Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 17:28

zaboze-1.jpgPourquoi ce titre? Tout simplement parce que le Pic de Zaboze (qui se trouve dans le massif des Arbailles) ressemble de loin à un temple aztèque en ruine et de près à une grosse verrue. Et pourquoi le roi? parce qu'il se voit de loin (depuis Mauléon) et qu'il donne envie de le gravir. Bref, cherchez pas...

Cela faisait un bail que j'en parlais, que je disais que j'allais me le faire un jour, ben voilà! C'est fait et pas plus tard qu'aujourd'hui! En solitaire et en autonomie (lol). Depuis que je suis un "homme libre", j'ai perdu mes cartes IGN (En fait, je les ai laissées à mon ex-femme et il va falloir que j'en rachète). Alors j'y suis allé un peu au culot, sans carte, juste en ayant vaguement visionné la configuration des lieux sur Google Maps. Ce n'est pas une longue randonnée : une fois la voiture posée, j'ai mis un peu moins de deux heures pour atteindre le sommet, et presque une heure pour redescendre au parking. Donc rien d'infaisable.

Arbre 13.jpgJe suis donc parti depuis le Cayolar d'Eltzarre, directement à flanc de la montagne, dans une vieille fougeraie couchée par la neige à peine fondue.

La montée est assez physique car très pentue, et la descente est assez technique (ce qui n'est pas évident avec les jambes qui tremblent après l'ascension préalable et l'orage qui gronde au loin et se rapproche) parsemée de ronces et de racines traitresses, de karst tranchant caché par les fougères et les herbes sèches, de failles et de fissures diverses et d'innombrables murets naturels de calcaire moussu qu'il faut franchir, d'une façon ou d'une autre.

Sur le chemin, j'ai eu la vanité de croire que le dernier homme qui était passé par là devait reposer dans quelque monument protohistorique local. Mais ça, c'était avant de tomber sur des gros hêtres marqués pour la coupe et plusieurs cabanes en bois (en assez mauvais état, malheureusement). Au creux d'un vieux tronc, j'ai retrouvé des boites de conserves vides et rouillées ainsi qu'une petite bouteille de Kro (vide aussi - dommage). Y'a t-il un endroit dans cette forêt des Arbailles, où la main de l'homme n'ait encore jamais posé de déchets?

zaboze-3.jpg

Dans les pierriers, au pied du sommet, on trouve de drôles de cailloux. D'abord, on remarque l'omniprésence de coquillages et autres moules fossilisés dans le roc, signe qu'autrefois, le pic de Zaboze devait se situer sous la mer! Même si on sait que l'écorce terrestre s'est soulevée à une certaine époque (elle le fait encore, il parait...), c'est toujours rigolo de retrouver des coquilles dans des endroits pareils, à plus de 1178 mètres de haut...

On trouve aussi des variétés de lichens roses qui poussent à même le calcaire. Et puis à cette époque de l'année, tout un paquet de fleurs de printemps, comme les fritillaires, les primevères et même quelques pieds de jonquilles qui ne sont pas encore sorties poussent un peu partout où il y a de l'espace disponible : sur la mousse, entre les bruyères...

Pour atteindre le sommet de Zaboze, il faut soit être très bien équipé pour l'escalade, soit être malin et contourner le pic pour grimper par un petit couloir placé à l'ouest. C'est bien entendu ce que j'ai fait, parce que je suis certes courageux, mais pas téméraire! La roche est friable et je doute qu'elle apprécie mon poids, même si j'ai remarquablement maigri ces derniers temps.

Une fois arrivé au sommet, on a un point de vue dégagé à 360°, avec vue sur la basse Soule (Mauléon au loin) et vue sur la chaîne des Pyrénées, et notamment les Pics d'Orhi et d'Anie. zaboze-2.jpgTout près, on peut aussi contempler "l'arête dorsale" du Pic de Behorlegi (un autre endroit que je compte bien gravir, un de ces 4, même si ça a l'air beaucoup plus simple, techniquement parlant...).

Trois grands cairns indiquent que vous êtes bien arrivé. Je serais bien resté pour pique niquer si je n'avais entendu un grondement caractéristique qui m'a incité à la prudence. De gros nuages sombres étaient en train de déverser leur purée grise sur le pic des Escaliers au sud, et je savais que tôt où tard ils passeraient par mon beau pic verruqueux, enfin vaincu...

Alors j'ai remballé mon matériel et mes restes de Pizza de la veille, j'ai remis mes vêtements lourds, froids et puants de sueur, et j'ai entamé la redescente. Je me suis payé le luxe de finir le tour de la verrue et je suis repassé peu ou prou par le même chemin qu'à l'allée.

lichen.jpgC'était du sport (pour les raisons exposées plus haut), Je n'aurais jamais pu le faire avec les enfants et j'ai manqué de me tordre la cheville à plusieurs reprises ou de glisser sur les herbes sèches (pour me fracasser le crâne en contrebas, dans les rochers). Heureusement que je ne pars JAMAIS sans mon vieux bâton de noisetier, ma baguette magique, ma béquille, mon chercheur de cèpes, mon défenseur contre les grands prédateurs souletins!

Je suis arrivé à la voiture alors que les premières gouttes de l'orage commençaient à tomber. Le temps d'enlever les chaussures de randonnée, et ce sont de véritables trombes de grêle qui se sont abattues sur les Arbailles, avec des grêlons de la taille de M&M's.

La vanité (encore elle) me faisait me dire que Zaboze était en train de me faire payer mon audace.

Beh oui mon vieux, mais tu vois : c'est moi qui t'ai eu!

 

mauleon.jpg  orhi.jpg  zaboze-4.jpg  behorlegi.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BALADES EN SOULE
commenter cet article

commentaires

pepelo 25/03/2013 22:20


dans un premier temps, je te montrerais les photos...c'est moins fatiguant!

E.H.BOYER 26/03/2013 08:50



Tu t'encroûtes, ma parole! Il est où le marcheur fou d'antan?



pepelo 24/03/2013 19:12


En voilà une belle randonnée. Chouettes photos. Les temps de pluie et d’orage donnent une lumière particulière et sont propices aux photographes opportunistes.


C'est marrant mais ce matin depuis chez moi, je testais le grossissement de mon 75-300 sur le sommet de ... Zaboze mais je ne t'ais pas distingué depuis Mauléon.


Sache, que certains endroits des Arbailles sont totalement inaccessibles aux engins motorisés de tous poils (même un homme avec une tronçonneuse aurait du mal à s’y faufiler pour tailler). Ces
lieux rares, de part leurs configurations, n'ont aucuns intérêts à être exploités.


En cherchant de nouveaux itinéraires, on tombe par hasard sur des coins étonnants dont on ressent immédiatement l’atmosphère particulière.  En effet, a forêt s'y trouve tenue comme aux
premiers jours et visuellement elle tranche avec les autres parties. Ici, l’homme n’a pas eu d’incidence directe ou indirecte.


Mais bon, il faut avouer qu’ailleurs on trouve de trop nombreuses nouvelles pistes ou mêmes des couloirs de descentes qui entaillent la forêt de plus en plus profondément.


Le
cœur des Arbailles à changé en 20 ans mais ces 5 dernières années c’est spectaculaire…


 


En
tous les cas, avec le retour des beaux jours, ça m'a donné envie de m'y frotter.

E.H.BOYER 24/03/2013 23:15



Faut que tu m'emmènes dans un de ces endroits des Arbailles. Il faut que je voie ça de mes propres yeux!



Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!