Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 12:20

 

Venant de moi, ça peut paraître étrange d'avoir aimé Venise. Je vous avouerais que lorsque ma chère et tendre m'a parlé de ce voyage, j'étais moyennement enthousiaste au départ. De Venise, je m'étais surtout fait l'image d'une ville kitsch et désuette, réservée aux amoureux cucul-gnangnans.
Alors soyons franc : il y a effectivement de ça : il faut voir les enfilades de gondoles à touche-touche dans certains canaux de San Polo, qui font plus penser aux embouteillages sur le périf à Marseille qu'à une petite balade romantique en amoureux! Il faut voir les boutiques de souvenir empilées les unes à côté des autres, vendant les mêmes sempiternels porte-clés, les mêmes masques fabriqués en chine... Il faut avoir pratiqué les files d'attente (de plusieurs centaines de mètres parfois) pour entrer dans la basilique Saint Marc, et n'y passer que 10 pauvres minutes, poussé par le flot des touristes fast-consumers...
Même chose sur les parcours balisés qui font judicieusement passer tout le monde dans les ruelles commerciales, devant les boutiques chics pleines  de gens friqués qui dépensent sans compter, alors qu'à quelques mètres à peine, une vieille femme se traine littéralement au sol en mendiant, un gobelet de carton McDonalds vide à la main...
C'est vrai : ça choque. 

A côté de ça (et c'est l'image que je veux en garder), Venise c'est surtout une ambiance qui nous transporte dans l'histoire et les arts. En dehors du labyrinthe de canaux et de ruelles (on a l'impression que des quartiers entiers bougent dès lors qu'on a le dos tourné!!!), des quelques 400 ponts romantiques qui la traversent, on y trouve près de 110 églises (une tous les 250 mètres! Si si!!!), presque toutes remplies de peintures de maîtres (Tintoret, Ticien, Véronèse...), et ornées de statues et de dorures diverses. Je ne suis pas fan d'églises (je n'ai pas réussi à en faire plus de deux par jour pendant notre séjour). Les thèmes religieux me rebutent gravement (pour rester poli), donc j'ai essayé de passer outre en me concentrant sur la beauté des peintures, plutôt que sur les bondieuseries dégoulinantes... Parmi les belles choses à ne pas rater : le musée de l'Accademia, l'église des Fraries, la scuola grande de San Rocco...
Je vous conseille aussi le Palais des Doges, et notamment (pour deux euros de plus) de vous faire les itinéraires secrets. La visite vous plonge dans le Venise du temps de la Sérénissime (lorsque la ville était encore une république autonome, avant que ce nabot mégalo de Napoléon Bonaparte -qui me fait penser à quelqu'un, mais qui?- ne vienne tout péter et tout piller avec ses gros sabots). On y apprend les fastes de la société de l'époque (les appartement du Doge en sont une très bonne illustration), mais aussi les complots de ce régime pas si propre que ça. On suit les pas de Casanova, qui se serait -dit-on- échappé (de façon rocambolesque) de la prison la plus sûre du monde; on découvre l'impressionnante grande salle du conseil (il faudrait plusieurs jours pour pouvoir l'admirer entièrement!), et plus loin, après le pont des soupirs : les geoles humides et sordides.

Venise. Vue sur le grand CanalVenise, c'est aussi bien entendu le carnaval. Il n'y a pas une rue qui n'y fasse allusion d'une manière ou d'une autre. D'ailleurs outre l'officiel lion ailé, c'est certainement le masque (omniprésent) qui est son plus vigoureux symbole. Attention toutefois à bien faire son choix au moment d'en ramener un dans ses valises : il y a des saloperies plastiques et pas chères (moins de 5€) faites en série (et dans les conditions qu'on connait) en Asie, et des produits (en cuir ou papier mâché) fabriqués avec amour par des artisans locaux (à des prix allant de 20 à 70 € et plus).
Il n'y a pas que des touristes à Venise. Il y a aussi de vrais habitants (qui évitent les circuits touristiques comme la peste), et qu'on peut rencontrer au hasard de balades hors des sentiers battus, en fin d'après-midi sur les petites places pavées (ou campo). Alors osez quitter la marée humaine des toutous, allez vous perdre dans le dédale des petites venelles, qui bien souvent recèlent des trésors d'architecture et autres curiosités. Avec un plan (et le guide du routard, ça peut aider), vous ne risquez rien! Même à 3 heures du matin sur la queue déserte du quartier Castello.
Et puis surtout, même si l'on peut croiser quelques gros rats près des canaux la nuit, c'est relativement propre. Il n'y a pas de bagnoles, même pas de vélos, et c'est particulièrement dépaysant et reposant : cette ville est définitivement un paradis des amoureux ET des chats!
Une dernière chose, si vous pouvez éluder le Lido (qui n'a aucun intérêt) n'hésitez pas, s'il fait beau, à aller faire un petit tour sur Burano, une typique petite île de pêcheurs au nord de la lagune. On ressent dans ses ruelles colorées une paix extraordinaire, même si le vieux campanile menace sérieusement de s'écrouler!

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE CHAPEAU!
commenter cet article

commentaires

Pepelo Mirande 21/10/2010 21:33



Jolies photos. Tu utiles quel appareil et quel(s) objectif(s), par curiosité?



E.H.BOYER 21/10/2010 21:42



Salut Pepelo!


Un Nikon D40 avec un objectif 18-55 et un 55-200. 


Mais ensuite, je traite les photos sous Photoshop, pour recadrer, recontraster, filtrer, ou carrément modifier si j'estime que c'est nécessaire. Je n'ai rien modifié sur ces images-là. Seulement
du recadrage et un poil de contraste automatique. 



Virginie 14/10/2010 12:16



tu as aimé la ville! quelle bonne nouvelle! et un peu de romantisme (historique - si tu veux) ca ne peut pas faire de mal dans ce monde de bruts.


Egal à ta plume, ton humour n'est pas resté sur le carreau mais oui, on sent la resistance interieure de reconnaitre tout simplement: Ouais, c'était bien.


Alors, c'était bien :-)? 



E.H.BOYER 14/10/2010 12:22



Ouais, c'était bien! J'ai même adoré (j'ai punaisé le plan de la ville sur le mur de mon bureau).
La prochaine fois, on y va avec les gosses pour le carnaval. Mais on va attendre un peu d'avoir fait quelques économies... Et puis, il faut aussi que Jodie arrête de pleurnicher dès qu'elle fait
100 mètres à pieds!


;-)



LeMageFou 07/10/2010 22:41



Dragon de style asiatique alors vu son corps étroit.



E.H.BOYER 08/10/2010 09:42



ça ressemblerait effectivement plus à ça... Mais j'ai vu des "dragons anglais" qui avaient aussi ce profil là.


Mais bon... Vu que les dragons n'existent que dans l'imaginaire des humains, ils pourraient aussi bien avoir la forme qu'on veut (voir l'excellent anim' 3D "Dragons", sorti l'an dernier au cinéma)



LeMageFou 07/10/2010 19:12



J'aime beaucoup la photo de l'enseigne avec le phoenix (je crois que c'est ça). On a l'impression que l'on va tomber sur une boutique esotérique.



E.H.BOYER 07/10/2010 20:20



Beh chais pas, ça ressemble à un dragon qui tient des parapluies dans sa gueule ;-)



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!