Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 12:23

Voilà un autre endroit de Soule emprunt de magie : ce sont les cromlechs d'Okabe, dans le massif d'Iraty. Là, on est sur du facile de chez facile en terme de difficulté de randonnée (de jeunes enfants peuvent suivre sans problème). Encore qu'il y ait deux itinéraires (voire plus) : un rapide (45 minutes) mais un chouillat pentu par le col de Sourzay (sur la D301), et un assez long qui part de la piste derrière le restaurant du chalet Pedro, juste après la station de ski de fond d'Iraty, à travers la hêtraie (sur la D18). 


Les photos ci-dessous ont été prises il y a deux ans, lors d'une balade automnale et brouillardeuse, via le premier itinéraire.
Selon l'encyclopédie en ligne Wikipedia, un cromlech est un monument mégalithique préhistorique constitué par un alignement de monolithes verticaux (menhirs), formant une enceinte de pierres levées, généralement circulaire. Il est intéressant de noter qu'au jour d'aujourd'hui, les scientifiques ne se sont toujours pas mis d'accord quand à la signification et l'utilité exactes de ce monument. Toujours est-il que l'on ressent à cet endroit chargé d'histoire une sorte d'énergie, peut-être magnétique, peut être spirituelle (ou peut-être que c'est dans la tete, aussi, tout simplement) qui nous traverse, nous baigne, nous transcende. On sent confusément qu'on fait partie d'un grand tout, aussi petits et vulnérables soyons nous.

 

C'est le genre de coin où j'aime à m'assoir, femer les yeux, et oublier ma petite personne ainsi que tous ces gens et ces choses qui traversent nos vies et font que nous sommes qui nous sommes. Lorsqu'on revient à la réalité, on se sent reposé, prêt à bouffer du lion.

Bon, je ne garantis pas que l'effet soit aussi prégnant en pleine période estivale, parmi les bêlements des moutons et ceux des nombreux touristes qui passent dans le coin, mais essayez au printemps (vers le mois de mai) ou à l'automne (avant la chasse), vous verrez ce que je veux dire...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BALADES EN SOULE
commenter cet article

commentaires

Manon 02/07/2011 12:28



Bonjour Etienne,
Je suis tombée via un site sur les CLP sur votre blog. J'y ai jeté quelques coups d'oeil et je compte le parcourir plus attentivement tout à l'heure mais je voulais d'abord vous poser quelques
questions sur l'ex CLP que vous avez été! Avez-vous eu du mal à trouver un travail de CLP? Avez-vous effectué beaucoup de déplacements? Aviez-vous déjà eu de l'expérience du métier avant de vous
être engagé CLP?
L'année prochaine, je vais être étudiante en faculté de Lettres Modernes et compte bien commencer dès maintenant des expériences journalistiques! Comme vous, je vais me mettre à un blog que je
tiendrai régulièrement. Mais je ne pourrai pas être très mobile (pas de voiture, que les transports en commun) et je pense que ce pourrait être un désavantage pour être CLP.

Merci d'avance,
Cordialement,
Manon

PS. Vous pouvez me répondre par mail si vous le préférez. 



E.H.BOYER 02/07/2011 12:46



Bonjour Manon,


 


En fait, ça m'est tombé dessus un peu par hasard en 2001. Avant, je n'avais même pas remarqué que je savais écrire, ni même que j'avais cette curiosité intellectuelle naturelle qui fait qu'on
s'intéresse à tous les sujets (ou presque). Je venais de rater ma vocation de berger, je travaillais dans une usine de caoutchouc, sans aucune perspective d'avenir. Et puis un jour, j'ai contacté
une des radios locales pour proposer une émission Metal. J'ai démarré en septembre 2000. au cours de l'année 2001, j'ai fait quelques sujets (hors de mon domaine de prédilection)... et j'ai
retranscrit ces interviews sous forme d'articles que j'ai proposés au journal local, le "Miroir de la Soule", qui les a publiés.


 


Entre temps, le CLP de Sud-Ouest de l'époque a changé de crèmerie pour aller officier dans un journal nouvellement créé. La place était libre, et c'est mon épouse qui m'a poussé
à demander le poste. Perso, j'étais dans une mauvaise passe, et je n'y croyais pas une seconde (je n'ai qu'un bac littéraire et un Brevet Professionnel Agricole). Pourtant, le journaliste du coin
et le chef de l'agence de Pau m'ont invité à les rencontrer. Je leur ai montré mes articles et quelques photos (dont la moitié avaient été prises par mon frère), et on a conclu l'affaire au café
de l'Europe, devant un demi bien frais...


 


Au début, j'ai été CLP pour la Soule, et j'assistais le journaliste en place. Et puis lorsque l'été est venu, on m'a proposé des remplacements à Oloron Sainte Marie, une ville à
35 km de mon lieu d'habitation. J'ai sauté sur l'occasion, et j'ai assuré la page Soule et la page Oloron pendant tout le mois d'Aout, plus celle de l'hebdomadaire la Semaine du Pays Basque! J'en
garde un très bon souvenir, d'autant que je n'étais pas trop mal payé et assez bien défrayé. L'été suivant, j'ai fait presque les deux mois d'été. Au mois d'août 2003, je me suis calculé (sans
tricher) 16 000 francs (eh oui...) de revenus et frais cumulés. On ne m'en a payé que 10 000... Là, déjà, ça a commencé à ne pas me plaire!


 


En novembre de la même année, j'ai reçu mon premier appel à cotisations à l'URSSAF. Et là, j'ai eu un choc : je devais rembourser 50% de mon revenu à l'état!!! Bien sûr, je n'ai reçu aucune aide
de la part du journal pour remonter cette pente (dont il était responsable à 70%), et ce malgré des promesses (qui ne concernent que les andouilles qui les croient). Résultat : on a bouffé des
patates et des nouilles pendant les 3 annés qui ont suivi (d'autant que j'étais seulement à mi-temps dans une entreprise locale).


C'est à cette époque qu'avec deux autres CLP de journaux concurrents, nous avons monté Euskobizia, un webdo d'infos sur le Pays basque qui a eu un certain succès. Nous y
publiions nos papiers en édition augmentée. En 2006, j'ai changé de boulot pour un temps plein dan une autre usine de caoutchouc, et j'ai commencé à largement ralentir ma collaboration à
Sud-Ouest. Comme le service des correspondants avait révisé (à la baisse) son système de remboursement des frais, je ne me déplaçais que dans les alentours immédiats de mon domicile, et
n'acceptais plus que les sujets qui m'intéressaient.


 


En avril 2007, suite à mon implication (plus ou moins indirecte) dans un mouvement politique local, j'ai eu quelques "frictions" avec une liste concurrente en lice pour les municipales, et les
méthodes de leur leader m'ont tellement dégoûtées que j'ai fini par démissionner de ce poste de CLP chez Sud-Ouest. Je l'aurais fait de toute façon, mais c'était la goutte qui a
fait déborder le vase. J'ai continué ma participation à Euskobizia, bien que sorti du réseau de la presse locale. En septembre 2008, j'ai à nouveau changé d'emploi; je suis toujours au même poste
de rédacteur web aujourd'hui. J'ai cessé ma collaboration à Euskobizia en 2009. Le webdo et l'association qui le portait ont été fermés en suivant.


 


Sincèrement, je ne sais pas ce que je serais devenu aujourd'hui si je n'avais pas eu cette opportunité tombée du ciel pile au moment où il le fallait. Je ne regrette rien, si ce n'est mon absence
régulière du foyer familial. Aujourd'hui, je ne fais plus de presse, mais je vois mes enfants grandir. Et puis je continue à écrire au boulot, sur mes blogs, et dans mes livres ;-)


 


Toutefois, si vous souhaitez vous lancer dans la correspondance locale de presse, lisez la rubrique que je consacre à la profession dans ce blog, vous aurez une meilleure idée de ce qui
pourrait vous attendre...


 


Bonne chance ;-)



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!