Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 13:31

les-grandes-herbes-Cognac.jpgLorsque j'étais enfant (il y a pas loin de 30 ans), je n'avais qu'une seule vraie peur (en dehors du fait de devoir montrer mon carnet de notes à mes parents) : que les autres gosses de mon quartier (qu'on appelait "la cité", lol) viennent casser ma cabane!

Autour de la maison de mes parents, il y avait (il y a toujours) un immense champ possédé par l'usine Saint Gobain, coincé entre l'hôpital, la voie ferrée du Cognac/Saintes, les vignes et le stade des Verriers. Ce champ (que l'on avait coutume d'appeler "les grandes herbes") est resté pendant de très longues années un tas de ronciers et d'arbustes inextricables, que nous avions conquis et transformé en terrain de jeu. Cet endroit était le point de départ de nos aventures de gamins.

Nous y jouions à San Ku Kai, à la guerre, au gendarme et au voleur, nous nous y gavions de "bonbecs" achetés au kilo chez Rocade, mais nous y construisions aussi des cabanes faites de bric et de broc, placées très judicieusement non loin de nos maisons et que chaque clan venait détruire dès que l'occasion se présentait. C'est à dire dès lors qu'une dispute éclatait dans "la cité", soit à peu près toutes les semaines...

 

Dans notre clan, "celui des Boyer", il y avait mon frère Renaud, son copain Emmanuel, mon copain Pascal et moi même.

Dans le clan de Sébastien (qui habitait un peu plus haut dans la rue), il y avait un autre Emmanuel, mais aussi Cyril et Frank. Plus haut dans la rue, il y avait d'autres gosses, mais on jouait rarement avec eux. Leurs parents ne les laissaient pas s'aventurer trop souvent dans les grandes herbes (surtout avec nous)... Même si on jouait parfois ensemble, c'était plus souvent la guerre entre les clans; sauf quand Xavier, Frédéric, Laurent et leurs copains débarquaient. Eux, étaient plus âgés que nous et prenaient un malin plaisir à nous monter les uns ontre les autres ou à détruire nos cabanes en petits morceaux, tout en emportant ce qu'ils jugeaient "de valeur", c'est à dire des confiseries ou des fusils en plastique.
Ils nous inspiraient une terreur bleue, parce que parfois ils nous poursuivaient avec des bâtons pour nous casser la gueule.

Et puis il y avait aussi "La bande à Ricard" dont il fallait se méfier, qui n'habitait pas dans la cité, mais quelques rues plus bas. Et je ne parle pas des gitans, qui eux aussi battaient le fourré de temps en temps avec leurs chiens.

 

A cette époque, hormis nos Goldorak géants ou nos collections de Big Jims, nos "cabanes" étaient ce que nous avions de plus précieux sur terre. Au lieu de faire mes devoirs, je passais mes soirées après l'école à surveiller l'entrée du champ devant chez moi, pour vérifier que personne ne vienne la mettre à sac en mon absence. Je surveillais même mon frère (qui avait bâclé son travail avant moi), parce qu'il y avait parfois des schismes au sein d'un même clan! Il était fréquent que Renaud et son pote frayent avec Sébastien et les siens pour me jouer de mauvais tours, tout comme il était fréquent que mon frère et moi nous liguions contre tous les autres pour les rouler dans la farine.

Parfois, nous organisions de grandes et épiques batailles rangées derrière quelque butte de terre, nous lançant des poignées de terre ou des petits cailloux. C'est ainsi qu'un jour où j'avais reçu sur la cheville une pierre de calcaire de la taille d'une balle de ping pong, j'ai répliqué en renvoyant "la grande soeur" -de la taille d'une balle de baseball- sur la tête d'une petite fille, qui jouait innocemment avec nous! Nous avons tous entendu un "POC!" (ah tiens, c'est quoi ce "poc!"?) sinistre, avant que la gamine ne se lève d'un seul coup en braillant, la tête en sang. Je tairais les détails sordides de la fessée cul-nu que ma mère m'a administrée (devant tous les gamins de la cité), à la suite de cet exploit. Bref, c'était le bon temps de l'insouciance et de l'égoïsme forcené...

 

En vieillissant, nos peurs évoluent en même temps que nos responsabilités et notre expérience de la vie. Le stress lié au boulot, à la routine, à l'éducation des enfants, et même aux nouvelles hideuses véhiculées au quotidien par les médias est un des vecteurs les plus importants de ces peurs.

Je ne vais pas pleurer que j'étais mieux quand j'étais gosse (alors je n'ai jamais été aussi bien dans ma peau que ces dernières années), mais parfois, quand j'y repense, je me dis qu'ils ont bien de la veine, les gamins, à n'avoir rien d'autre qu'eux-même à qui penser... Finalement, l'enfance, quand on est né en bonne santé, en europe occidentale au XXIème siècle, dans une famille aimante et pas trop pauvre, c'est presque le paradis!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BITS OF MY LIFE
commenter cet article

commentaires

E.H.BOYER 20/10/2011 12:36



Eh ben, ne me dis pas que tu veux faire un remake de la guerre des boutons ! Parce qu'il y en a déjà 2  au ciné en ce moment..



E.H.BOYER 20/10/2011 12:53



Fabienne! tu signes E.H.BOYER, toi, maintenant?


Non, en fait, je me suis rappelé de ça il y a quelques jours, et comme c'est un souvenir que j'aime bien, je me suis dit que pour être sûr de ne pas l'oublier (sur mes vieux jours), je ferais
bien de l'écrire...



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!