Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 13:16


Après avoir végété pendant des années (depuis 1992 on va dire) d'intérim en petits boulots d'usine, je peux dire que (depuis 2008) je suis un genre de privilégié : j'aime mon travail et mes collègues. Ce qui n'est pas donné à tout le monde, c'est vrai. A tel point qu'en fait, je n'ai plus peur lorsque je m'imagine au boulot dans 25 ans. Certes, je ne sais pas dans quel état je serai (peut-être vieux et gâteux) à l'heure de la retraite qui sonne, mais ça ne m'angoisse pas plus que ça...

Pour autant, je ne veux pas qu'on m'impose un départ à 67 ans. Et ce pour plusieurs raisons :

 

1) en 2031, j'aurais consacré 60 ans de ma vie à la société. 20 à l'école, presque 2 à l'armée, et le reste à bosser à raison de 7 heures par jour. Je pense donc que j'en aurais assez fait, et que je pourrais un peu me consacrer à ma famille et à moi même. 

 

2) Place aux jeunes, qui attendront d'avoir mon poste et qui seront certainement de meilleure disposition pour bosser qu'un papi fatigué et aigri.

 

3) Parce que les retraites, il y a des sous pour les financer. Il suffit juste d'aller les chercher où ils sont, cet à dire chez ceux qui s'engraissent sur notre dos en spéculant, les actionnaires. Mais aussi -pourquoi pas- chez ceux qui sont prêts à sacrifier l'humanité et la planète pour le profit : je parle de tous les lobbies libéralistes comme les pétroliers, les sociétés de tabac, les groupes pharmaceutiques, l'industrie agro-alimentaire, les VRP du tout uranium et les verrues comme Monsanto. Des exemples parmi tant d'autres...

 

Non! je veux pouvoir choisir mon avenir comme je l'entends. Si, pour quelque raison que ce soit, je me sens de partir à 60 ans, je veux pouvoir le faire et profiter de ma retraite (bien méritée). De la même manière, si j'ai toujours envie de bosser, je ne veux pas qu'on m'en empêche, même si ça entre en contradiction avec le point n°2!

 

 

Mais pour moi, la réforme des retraites est un prétexte, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, l'index qui éjecte la goupille de la grenade. Si je soutiens (et fais) la grève, c'est parce que je rejette en bloc la politique de Sarkozy et son gouvernement de fantoches. Depuis 2007, rien de ce qui a été fait par ces gens là ne trouve grace à mes yeux (et c'est un doux euphémisme).

Sarkozy manipule et ment constamment sur tous les sujets (voir la vidéo, qui en est la meilleure illustration) et distille la terreur dans les foyers tandis que ses ministres se gavent (ceci n'est un secret pour personne). Sarkozy utilise la ségrégation envers le peuple Rom comme carte de visite, et je trouve cette façon d'insidieusement catalyser la haine envers une ethnie d'une laideur infecte, d'une petitesse sans limite! J'ose le dire de la façon la plus crue : j'y pressens des relents de nazisme.


Sarkozy nargue et culpabilise les français : il sait qu'une large fraction de ceux qui sont en colère n'ont pas voté pour lui en 2007, donc -et en toute logique de son point de vue- il ne les écoute pas. Il leur dit d'ailleurs ouvertement à toutes les sauces : "Manifester ne servira à rien, j'irais jusqu'au bout!"

Il n'hésite pas à employer la force pour maîtriser les manifestants (dont la grande majorité défile pacifiquement).

 

Voilà pourquoi j'étais dans la rue à Pau le 23/7 et le 12/7, et pourquoi j'y serais aussi mardi prochain et les mardis suivants s'il le faut. Ce n'est pas sans me poser des cas de conscience par rapport à mon boulot. Car en fin de compte, si l'on est honnête (et même si je sais parfaitement que je ne suis pas irremplaçable), il n'y a pas de raison pour que ce soit mon entreprise qui trinque parce que Sarkozy fait la sourde oreille et ironise. Mais aujourd'hui plus que jamais, ce combat contre des idées néfastes, liberticides et révélatrices de la déliquescence de notre société me semble plus important que tout le reste.

En dehors du bulletin de vote, la grève, c'est notre seul moyen citoyen d'action. Et si paralyser le pays et l'économie est la seule méthode efficace pour être entendus à l'Elysée et à Matignon, alors on doit le faire, et trouver toutes les parades possibles -et non violentes (autant que faire ce peut)- pour obtenir gain de cause.

 

Pour moi, Nicolas Sarkozy n'est pas un démocrate, mais un petit fasciste qui feint de s'ignorer. Mais quand on se prend pour Napoléon Bonaparte, encore faut-il en avoir l'étoffe! Tout ça me fait dire que le règne de cet homme sans coeur et sans âme et de sa pitoyable cour risque bien de se terminer aussi tragiquement que celui de Louis XVI...

Et c'est pas moi qui le pleurerais!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE GUEULE...
commenter cet article

commentaires

Germain 18/10/2010 17:22



Merci, j'avais publié cette page sur le Guillaume dans Facebook !


En fait l'hôte-toi de là de l'Elysée fait un maximum de cadeaux à ses petits ami(e)s pour bénéficier des retours d'ascenseur et arrondir sa retraite lorsqu'il ne sera plus au pouvoir (mais deux
ans, c'est encore trop long !)...


 



E.H.BOYER 18/10/2010 17:40



T'as carrément raison! Mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?


 











Germain 18/10/2010 15:38



Bonjour,


Il faut que les Français sachent la vérité sur les retraites: rejoignez-moi sur http://www.facebook.com/pages/Je-combat-larnaque-des-retraites-en-diffusant-cette-video/154661984570152?v=wall

Cordialement et merci de votre soutien blogueux,

Germain


Cordialement,



E.H.BOYER 18/10/2010 16:59



Bonjour Germain!


Partagé! Une hypothèse pour expliquer pourquoi Sarkozy veut réformer le système des retraites?


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20101014.OBS1278/guillaume-sarkozy-futur-beneficiaire-de-la-reforme-des-retraites.html


Comme ça, si jamais Sarkozy n'était pas réélu, il aurait toujours ses entrées pour rebondir et faire du business sur notre dos!



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!