Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:45
ikigami, par Moroto MaseJe reviens de Paris, où je suis resté deux jours pour le boulot. J'ai eu quelques heures de libre, pendant lesquelles je suis passé au Virgin Mégastore des Champs Elysées, afin d'acheter le dernier Punisher et le dernier "Walking Dead". Ce que j'ai fait, d'ailleurs. En passant dans le rayon Mangas, mon oeil est tombé par hasard sur la couverture d'Ikigami. J'ai trouvé les dessins sympa, et le résumé a achevé de me convaincre. Alors j'ai acheté les deux premiers tomes, pour voir... J'ai adoré!

"Ikigami", par Moroto Mase, chez Kaze Manga.

Genre : Drame, anticipation...

Résumé : Afin de montrer à la population la valeur de la vie, chaque enfant reçoit dès son entrée à l'école primaire un vaccin. Parmi ces enfants, un sur mille reçoit un vaccin différent des autres car il contient une micro-capsule indétectable qui est capable de donner la mort à une date et heure précise. Entre leurs 18 et 24 ans, ce vaccin se met en route à la date programmée et ils reçoivent de la part d'un fonctionnaire l'ikigami, leur préavis de mort qui les informe qu'il ne leur reste plus que 24 heures avant de mourir pour la nation. (Source Wikipedia)
Le fonctionnaire Fujimoto a pour mission de délivrer dans sa circonscription  cet Ikigami. En suivant de près ou de loin le sort des hommes et des femmes à qui il vient annoncer la mort, il en vient à se poser des questions interdites sur la légitimité de cette "Loi pour la Prospérité Nationale". (Source site officiel)

Avis : Comme j'ai dit plus haut, j'ai adoré, bien plus que Monster que j'avais pourtant trouvé pas mal.
Dans Ikigami, on est dans la BD résolument adulte et dans l'anticipation, pas dans la science fiction (comme Death Note). Le monde décrit par Mase est en tout point comparable au nôtre, et c'est pour cela qu'on a peur...
On se prend vite à comparer les défaillances de cette société aux nôtres. La banalisation de lois liberticides et absurdes, on connait déjà. Ikigami ne fait que montrer avec brio ce qui pourrait arriver si on laissait faire... Comme souvent dans ce type de roman graphique, les personnages sont extrêmement fouillés, et les épisodes tous passionnants. Au fil de la lecture, on se prend à espérer que Fujimoto se mette à résister au système, qu'il trouve la faille qui le fera enfin s'écrouler sur lui même.
En fait, on ne regrette (presque, et
pour le porte-monnaie surtout) qu'une seule chose, c'est que cette nouvelle saga fasse comme toutes les séries japonaises : qu'elle n'en finisse jamais!

PS : Comme pour Death Note, Ikigami a eu droit à sa traduction en film DVD! Regardez le trailer ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BÉDÉVORE
commenter cet article

commentaires

Lurbeltz 01/03/2010 16:51


Ah je considère qu'il n'y a pas d'art mineur. Mais par exemple, il n'y a jamais vraiment eu de poètes dans la chanson (à part David et Jonathan !!! Ouuaaarf ! ). Ferré Brel et Brassens savaient
bien ce qu'il faisaient et n'auraient pas eu l'impudence de se comparer avec Rimbaud et Baudelaire. Je pense que la BD est à la littérature et à la peinture ce que la chanson est à la littérature
et à la musique. Je ne parlerai pas d'art mineur mais d'art populaire. Voilà, il faut quand même comparer ce qui est comparable. La BD et la chanson ne permettent pas la profondeur. Il faut rester
en surface, toucher l'épiderme. La peinture et la littérature peuvent toucher le coeur.
Eh ! ça veut pas dire que la BD et la variété s'est pas bien, ça veut pas dire que il y en a un dessous ou un dessus.
C'est comme les horloges comtoises. C'était de l'art pop, mais ça veut pas dire que c'était de la merde. A la limite, ce qui a de bien dans les mangas, c'est que ça se prend pas le crane en faisant
son artiste.


E.H.BOYER 01/03/2010 17:05



lol, chuis pas d'accord! l'art, quel qu'il soit, tu le prends avec le coeur en fonction de ta sensibilité. Si je te dis que Ferré et Brassens, je trouve ça nul, tu me diras quoi, à part "oui
mais toi ça compte pas : t'as des goûts de chiottes"?
Et pourtant c'est vrai : j'aime pas! ça ne me fait pas frissonner. Rimbaud, je suis capable de dire que c'est joli, bien foutu, tout ça, mais j'en bande pas...
Par contre, j'ai été estomaqué par "BLAST!" le dernier de Manu Larcenet... ça m'a foutu la tête en vrac et la chair de poule. C'est de la bédé...
En ce moment, je réécoute de vieux albums de VandenPlas dans la voiture, ben sur certains accords de guitare, certaines harmonies vocales, je suis comme paralysé. Je vois presque
l'univers dans son intégralité en une fraction de seconde.
Une caricature de Marco Large me fait passer bien plus d'émotions que la Joconde, même si je trouve cette peinture très belle...

Pour autant, je ne me sens pas inférieur parce que toi (ou un autre) a cru entrevoir la substantifique moëlle de telle ou telle oeuvre philosophique, poétique, lyrique, ou tout ça à la fois. Les
goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ;-)



Lurbeltz 01/03/2010 16:39


Exact. Depuis que je suis sur le net, j'ai remarqué cela, et c'est une sacré leçon. Surtout suite à quelques trucs ces deux dernières années. Il y a des choses qu'on peut dire sur internet et
d'autres pas. On ne peut pas "parler" à quelqu'un sur le net, comme on lui parlerait si on était en face de lui. La communication, la conversation est nue sans le geste, la voix, ou le visage.
Après le texte libre, la chronique, c'est encore autre chose. Mais bon on s'éloigne du sujet.


E.H.BOYER 01/03/2010 16:52



Moi je pense qu'on peut dire beaucoup par le Net. Mais s'il doit y avoir une explication de texte, c'est sur que le vis à vis, c'est mieux. Maintenant, je vais pas aller voir les gens (ni les
forcer à venir me voir) lorsque je les estime en tort.
Ce sont les codes en vigueur chez moi : ne pas baisser la culotte quand on est irréprochable.

Quand c'est moi qui gaffe (et Dieu sait que ça arrive...), et que je cherche à recoller des morceaux, je suis prêt à faire des kilomètres. Mais si je m'estime dans mon bon droit absolu, je ne
bougerais pas! J'attendrais que la personne vienne faire ses excuses, et après on discutera en vis à vis. Si les excuses ne viennent pas, ben je pleurerais pas. C'est la vie...

Tu as raison, on s'éloigne du sujet. Il manquerait plus que ça déclenche l'ire de personnes qui se sentiraient visées par mes propos!



Lurbeltz 01/03/2010 14:05


Ben tu vois, effet, je préfère "ouverture d'esprit", car ça je suis sur que je n'en manque pas. Alors que la maturité et l'intelligence, euh ! J'ai encore de quoi remplir chez moi %-D
Mais je ne suis pas certain qu'il faille de la maturité pour lire de la BD.
Moi de mon côté, j'allais te dire aussi - pour aller dans ton sens - que la maturité s'est aussi quelque chose de très personnel qui correspond à son propre parcours de vie et qui ne peut pas être
comparé forcément. Ah les mots hein !



E.H.BOYER 01/03/2010 14:29


Voilà... Même les mots ont un sens différent, selon qui les prononce et qui les interprète!
Le même texte décrivant un marécage putride ne sera pas perçu de la même manière, fonction de la personne qui le lit et de la façon dont il a été rédigé.


Lurbeltz 01/03/2010 13:59


Je me suis aperçu depuis pas mal de temps que la BD tournait en rond. Aujourd'hui, soit elle cherche à être elle même, alors elle fait de la BD pour distraire raconter des histoires. Soit elle
cherche à faire des prouesses artistiques et là elle se plante. Elle se plante au moins du point de vue de ce que j'attends d'elle. Car du point de vue de l'histoire, je pense que la littérature
fera toujours mieux, et du point de vue du graphisme, la peinture fera toujours mieux.


E.H.BOYER 01/03/2010 14:27


Là, tu es en train de faire le jeu de tous ceux qui prétendent que la bédé est un art mineur, profs des années 80 inclus (qui interdisaient aux écoliers d'en lire)! C'est dommage, parce que
justement, la bédé peut amener des enfants a priori rétifs à la lecture au goût de lire...
Mais bon... Perso, je ne conçois pas la vie sans BD, pas plus que sans roman, d'ailleurs. L'un complétant l'autre, l'un apportant à l'autre ce qui lui fait défaut...


Lurbeltz 01/03/2010 08:46


Oui par contre, je ne dis pas que j'ai tout lu, loin de là. Juste que la BD m'intéresse moins et qu'en ce moment, ce n'est plus là que je trouve ce que je cherche.


E.H.BOYER 01/03/2010 10:41


Je trouve que tu as déjà de la chance de savoir ce que tu cherches! Moi, dans ce domaine, je navigue au radar depuis 1971...


Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!