Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 21:18

En 2002, je rencontrais Pierre Daguerre chez Niko Etxart. Le personnage m'a plu, et je me suis juré d'aller le déloger dans son antre. En décembre de la même année, Pierre m'invitait à découvrir le trésor qu'il garde précieusement dans sa maison tardésienne. Il y a aussi des gens comme ça, en Soule!
Comme c'est un de mes sujets préférés (de tout temps), je me suis dit que je ne pouvais pas le laisser pourrir dans mon disque dur externe ad vitam aeternam. Sur le web, il accèdera à l'immortalité. D'autres vieilleries du glorieux temps de Sud-Ouest suivront.

 

TARDETS


Mélomane. Logique : le souletin Pierre Daguerre ne vit que par -et pour- la Soul-Music

 

Pour l’amour des musiques noires

              Pierre-Daguerre.jpg Jamais l’on ne pourrait imaginer qu’un être aussi décalé que Pierre Daguerre puisse vivre en Haute-Soule.  Et pourtant, ce "Soulitaire" -comme il se plait à se nommer- a préféré sa maison tardésienne natale pour assouvir sa passion dévorante pour la musique noire, plutôt que la grisaille parisienne. A presque 50 ans, ce petit homme souriant -cheveux au vent et éternelle cigarette au bec- ne vit que pour la Soul-Music depuis près de 40 années. Tout petit déjà, il prenait ses bonnes pour des juke-boxes, et chantait avec elles à longueur de journée. Car pour lui, le plus beau des instruments restera la voix. Puis, en 68, alors qu’il usait ses fonds de culottes au collège Saint-François à Mauléon, il était déjà fasciné par les disques. "Ce sont très certainement les curés –qui n’appréciaient pas ma crinière- qui m’ont inculqué le sens du rythme à coup de pieds dans le derrière ! Le seul qui avait le droit d’avoir les cheveux longs à l’époque, c’était Jésus Christ ! C’étaient vraiment mes années noires", ironise t-il.  Car alors que tous ces camarades se pâmaient devant les Beatles, (mais aussi Deep Purple, Jimmy Hendrix ou les Stones), Pierre –qu’ils surnommaient crânement "le négrophile"- avait commencé à collectionner des vinyles, jetant son dévolu sur James Brown, Ottis Redding, Aretha Franklin ou Percy Sledge.

 

Des vinyles comme s’il en pleuvait

               "Après le collège, j’ai fait des études de droit à l’université de Pau. Avec l’argent que mes parents me donnaient pour manger, j’achetais d’autres disques", sourit-il, malicieux. Travaillant par la suite dans diverses usines locales, il dépensait une grande partie de ses salaires en galettes musicales. Et sa fringale de musique et de disques ne s’est jamais arrêtée, à tel point qu’on peut aujourd’hui évoquer une collection de plusieurs dizaines de milliers de 33 tours et de CD. Si la majorité de ce trésor est conservé bien à l’abris dans différentes salles à température idéale, et sous blister protecteur, la maison en est par ailleurs truffée. Il n’est pas une pièce de cette immense demeure qui n’abrite quelque part –au fond des tiroirs, sous les lits…- un objet ayant un rapport avec la musique ! Une passion qui frise presque l’obsession ! En 1977, il a même crée "Osiris-disques", sa propre société d’importation et de vente de disques en gros qui rayonnait sur toute la France. Faisant venir quasi-exclusivement ses rondelles des États Unis il a su faire tenir son entreprise une quinzaine d’années. "Il y a eu beaucoup plus de bas que de haut", se souvient-il. "Le disque était un objet de luxe, et j’ai commis l’erreur de vouloir être le moins cher en France ! Mon désir aurait été de vendre ce que j’aimais, mais il n’y avait pas assez de clientèle, et j’ai été contraint de vendre du rock, et de la country !"Un crime de lèse-majesté pour ce puriste !

 

Meilleur promoteur de la Soul

              Pierre-Daguerre--2-.jpg Mais être mélomane n’était pas l’unique destinée de Pierre Daguerre : il lui fallait faire plus encore pour sa musique de prédilection. "J’ai commencé à écrire des articles dès l’âge de 17 ans pour la revue Soulbag, spécialisée en  Soul, Gospel et Blues. J’y collabore encore. J’ai été chroniqueur et discographe pour Jazz Hot et Rock n’Folk avec mon ami et mentor Kurt Mohr, qui a interviewé tous les artistes noirs américains qui passaient par Paris, de Louis Armstrong à Mickaël Jackson !" Pierre a lui même interviewé Percy Sledge ou encore BB King. En 1980, il fut producteur chez Musidisc-Europe près de Paris, et assume depuis 10 ans le poste de consultant pour EMI à Los Angeles, la plus grosse firme de disques du monde. Résultat, l’homme a à son actif des tonnes de discographies extrêmement complètes, des compilations, des textes de pochettes, plusieurs traductions de biographies, et la consécration : le prix du meilleur promoteur de la Soul-Music qu’il obtint en 96, lors du célèbre festival de Soul italien de Porretta. Plus local, il fut contacté en 1982 par l’association Uhaitza lors de la création de Radio Soule, (l’actuelle Xiberoko Botza) où il officia bénévolement en tant qu’animateur pendant près d’un an. "Je n’ai jamais passé deux fois un seul même morceau de musique dans mes émissions. C’est un tort, car je n’ai pas réussi à fidéliser mon auditoire", assume t-il. Une expérience qu’il a pu renouveler sur d’autres antennes. Qui sait, peut être un jour aurons-nous la joie de pouvoir à nouveau partager avec lui sur les ondes souletines cette Soul-Music qui le dévore.

 

E.H.BOYER

 

Photos : Pierre Daguerre : "Même dans la misère la plus noire, je préfèrerais vendre mes organes plutôt que mes disques. Lorsque je ne serais plus, ma collection ira dans un musée." (Photos E.H.Boyer)

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE ECRITE
commenter cet article

commentaires

Runs 06/07/2011 23:22



lol moi j'ai toujours les miens... En 45 Tours j'ai "Les Forbans", Dorothé "Hou la menteuse", avec "Les Chaussettes rouges et jaunes à petit poids" sur la face B... Et en 33 j'ai Yes, ZZ-Top et
autres... Ce qui est drôle c'est que j'achetais ça à la même période ! Bonjour le contraste...



E.H.BOYER 07/07/2011 09:15



En même temps, si on regarde les compiles énervantes que tu fais chaque année, ça se comprend^^


Tu as des goûts éclectiques! 



Runs 06/07/2011 21:27



C'est dingue... Ce type est le portrait craché d'un gars qui tenait une petite épicerie à Tardets et chez qui j'achetais mes clopes (du CE1 au CM2, après j'ai arrêté). Il détiens un véritable
trésor... le vinyle est un objet de culte et il est vrai que le son "craquant" et un peu particulier de ces galettes rend particulièrement bien quand c'est de la Soul...



E.H.BOYER 06/07/2011 21:44



Et encore, j'ai pas tout écrit dans mon papier... il m'a raconté quelques anecdotes croustillantes sur sa vie. Mais ayant perdu mes notes de l'époque, je ne pourrais pas t'en dire plus, de peur
de déformer les propos et ma mémoire.


Concernant ls vieux vyniles, mes parents ont vendu (ou donné) les miens il y a quelques années! Je suis dégouté : J'avais San ku Kai en 45T!



Manon 04/07/2011 23:08



Très sympa cet (ancien) article :-)
ça donne envie d'en écrire à son tour et de rencontrer des personnes de ce type! 



E.H.BOYER 05/07/2011 09:31



Oui, je vais en publier d'autres de ce genre. J'en ai quelques-uns de bonne facture, alors comme je ne peux pas décemment laisser la poussière se poser sur ces 8 ans de ma vie, je vais les
republier ici.



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!