats Unis d’Amérique, ça procédure à droite et à gauche, ça juge à tout va, ça saisit des disques durs à tire-larigot, et ça parle d’accords entre FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) et ayant droits pour coincer les pirates... Encore faudrait-il dissocier ceux qui font commerce éhonté de ceux qui se constituent "innocemment" une bibliothèque personnelle à moindre frais ! Bref, la nouvelle psychose en France, c’est de se faire pincer en train de télécharger des divx, ou des mp3 gratuits. C’est que la punition réservée aux "délinquants informatiques" est somme toute assez élevée. Seulement voilà...

Le piratage ne date pas d’hier

Dans les années 80, sont apparues les radios libres, qui diffusaient à longueur de journée les tubes de notre jeunesse. Qui n’a jamais enregistré sur cassettes audio ces milliers de chansons pour pouvoir se les repasser ad vitam aeternam sur son autoradio, infligeant par là même une sévère déculottée au marché mourant du 45 tour ? Et ne parlons pas de la télévision publique ! Qui n’a jamais enregistré une énième rediffusion de la Soupe aux choux, ou des Bronzés sur une vidéo cassette, histoire d’en apprendre les dialogues par cœur et de briller en société ? Ce phénomène, quoi que connu de tous (même de l’industrie du disque) n’a pour autant jamais entraîné de poursuites judiciaires ! Malgré tout, si l’on observe bien la mécanique, il s’agit aussi d’une forme de piratage. Sauf qu’aujourd’hui, les enregistrements proviennent de véritables réseaux d’échanges organisés. Ce qui fait dire aux lobbies de la musique et du cinéma que le marché subit une perte sèche assez conséquente à cause de cette « piraterie » (SIC !), le tout au détriment des artistes (célèbres s’entend, puisque l’on trouve rarement les oeuvres d’artistes underground en téléchargement "illégal" sur Internet). Artistes qui sont loin d’être malheureux, si l’on en croit leurs déclarations des revenus en 2004... Mais que l’on se rassure, le P2P n’empêche en rien ces fameux pirates de finir bien souvent par acheter le produit du commerce, même s’ils l’ont déjà téléchargé auparavant. Car pour certains collectionneurs, rien ne remplace le plaisir de possession du produit fini.


Paradoxalement, le lecteur DVD compatible DivX et XviD est bien moins cher que le lecteur de DVD basique. Quant au graveur de DVD, le géant SONY (qui est aussi une maison de disque de type "Major", tout comme Warner ou Universal) le fabrique en série sans sourciller...

La mauvaise foi de l’état n’est plus à prouver

Mais je persiste. Si l’on n’a rien dit pour les cassettes audios et vidéo, pour quelles raisons les copies sur CD seraient-elles plus illégales ? Surtout à l’heure où les fabricants d’électronique rivalisent d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de concevoir des réseaux informatiques plus rapides, de créer le tout dernier lecteur mp3 portable, les graveurs de DVD, et autres machines à tricher (avec la bénédiction des maisons de disques, souvent partie prenante, soit dit en passant...) ! Il ne faut pas oublier non plus les petits clandestins de l’informatique qui eux, ne perdent jamais de temps à trouver la brèche qui corrompra le système. Finalement, cette polémique du P2P n’est qu’une nouvelle hypocrisie cautionnée par l’état (et raccoleusement relayée par la presse), au même titre que la vente de tabac ou d’alcool aux mineurs, les radars fixes, le trou de la sécu, les insignes religieux à l’école, la légalisation du cannabis, l’interdiction du mariage homosexuel, ou le procès Juppé.

Deux poids deux mesures

Tiens, puisque j’aborde malicieusement la politique, laissez-moi vous conter cette histoire que j’ai fortuitement lue dans le journal Le Monde N°18357 de début février 2004. Souvenez-vous : C’était le bon temps où l’ancien premier ministre Alain Juppé avait été reconnu coupable de "prise illégale d’intérêt" dans le dossier des emplois fictifs du RPR. Cette fraude se serait élevée à 2,4 millions d’euros... En punition, Alain Juppé avait été condamné -entre autres- à 14 mois de prison avec sursis. Rappelons que ce verdict jugé trop sévère avait fait un tollé auprès des huiles et des militants UMP qui avaient alors monté une campagne de soutien. Le président Jacques Chirac avait même été jusqu’à intervenir à la télévision à ce sujet ! Parallèlement, un autre article dans la même édition racontait la mésaventure d’un internaute, Bruno Dugas, (38 ans, veuf et père de trois enfants) condamné à six mois de prison ferme (et à verser 1000 euros de dommages et intérêts à la société civile des producteurs de phonogrammes indépendants en France - SPPF) pour vente illicite de CD obtenus par le biais de MP3 téléchargés illégalement. Le montant de son « escroquerie » s’élevait seulement à 5511 euros. Finalement, peut-être notre corsaire du Net aurait-il mieux fait d’aller voler des CD aux étalages des magasins, où le risque d’une punition déraisonnable est infime... M. Dugas a été jugé « pour l’exemple », et cela démontre encore une fois que la société bien pensante sait où sont situés ses intérêts et ses amis, et n’hésite pas à faire deux poids deux mesures en matière de justice... Mais ceci est une autre histoire !

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE ECRITE
commenter cet article

commentaires

Cyclotor 10/04/2009 11:43

Elle est pas passée, cte loi à la con ! Un grand bravo aux écolos et aux socialistes ! Et un grand merci aux payés une fortune à rien branler : si je ne m'abuse, ils sont bien 600 les députés non ? Et là ils étaient que 36 ! Pour un vote aussi médiatisé c'est quand même balèze... C'est pire qu'à la DDE : 1 sur 16 qui bosse !

E.H.BOYER 10/04/2009 12:34


Vi! Tiens, regarde la vidéo que je viens de bloguer...


pelotari 08/04/2009 23:12

moi je voudrais juste dire que c est pas la peine de perquisitionner a moncayolle il y a pas l adsl POUR LE MOMENT...VIVEMENT LE WIMAX AVEC EMULE

E.H.BOYER 08/04/2009 23:27


LoL... Oui, mais peut-être qu'il y a d'autres bonnes raisons de perquisitionner à Moncayolle! ;-)


Cyclotor 07/04/2009 23:27

Entièrement d'accord... Tiens, demain je scanne Mauvais Berger et je le propose sur Movizdb en format Pdf !...

E.H.BOYER 08/04/2009 09:42



lol, tu ferais une erreur :

1) le fichier pdf de bonne qualité existe déjà, fait d'après les fichiers sources, et il sera probablement mis en téléchargement gratuit dans un futur très proche. Parce que mon but, pour ce
texte que j'ai voulu libre de droits, c'est qu'il soit lisible par tous à travers le monde.

2) Pour tout te dire, sa mission première était qu'il aide à financer la sortie des "paroles du chef Seattle" en version bilingue. Je n'ai pas sous les yeux le rapport de financement de
ce livre, mais je pense que "Mauvais berger!" a tenu ses promesses.

3) Donc je ne touche pas un centime sur ce livre, et quand bien même ce serait le cas, je n'attendrais pas après les quelques centimes de royalties que je gagnerais chaque mois pour vivre
;-).

Je dis tout ça, sachant très bien que tu le sais déjà. Mais c'est parce que je pense que ça méritait précision pour les lecteurs du blog.
Néanmoins, pour "L'infection", ce sera certainement un autre business model, que je viserai. Mais on en n'est pas encore là! Faudrait déjà que je puisse avancer plus vite!



Gilen 07/04/2009 17:35

Je crois que ce que ne comprennent pas les politiques et les maisons de disque, c'est que, pour la plupart des gens, si ils ne trouvaient pas ces disques ou films gratuitement, ils ne les écouteraient et ne les regarderaient même pas, vu le pourcentage de merde produite chaque année !!!De plus, nous payons déjà des taxes pour compenser ces pertes pour les maisons de disques !! (taxes sur les CD vierges, sur les graveurs, sur les lecteur DVD...)Ils veulent le beurre et l'argent du beurre et baiser la crémillère (nous en l'occurence !!)

E.H.BOYER 07/04/2009 18:00


Je suis assez d'accord avec ça. On ne peut de toute façon pas tout acheter... Alors on pourrait aussi dire :" T'as pas le fric pour acheter nos CD, bien fait pour ta gueule, t'as qu'à
travailler plus!", c'est en gros ce que signifie cette loi. Or, le temps n'est pas extensible (le mien en tout cas). Mais si y'a de l'offre, à quoi ça sert si personne ne peut acheter?


Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!