Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 14:09

Quand je vous disais que je ne suis pas le seul à raler sur notre condition d'intermittent de la presse! Dédé est lui aussi un correspondant local de presse, mais de la région parisienne. Lui aussi il en a bavé. Mais lui, il va sans doute bientôt claquer la porte!
Il sera remplacé par un autre esclave qui finira invariablement de la même façon... Ce qui est usant dans ce métier (comme dans de nombreux autres), c'est de constater qu'il y a moins d'hommes que de kleenex sur terre, mais qu'on en jette tout autant! Lisez plutôt son témoignage :

Oh combien je me reconnais dans tes propos ! Je "travaille" pour "un hebdomadaire de la Région Parisienne" (racheté il y a qq années par Ouest-France) depuis 1995. Au début nous étions encore au système des piges (texte payé au nombre de lignes et photos payées). Je m'en sortais "assez bien" puisque je pouvais faire des mois 600 euros (2 fois par an environ, car autrement c'était plutôt 250 euros). Avec le système des points, qui est un peu différent du tien, la rémunération a chuté d'environ 30%. Maintenant le fait d'avoir une, deux ou trois photos dans un article, n'a aucune importance car c'est l'information qui est payée. Par contre pour les sports c'est complétement différent : là c'est la rédaction qui demande le reportage (photos uniquement) et les photos sont payées 11,43 € l'unité. En début de saison, il m'est arrivé de faire la photo de chaque membre d'une équipe de rugby : vite fait, pas à réfléchir sur un commentaire et c'était 11,43 € par photo. Ce qui prouve bien que ce n'est pas le travail qui est rémunéré mais la popularité des sujets.

C'est vrai  que nous sommes des esclaves : en 11 ans, pas une seule réunion de correspondants, de peur que nous discutions ensemble (on risquerait de monter un syndicat). Aucun conseil, juste les nouvelles contraintes : à partir de telle date, les films argentiques ne seront plus acceptés, veuillez codifier vos textes de telle façon,......
Une chose que tu as oublié de préciser : bien des gens pensent que le matériel appartient au journal, alors que le correspondant local de presse (du moins chez nous) doit avoir son propre matériel photo et informatique (tous les articles doivent être rédigés et mis en forme, photos triées et au format). L'investissement dépasse, de loin, les quelques sous gagnés.
Pour les frais de déplacement, nous avons une indemnité kilométrique de 0,24 €, (inchangée depuis 2001 ce qui paie juste le carburant) la révision des tarifs intervient environ tous les 15 ans.
Pour ma part, j'ai décidé de baisser les bras et d'arrêter bientôt cette activité car j'en ai un peu marre d'être pris pour un c.. !

Signalons aussi ceci : les articles sont proposés avec un titre et parfois un sous-titre. Le titre est souvent modifié (normal, le correspondant ne sait pas forcément bien titrer son papier), voire complétement changé à tel point qu'il n'a plus rien à voir avec le sujet. Plus rarement (heureusement) il y a des inversions de photos (on prend la photo de musiciens dans un village avec l'article concernant les voeux du maire d'un autre village) ou des photos tronquées (on voit tout le monde sauf la personnalité, objet du papier). Faute de place il y a aussi eu des articles coupés au milieu d'une phrase. Là il n'y a pas de répercussion sur la rémunération, mais c'est notre image qui en cause. Les gens concernés par les articles s'en prennent à nous et non au journal, les plus gentils se moquent de nous.

Ceci dit, j'ai souvent trouvé beaucoup de plaisir à exercer cette activité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!