Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 12:28

Nicolas Hulot vient d'officialiser sa candidature aux primaires des écologistes.
Ce qu'il y a, c'est que les écolos "pur jus" ne veulent pas se reconnaître dans ce personnage (qu'on a l'habitude de voir parader en hélicoptère ou en quad à la télévision), tandis que les autres concurrents potentiels (de droite comme de gauche) le raillent cyniquement, attendant patiemment que les candidats d'Europe Ecologie Les Verts ne le tuent (politiquement) eux mêmes, se tirant par la même occasion un magnifique scud avec ogive nucléaire dans le pied...

 

 

Je suis comme "Monsieur tout le monde", j'écoute un peu toutes les voix (sauf celle des fascistes, que je conchie), et je me fais ma propre opinion. Quand j'entends quelques uns de mes concitoyens essayer de démolir Hulot avec des arguments fallacieux du genre : "je serais écolo le jour où l'animateur de TF1 arrêtera de poser en exemple devant la France entière en train de circuler en 4x4 en Bretagne et en Corse", ça me fait bondir! C'est un peu comme si je reprochais à mon boulanger (qui a des idées proches de celles des écologistes et vend du pain bio) de faire son pain en utilisant un four et un pétrin électriques, ainsi qu'une chambre froide, ou aux salariés d'EDF qui viennent relever mon compteur les dangers des centrales nucléaires!
A ce compte là, on pourrait reprocher à tout le monde de faire un boulot polluant, ou de prendre sa bagnole pour aller au taff!

 

Tiens, regardez-moi, par exemple : je prends tous les matins ma voiture (une Logan en plus, fabriquée par des pauvres roumains payés une misère et sans doute maltraités!!!) pour aller travailler dans une agence web oloronnaise qui est en connexion directe et constante avec le Crédit Agricole! On fabrique et vend des sites e-commerces, des lieux de réunion virtuels en 3D et tout un tas d'autres trucs dont je suis persuadé que le français moyen pense que "c'est complètement déconnecté du réel" et "fouteur de fric (et d'énergie) en l'air"! Eh bien vous êtes libres de penser ce que vous voulez les amis, mais songez que cette activité (qui ne met la vie de personne en danger) nourrit pas loin de 15 personnes localement, plus tous ceux qui bénéficient directement ou indirectement de ses services...

Et puis si je devais faire dans le Green Washing (c'est à la mode et surtout, c'est indémontrable ) je pourrais dire que certes, on fait tourner des serveurs (alimentés à l'électricité), mais les solutions qu'on propose permettent aussi de limiter les déplacements en voiture ou en avion!

 

Bien sûr, si on nous observe à la loupe avec un oeil objectif, nous sommes tous (même les écolos "pur jus") remplis de contradictions de ce genre! De quel droit je m'auto-proclame "écolo" et "de gauche", alors qu'on pourrait facilement trouver 50 arguments dans le genre pour prouver le contraire?
Ce serait un peu vite oublier les tenants et les aboutissants de notre société, fabriquée, formatée pour vivre autour et au dépend de la "fée électricité". Nous sommes tous plus ou moins prisonniers (de manière volontaire ou non) de cet engrenage paradoxal, sous peine d'en être exclus (avec tous les désagréments que comporte le fait d'être classé parmi les parias).
Mais pour ceux qui sont à l'origine de ce carcan sociétal, qui le développent, en tirent profit ou l'aident à perdurer, "l'écologie, c'est devenu l'économie". C'est aussi maintenant une opportunité : celle de se faire élire (ou réélire) par tous ceux qui, peu à peu, commencent à ouvrir les yeux...

 

Alors autant on peut contester les arguments écologistes tout récents de MM Borloo, Villepin, Sarkozy, et même Hollande, autant l'engagement de Nicolas Hulot en matière d'écologie est fort, ancien, et légitime. On peut bien sûr être en désaccord avec sa façon (tout à fait respectable, quoi que manquant singulièrement de personnalité) de ne pas vouloir pointer du doigt les excès de la droite ou l'inertie de la gauche, ou juste souligner qu'il n'a aucune expérience en matière de politique, mais essayer de prouver qu'il n'est pas un écolo, c'est profondément débile et injuste, digne du pire téléspectateur de TF1!

 

 

Néanmoins, comme beaucoup, je pars avec un a-priori fort quant à ses capacités à incarner le rôle de président de la république Française. Il n'empêche que ce gars est loin d'être un âne (ses propos et sa diction sont clairs, efficaces, humanistes et humbles, d'après ce que j'ai pu entendre -par intermittence il est vrai- ce matin à la radio), que ses arguments sont tout à fait recevables (il faut voir -et lire- le Syndrome du Titanic pour s'en persuader), et finalement il en devient crédible dans le rôle...
Reste à voir ce que vont donner ces primaires écologistes, et surtout si, en cas de défaite dans cette élection interne, Nicolas Hulot va vouloir maintenir sa candidature à la présidentielle en solo, ce qui ne manquerait pas de sonner le glas d'EELV, vue la popularité de l'animateur d'Ushuaia Nature...

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article

commentaires

Lurbeltz 18/04/2011 14:41



Runs, tu devrais ceci ci-dessous :


http://www.passerelleco.info/breve.php?id_breve=256


Hulot veut faire de la politique sans polémique (il déteste ça). C'est mal barré. Ensuite, il n'est pas "laminé" par les Verts, puisqu'ils le soutiennent d'une certaine façon et que même Yves
Cochet qui est plutôt de la fibre décroissanciste a décidé de retirer sa candidature pour lui céder la place.


 



E.H.BOYER 18/04/2011 14:50



Cochet qui est certainement plus crédible que Hulot dans le rôle de candidat à la présidentielle, mais qui n'est malheureusement pas aussi médiatique...


L'article de Kempf est bien tourné, comme d'habitude. Il pointe les contradictions du personnage, sans pour autant le démolir avec acharnement. Chacun sait lire entre les lignes ;-)



Runs 18/04/2011 00:01



J'avoue être bien déconcerté de voir comment Nicolas Hulot se fait laminer. Par les verts ( une belle bande de requins qui s'entre-bouffent ) et par tous les autres politiques. C'est un peu comme
Coluche, dans ce sens où seuls les politiques se donnent le droit de faire de la politique. Or la démocratie c'est justement le truc où n'importe qui peut devenir président et sortir avec Carla
Bruni. Winamax, l'important ce ne sont pas les cartes mais ce qu'on en fait ( moi aussi je suis sponsorisé ).



E.H.BOYER 18/04/2011 09:22



Toi aussi tu exagères : Hulot n'est pas Coluche! Et Hulot est le premier à dire qu'il "ne fait pas de politique", donc oui, si c'est vraiment son but (de ne pas en faire), je ne suis pas sûr que
sa candidature soit judicieuse...  



Lurbeltz 17/04/2011 09:18



Personnellement, en tant que membre de EELV, je ne voterai pas pour Hulot aux primaires. Je regrette que Yves Cochet ait retiré sa candidature. Après les primaires, je soutiendrai celui ou celle
qui aura été choisi par les adhérents d'EELV. Même s'il y a quelques jours, j'ai dit que j'en avais marre de voter avec la tête, plutôt qu'avec le coeur. Le parti politique idéal n'existe pas. Le
candidat idéal n'existe pas et je tiens à voter... Au moins au premier tour !



E.H.BOYER 17/04/2011 11:23



Yves Cochet aurait eu ses chances... Dommage.


Bon, tu ne voteras pas pour Nicolas hulot aux primaires, soit! Mais imagine qu'il ne soit pas choisi par les membres de EELV, et qu'il décide quand même de se présenter en faisant cavalier seul.
Il en a le droit, même en sachant que ça va bien foutre le bordel chez les écolos, et surtout que ça va largement arranger les candidats des deux gros partis habituels avec lesquels il sera en
mesure de négocier...


Moi c'est surtout ça que je vois venir de loin. Attention, hein? Je n'accuse pas Hulot de vouloir saborder EELV (c'est encore un peu tôt pour affirmer quoi que ce soit), mais dans le cas où il ne
serait pas élu aux primaires écolos (ce qui est toujours possible), je pense qu'il serait fair play de sa part de se désengager des présidentielles. S'il restait, il n'y aurait plus de place pour
le doute... Et là, je connais un tas de gens qui manifesteraient leur colère, d'une manière ou d'une autre!



pepelo mirande 16/04/2011 14:22



Celle là aussi, c'est vrai! Bon, la politique en fait ça craint un max, surtout pour nous, gens de peu, gens du peuple. Mais bon, je n'ai jamais été de ceux qui disaient "tous pourris". Mais
comme toi, c'est vrai aussi que j'ai du mal à trouver quelqu'un sur l'échiquier politique qui pourrait me représenter. Alors quoi faire? Faire abstraction de certains discours etr ne garder que
ce qui te plait? Chercher le plus grand dénominateur commun chez un candidat?


Ces concessions ne me plaisent pas car je sais par expérience personnelle et collective que ça n'a jamais été probant...Personnellement, la politique ce fait en dehors du cadre politique
traditionnel. C'est la seule façon de se faire entendre.



E.H.BOYER 16/04/2011 16:07



En attendant, et à moins d'un bouleversement soudain du système, on doit élire un chef du village, un chef du canton, un chef de la région, un député, et un président... 


Fatalement, (à moins de s'élire soi-même, et encore), il y a peu de chance qu'on soit jamais satisfait... 


C'est sûr que c'est pas plaisant les compromis et les concessions... Mais pour le moment, il n'y a pas d'autre voie, à part l'anarchie, qui, si j'en crois la Nature humaine, mènera tout droit à
la loi du plus fort. On verrait fleurir des Kadhafi et des LePen dans chaque quartier, et chacun d'entre nous deviendrait une cible potentielle... 


En fait, je n'ai pas assez de cervelle pour imaginer une autre société que celle là, ou la destruction totale de l'humanité. Et je me demande si cette solution ne serait pas la meilleure, en fin
de compte...



pepelo mirande 16/04/2011 13:03



éh oui Simone! c'est ça la politique (enfin, la "grande", celle qu'on voit à la télé).



E.H.BOYER 16/04/2011 14:06



LoL Guinux! En comparaison à la petite, celle qu'on voit à Mauléon-Licharre?


Elle sent aussi la merde par moment ;-)



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!