Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 17:44

Voilà un papier que j'ai adoré écrire! D'abord parce que comme un certain nombre de souletins, j'ai figuré dans le court-métrage (je jouais le rôle d'un clochard alcoolique, ça ne s'invente pas...). Ensuite parce que le sujet était franchement passionnant, et sortait vraiment de l'ordinaire (les AG et autres fêtes locales que j'ai trop écumées). Enfin, parce que Marc Lahore est un copain, et surtout parce qu'il a un talent fou! Allez voir sa chaine de vidéos sur son site pour vous en persuader!
Cet article a eu une suite... Je vous la livrerai le prochain coup ;-)

 

MAULÉON : Marc Lahore tourne en Soule « Pirates », un premier court métrage qui risque fort de rester dans les mémoires

 

Marc Lahore passe à l'abordage !

 

            1) Outre la caméra, Marc Lahore a déjà la barbichette et la casquette, comme tout réalisateur qui se respectePassionné de cinéma depuis son plus jeune âge (il est tombé dans le chaudron en 1989 avec Indiana Jones), Marc Lahore -garindinois de 24 ans qui a même été projectionniste au cinéma Maule Baitha alors qu'il passait le bac- se lance enfin dans la réalisation de petits films. Titulaire d'un BTS audiovisuel et monteur de formation, Marc n'en poursuit pas moins des études d'anglais à Paris, où il a rejoint sa compagne Maia Levasseur, étudiante en japonais. Son premier véritable court métrage intitulé « Pirates » a été en partie tourné à la capitale bien sûr, mais aussi à 75% en Soule. « Il comporte des scènes d'actions assez incompatibles avec la vie parisienne. Je n'aurais probablement pas pu avoir toutes les autorisations nécessaires là bas », explique t-il. Et effectivement, comment imaginer -en pleine période de renouveau du plan Vigipirate- une équipe de doux-dingues armés jusqu'aux dents faire une série de hold-ups fictifs en plein Paris? A Mauléon au moins, Marc à obtenu toutes les autorisation de tourner  dont il avait besoin, même les plus improbables : du maire Denis Barbé Labarthe, mais aussi du directeur régional de la caisse d'épargne, qui lui a donné(après moult tractations tout de même...) le feu vert pendant une heure pour filmer son casse du siècle virtuel dans l'agence mauléonaise. Enfin, le gunfight final sera tourné dans la maison de maître de M. de Menditte à Garindein.

 

Une vague de hold-ups

 

2) Une scène de « Pirates » où l'héroïne recrute un sans-abris pour l'aider à mener à bien sa petite révolution contre la société            Mauléon va donc subir jusqu'au début du mois d'Août une vague d'attaques à main armée pour les besoins du film. Ça a d'ailleurs déjà commencé, puisque le magasin Roman Sport de Jean-Bernard Perez, ainsi que le hall de presse de Jean Etchart à Chéraute en ont déjà été les premières victimes. Un long plan séquence de 4 minutes sera tourné dans les jours prochains à la pharmacie Béguerie-Lahargoue, où le casse tournera mal (lire plus loin). Marc a bien fait les choses, distribuant à ses financeurs potentiels des copies de son storyboard* très détaillé, il a réussi à obtenir d'importantes subventions afin de pouvoir concrétiser son projet : Marc a pu toucher 3000 euros du Défi-Jeunes (Ministère de la jeunesse et des sports),la communauté des communes lui en a donné 1000, tandis que la commission syndicale de Soule a aussi mis la main à la poche à hauteur de 500 euros! « J'avais économisé 1000 euros dans l'année, que j'ai ajouté au pactole. Mais 6000 euros, c'est vraiment un budget ridicule pour un court métrage », reprend notre cinéaste. « Nous avons donc eu recours à énormément de système D, et avons eu la nécessité absolue de n'employer que des comédiens bénévoles. » Mis à part les quatre acteurs qu'il a fait venir de Paris pour l'occasion, Marc s'est débrouillé pour faire participer tous ses amis souletins à son projet.

 

 

« Pirates », l'histoire

 

3) Action chez Roman Sport : on ne s'y attend pas tous les jours à devoir affronter des clients aussi exigeants...            Le film raconte les errances d'une jeune femme (Maia Levasseur) qui vient de perdre son travail et l'homme de sa vie. Elle rencontre une bande de zonards et là, tout bascule : elle épanche sa colère, et leur parle de révolution. Elle recrute les plus volontaires d'entre eux, et part dans une croisade antisociale qui consiste en des petits casses crapuleux. Le petit groupe s'amuse bien, jusqu'à la bavure fatale où deux personnes restent sur le carreau. Du coup, la peur au ventre et les poches pleines, ils se réfugient dans un squatt à la campagne pour tout oublier, refaire leur vie. Le décor enchanteur permet à tous (spectateurs y compris) d'attendre un certain état de grâce, de fausse rédemption, et l'on se plaît même à croire que tout va bien finir pour eux. C'est peine perdue, puisque le film se termine en terrible et sanglante fusillade lorsqu'une escouade de la police les déniche enfin et passe à l'attaque en mode furtif. « La ligne narrative est assez mince, et le scénario n'a pas beaucoup d'intérêt », reconnait Marc, « mais je recherchais surtout le coté plastique et dynamique de la chose, en filmant en cadre urbain et rural des évènements réalistes, oniriques, ou surréalistes. L'image en elle même sera en noir et blanc, refilmée puis recadrée afin de lui donner un aspect sale et Rock n'roll, proche de l'expérimental. ».

 

les ficelles du film

 

4) Le storyboard de « Pirates », objet assez inhabituel pour un court métrage, a certainement aidé à trouver des financements            « Pirates » en chiffres, c'est 5 acteurs principaux, 5 rôles secondaires, une trentaine de figurants, 600 plans, et trente séquences. Filmé à l'aide d'une simple caméra DV grand public, le film (quasiment muet, avec un doublage sonore indépendant entièrement réalisé à la guitare) sera monté « à la maison ». Le doublage sonore et la musique (composés par Romain Larregain, guitariste de Worms et Carnage, entre autres) seront ajoutés une fois cette étape terminée. Le résultat final -raisonnablement attendu pour Octobre- sera projeté lors de divers festivals, mais une séance spéciale pourra éventuellement être prévue au cinéma Maule Baitha, pour tous les souletins qui l'auront bien mérité, après tant d'émotions! Marc Lahore a d'autres projets en vue, et non des moindres. Il a d'ores et déjà pris contact avec Mézières et Christin, auteurs de bande dessinée afin de tourner un documentaire sur leurs célèbres personnages « Valérian et Laureline, agents spaciotemporels ». Ensuite, ce fan de « clones » ou « d'androïdes » tournera un prochain court métrage purement expérimental dont l'univers narratif pourrait bien être la science fiction.

 

(*) Storyboard : livret contenant les découpage des plans et scènes sous forme de dessins et de paragraphes explicatifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE ECRITE
commenter cet article

commentaires

Marcus 25/07/2011 10:54



Haaa, le bon vieux temps!


Mais l'histoire ne finit que moyennement bien; le film a été entièrement filmé, mais suite à un gros, gros, bien gros problème technique -survenu après un an de montage (la version finale faisait
42' pour pas loin de 600 plans montés)... J'ai perdu le bande -son de l'intégralité du métrage. ne reste aujourd'hui que la (superbe) musqiue de Romain Larregain, et des images muettes...


D'où l'absence de suite à l'aventure -tu penses bien que j'aurais fait signe, sinon, ça n'est pas tous les jours que j'ai droit à des papiers aussi enthousiaste que le tien! =)


Alors certes, je pourrais toujours rebruiter et redialoguer l'ensemble en postprod', mais... Malheureusement, cela prendrait du temps (plusieurs mois au minimum, vu mes connaissances en mixage),
et l'intérêt de replonger pour des mois de taff sur un film DV -hélas aujourd'hui COMPLETEMENT dépassé d'un point de vue du format- paraît bien mince...


Mais si tu es courageux, je pourrais toujours te montrer le film dans sa version muette! Il fait très "premier film", mais reste pas mauvais: une séquence puérile pour deux qui fonctionnent... Et
un gros final actioner en Soule!


Merci encore pour l'article, en tous cas. Je te ferai signe pour mon prochain VRAI tournage en Soule (possiblement en 2013) =) !!



E.H.BOYER 25/07/2011 11:02



Coucou Marc!
Ah merde! J'étais pas au courant de la suite... Mais pareil tu pourrais en faire un truc sympa du genre film muet (avec des pages de texte lorsque besoin) et la musique de Romain en fond sonore!
C'est ce qui a été fait -avec brio- pendant le festival mai en scène avec le film "La Chute de la Maison Usher".


Il me tarde de te revoir à l'action! 2013, c'est bientôt ;-)



Lurbeltz 24/07/2011 09:12



On peut le regarder quelque part ce court métrage ?


Sinon, le story-board, c'est son frère qui l'a fait non ?



E.H.BOYER 24/07/2011 10:12



J'ai eu la chance de pouvoir voir deux ou trois scènes, mais je n'ai pas vu le produit fini. Il faudra que je pense à lui en demander une copie... Tu viendras la voir un de ces 4!


Quant au story board, je ne sais pas... Je crois que c'est lui qui l'a fait. Il sait dessiner aussi!



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!