Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 22:33

 

 

 

 

 

 

Très belles idées anarchistes auxquelles j'adhère complètement; mais ensuite, quand le pouvoir du "système totalitariste marchand" sera enfin détruit, on fera quoi? A quoi cela sert-il de faire la révolution, si c'est pour mieux reconstruire ce que l'on a tant combattu? Pourra t-on dépasser nos habitudes, notre esclavage, notre atavisme, notre besoin de compétition, de domination de tout et de tous? 

Après avoir regardé ces six épisodes du film "De la servitude moderne", je pense que l'auteur, Jean-François Brient, n'est pas allé assez loin dans sa réflexion. L'humanité n'évoluera jamais. C'est un cancer qui finira par tout calciner, et j'en viens à lui souhaiter de continuer à aller vers ce destin vers lequel elle fuit en avant, d'imploser et de disparaitre à jamais dans le néant et l'oubli.

Amen...

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE DÉPRIME...
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 12:33

Indignez-vous! de Stéphane Hessel, aux éditions IndigènesJe viens de lire "Indignez-vous!", de Stéphane Hessel (publié aux éditions Indigènes), et je suis complètement d'accord avec les propos de l'auteur, à un élément près : le passage sur "la violence -soit-disant- inefficace" pour combattre l'abject.

 

Dans ce très court livre (à situer entre l'essai et le pamphlet), Stéphane Hessel incite le lecteur a trouver les raisons de s'indigner en mettant le doigt sur le dysfonctionnement de notre société ultralibérale pressée, qui ne vit que pour et par le fric, la compétition et la technologie. Il s'indigne contre le renvoi des Roms dans "leur pays" (quels pays?), contre le contraste entre la pauvreté et la richesse qui n'a jamais été aussi marqué; il parle aussi de la Palestine, qu'Israel maltraite et maintient  derrière un mur sous son joug  militaire comme si c'était un gigantesque camp de prisonniers (tiens, ça me rappelle quelque chose...), sous le silence assourdissant (voire l'assentiment) de la communauté internationale.

 

Malheureusement, Stéphane Hessel ne fait que constater, et  ne donne pas de solution pour changer ce monde que nous participons à bâtir (ou à détruire, selon comme on se place), mais prône la non-violence et l'espoir.

 

Avec tout le respect que je lui dois, ce co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme -ancien résistant qu'il est- n'a certainement pas combattu le nazisme avec une rose. Je pense que parfois (et malheureusement), la violence est nécessaire pour faire bouger les choses, lorsque l'indignation et l'espoir ne suffisent plus à faire vivre.

Je comprends parfaitement le peuple tunisien révolté (et tiré comme des lapins dans la rue par les forces de police), qui n'a plus que la violence pour se faire entendre. J'assimile cela à des faits de résistance (et non à du terrorisme), n'en déplaise à Zine el-Abidine Ben Ali.

 

Mais pour prendre les armes, il faut n'avoir plus rien à perdre. Ce n'est visiblement pas (encore) notre cas, à nous, européens occidentaux, encroutés dans notre routine quotidienne (gagner notre pain, le manger, puis dormir, et ainsi de suite), lovés dans notre petit confort bourgeois (bien cocoonés avec les dernières technologies inutiles, éphémères, mais rendues obligatoires), endormis par des médias aux ordres (dont la fameuse télé, omniprésente et abrutissante)... Nous avons encore trop à perdre pour nous révolter avec piques et pioches contre le système : la crise des retraites (tombée à l'eau au premier coup de matraque) l'a bien démontré.


Alors pour l'instant, puisque c'est encore possible, comme de nombreux autres (et à l'instar de l'auteur), je préfère employer la plume pour dire ce que j'ai à dire, même si cela ne plait pas à tout le monde (et même si -les plus critiques d'entre vous l'auront noté- "c'est plus facile que d'aller prendre le maquis", tout seul, qui plus-est)...

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE DÉPRIME...
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 18:04

hibou

perroquetspiafslapin

Spéciale dédicace à tous ces gens qui, à longueur de journée, se gargarisent d'anglicismes qu'ils ne comprennent même pas, pour paraître aussi branchés que le patron. Tout ça pour faire quoi, au final?

 

Ah, et mes meilleurs voeux pour 2011 ;-)

Le dessin en entier ici : Ballet des perroquets

(Merci à Peter Marwan de m'avoir soufflé cette idée)

Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 10:43

Comme je l'ai dit samedi au micro de Radio Mendililia, "l'écologie, ce n'est pas juste sauver les petits oiseaux, ramasser (et trier) ses déchets, ou acheter du matériel durable et économe en énergie fossile pour son foyer. Ce n'est pas non plus un dogme sectaire qui imposerait que tout le monde se remette à s'éclairer à la bougie à l'heure de Twitter et Facebook". L'écologie est une philosophie de la vie qui ne peut absolument pas être "de droite" : elle ne peut pas cautionner la faim dans le monde tout en incitant à la surconsommation, à la surproduction, à l'esclavage du modernisme; elle refuse l'injustice entre les peuples; rejette le gaspillage et est incompatible avec l'exploitation de l'homme par l'homme (et de l'animal par l'homme), qui sont autant de vices véhiculés par notre société libérale capitaliste et ultra-conservatrice. L'écologie, c'est tout le contraire de notre modèle actuel de société, dirigée par le fric et les voyous en col blanc népotistes, qui prétendent sans honte que "le progrès social, c'est travailler plus pour gagner plus!"

Pourtant, les écologistes en vrai, ce sont aussi et malgré les apparences des gens très égoïstes, très anthropocentristes, et très conservateurs (à prendre au sens où ils font preuve d'un "instinct de conservation" assez poussé) mais qui ont, au contraire de la majorité de la population humaine pris conscience de l'essentiel. Les écolos s'inscrivent dans l'action (qu'elle soit politique ou de terrain), tout en vivant dans leur époque.
Mais que veulent-ils, au final, tous ces "indiens" donneurs de leçons? Ils veulent juste faire en sorte que les générations futures (nos enfants, donc) puissent continuer à vivre normalement sur une planète relativement préservée de tous les travers générés par l'activité humaine. Parce que sans la Terre, sans les plantes et animaux qui la peuplent, sans l'air qu'on y respire, sans l'eau qu'on boit et qui compose 80% de nos organismes, il n'y a pas d'homme. L'écologie, c'est plus qu'un acte civique, plus que de l'économie pure : c'est notre ticket gagnant pour la préservation des espèces, mais surtout de l'homme, (et donc par extension de soi-même) en fait. 

Parce qu'on ne peut pas continuer à polluer impunément l'atmosphère; parce qu'il faut s'arrêter de bouffer de la viande en masse pendant qu'on détruit les forêts primaires et qu'on affame les peuples du sud; parce qu'il y a d'autres voies énergétiques -plus durables et respectueuses de notre environnement- à explorer que l'exploitation du tout-autoroute, du tout-nucléaire et du tout-pétrole; parce qu'on ne peut pas continuer cette fuite en avant vers une technologie aliénante et éphémère devenue quasiment obligatoire; parce que produire plus ne va pas nous faire gagner plus, mais juste détraquer le climat et nous faire crever plus vite; parce que l'ours des Pyrénées a autant sa place sur terre que les moutons et les bergers qui les gardent; parce qu'on ne peut plus laisser les grandes décisions de société et l'essentiel des richesses sur les comptes en banque de 25 familles d'esclavagistes nantis; parce qu'il est grand temps que nous prenions le sort de la planète (et donc par corollaire le destin de l'humanité) en main, pour le bien de tous!

"Paroles d'écolos" (à l'attention du vaisseau spatial Terre...) contient toutes ces idées (et bien d'autres) en filigrane, sous forme de poèmes, essais, nouvelles, pamphlets... C'est LE livre qui achèvera de convaincre les indécis (et, je l'espère, les productivistes outranciers) sur ce que nous DEVONS faire, ici et maintenant. C'est pour cela que je suis fier qu'Astobelarra - Le Grand Chardon ait publié ce que j'ose appeler sans peur du ridicule "le premier testament de la toute première bible des papes du bio". Je suis fier d'avoir modestement contribué à son élaboration, et je suis persuadé que "Paroles d'écolos" a son rôle à jouer, et qu'il va s'y tenir. 



Astobelarra - Paroles d'écolos, le teaser

 

"Paroles d'écolos" (éditions associatives Astobelarra - le Grand Chardon 2010), 40 auteurs pour l'écologie, 300 pages, 20€ commandable sur Astobelarra.com, ou PriceMinister.

Avec les textes de Christian Laborde - babel - Pierre Gastereguy - Yves Frémion - Nicolas Loustalot - Fred Vargas - Gérard Charollois - Yves Cochet - Marcel Saule - Roland de Miller - Kolova - Olivier Eudes - Jean-Yves Deyris - Joana Irigaray - Laurence Goyeneche - André Cazetien - Maria Portugal - Henriette Charbonneau - François Terrasson - Bernard Charbonneau - Robert Hainard - Daniel Labeyrie - Roger Deschacht - Beb Kabahn & Fred Mirande - Alain Caudine - Michel Vigneau - Arlette Zilberg - Jenofa Cuisset - Louis Espinassous - Roger Lapassade - Julos Beaucarne - Beñat Picabea - Stephan Carbonnaux - Michel Druez - Coline Serreau - Jean-Pierre Petit-Gras - Morad El Hattab - Eric Pétetin.

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE CHAPEAU!
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 21:39

jacquie-lawson.jpgVous commencez à me connaître, et vous savez bien ce que je pense de tout ce bullshit religieux judéo-chrétien. Je m'en tamponne comme de mon premier slip kangourou. Noël, pour moi, c'est juste une occasion de plus pour retrouver la famille et se goberger comme un porc, rien de plus. Le petit Jésus en culottes de velours, c'est dans mon verre de Nuit Saint Georges qu'il est, et pas dans la crèche à Bethléem. Les Christmas Carols, ça me gave grave, et la messe de minuit, je m'assoie dessus! Je préfère les fesses de ma mie! Quant à Santa Claus, je n'y ai JAMAIS cru (et je remercie ma mère de m'avoir évité cette niaiserie). 

Bref, je n'ai pas l'esprit de Noël, et c'est le moins qu'on puisse dire! Pour moi, c'est juste le culte des magasins de jouets, des parfumeurs, et des supermarchés! On s'offre des cadeaux qu'on pourrait faire à d'autres occasions, et qu'on ne fait pas parce que c'est pas Noël, justement! 

Noël ça me fait doublement chier, parce que ça me rappelle quand j'étais gosse et qu'aujourd'hui je frise la quarantaine. 

Le truc, c'est que ma mère a offert un calendrier de l'avent virtuel à mes gamins. J'ai accepté parce qu'après tout, c'est original, et que l'auteur de cette application Jacquie Lawson est une championne toutes catégories de cartes virtuelles. Ses produits typiquement british sont très bien faits, tant au niveau des designs que des animations... C'est très coloré, plein de petits animaux rigolos, et chaque fois que j'en vois un je me sens mieux après! C'est couillon, hein? ça fait de moi un vrai gros bêta, en somme...

Donc si vous avez envie de faire plaisir à un gamin (ou à un grand gamin), ben voilà, vous avez l'adresse!

the-christmas-village.jpg

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE CHAPEAU!
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 13:02

Corsair-F4U.jpgAutomne 1980. J'ai 9 ans et je suis en CM1. J'ai une institutrice toute jeune et toute gentille. Elle est toute blonde et frisottée, et elle ressemble un peu au Michel Polnareff de l'époque (mais en fille).

Je ne suis pas un très bon élève. Plutôt classé dans les moyens / médiocres. Je n'aime pas l'école. Je ne l'ai jamais aimée. Ce doit être en réaction, parce que mes parents sont tous les deux profs. Un jour, un camarade de classe est arrivé avec un petit avion en métal à l'école. C'était un Corsair F4U d'un bleu métallisé profond, avec plein de décorations américaines dessus, et fabriqué (à l'époque) par la société Dinky Toys. Il en était très fier de son avion. C'était un cadeau de sa grand-mère, je crois. Il nous avait permis d'y toucher, mais pas plus, dès fois qu'on aurait écaillé la peinture...


L'après midi, nous avions cours de sport sur un grand terrain attenant à l'école primaire. Pendant que nous faisions je ne sais plus quel exercice physique sans intérêt (je hais les exercices physiques sans intérêt), un élève de la classe a demandé à aller faire pipi. Il a eu l'autorisation de la maitresse, et a promis de revenir très vite.

Mais ce petit garçon en a profité pour fausser compagnie à tout le monde. Il est entré dans la salle de classe en douce, puis a fouillé dans le cartable de son camarade, qui, resté à faire le clown sur la pelouse du terrain de sport, ne se doutait de rien. Le petit garçon a pris l'avion, et l'a dissimulé dans une poche de son propre cartable. Personne n'en a jamais rien su, pas même son propriétaire initial qui a dû être bien malheureux, le pauvre.

 

Cet avion volé, avec lequel j'ai joué pendant les longues années qui ont suivi, puis qui est passé entre les mains de mes frangins avant de disparaître je ne sais où est un symbole pour moi. Il représente tout ce que j'ai fait de moche dans ma vie, et que je regrette amèrement aujourd'hui. J'aimerais pouvoir le retrouver (ou le même en neuf, comme sur la photo, pourquoi pas) pour le renvoyer à celui à qui il appartenait. Je ne serais pas tranquille tant que ce ne sera pas fait... Me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien moi même!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BITS OF MY LIFE
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 15:12

SudOuest-vend-mes-papiers-a-prix-d-or.jpgAujourd'hui, j'ai été censuré pas moins de 4 fois sur le site de Sud-Ouest (dans les coms sous cet article)... J'ai fini par piquer une colère et laisser un commentaire assez acerbe à l'attention du journal. Quelques minutes plus tard, ma dernière contribution était à nouveau supprimée. En suivant, je recevais ce mail laconique d'un salarié de Sud-Ouest :

 

Bonjour,

 Votre commentaire, « Et nous, le peuple, tu crois qu'on a envie de revoir un repris de justice au gouvernement? Pffff... Guignol, va! » a été rejeté car il est non seulement de nature diffamatoire, mais en plus il est suffisamment provocateur pour faire en sorte que le débat dégénère.

Désolé si vous considérez ensuite qu’un débat de bonne tenue s’apparente à de la censure.

 Enfin, votre dernier commentaire en guise d’au-revoir, « Sud-Ouest censure 2 fois sans raison... Et perd un lecteur... Tchao pantins! » me laisse comprendre que vous ne commenterez plus. Si jamais vous changez d’avis, merci de vous conformer à la charte des commentaires : http://www.sudouest.fr/arches/page3col.php?sk=charte.sk

 J’ose espérer que du temps où vous oeuvriez dans la maison, vous surveilliez davantage votre langage (L’auteur de cette nouvelle autobiographique illustrée (dont une première version écourtée a été publiée sur son blog "CLP64" en mars 2007) a occupé le poste de correspondant local de presse pour le journal Sud-Ouest, édition Béarn et Soule depuis octobre 2001 jusqu'à mars 2008.) 

 Salutations,

 

Genre : "prends ça dans les dents, petit con!". Donc comme je peux être assez cassant moi aussi quand j'ai envie, je lui ai répondu dans la foulée ceci, histoire de remettre les pendules à l'heure :

 

Monsieur,

Je vais non seulement ne plus commenter, mais je n'irai plus non plus sur votre site qui censure des propos qui ne sont pas diffamatoires. Alain Juppé a été jugé et condamné dans le cadre d'emplois fictifs au RPR en 2004 (http://www.sudouest.fr/2010/08/26/emplois-fictifs-chirac-et-l-ump-paient-l-addition-169194-7.php), cela fait donc de lui un "repris de justice" au sens propre du terme. un bien piètre exemple pour la France, "un guignol", selon mes propres mots que j'assume parfaitement...
Dites plutôt que VOUS n'assumez pas mes propos pour des raisons qui VOUS concernent (et que je ne souhaite pas connaître).

Pour terminer, je pense que vous n'aurez aucun mal à retrouver mes anciens articles dans les archives de votre site, vendus à pris d'or et sans mon autorisation écrite expresse (voir la capture d'écran ci-contre - NDEHB)... Donc je me permets de vous renvoyer votre petite leçon de politesse à la figure, et sans aucun scrupule en plus!

Vous pouvez supprimer mon compte utilisateur, avec ma bénédiction.

Cordialement
EHB

 

Un site de presse en ligne qui prétend jouer les blogs ouverts et qui censure a posteriori les commentaires de ses lecteurs (pourtant peu insultants :  "guignol", c'est vraiment gentil! Pour mémoire, Alain Juppé a sa marionnette aux guignols de l'info et ne s'en plaint pas, à ma connaissance), sous prétexte que ça pourrait peut-être ne pas plaire au maire de Bordeaux (qui est probablement un ami influent - je leur fais volontairement ce procès d'intention) c'est plutôt pitoyable de leur part... Si vous n'assumez pas les réactions de vos lecteurs, virez la fonction commentaire de votre site, vous n'en serez que plus crédibles!

 

Donc j'ai en suivant fermé tous mes abonnements Sud-Ouest sur Facebook et Twitter. Encore un truc que je vais boycotter et sans doute appeler à boycotter... Quitte à lire des médias en ligne, autant concentrer  son attention sur ceux qui ont du courage et sont clairement identifiés comme étant indépendants des politiques! 

(Rue89, Médiapart, LaMèche en sont quelques exemples non exhaustifs). 

Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:32

Krusty-hortefeux"Virage à 360°" pour la très matheuse ministre de l'économie, des finances et de l'industrie Christine Lagarde (360° = tour sur soi-même), le nouveau gouvernement Fillon (3ème changement de ministres depuis l'élection de Nicolas Sarkozy 2007) n'est qu'une ridicule pantalonnade de l'UMP de plus.


Regardez plutôt : Le repris de justice Brice Hortefeux, reconnu coupable et puni pour ses propos racistes (souvenez-vous : "quand y'en a un, ça va, c'est quand y'en a beaucoup que ça pose des problèmes") conserve pourtant le ministère de l'Intérieur, tandis qu'un autre célèbre repris de justice (reconnu coupable et puni pour "prise illégale d’intérêt" dans le dossier des emplois fictifs du RPR en 2004) et actuel maire de Bordeaux,  Alain Juppé, se retrouve propulsé à la Défense... Ceci sans évoquer les soupçons de Rue89 sur d'autres illustres membres de ce nouveau gouvernement qualifié (toujours par l'humoriste Christine Lagarde) de "véritable révolution"!

 

Moi je vais vous dire une chose : ce soir, le Président de la République Française  (dont le nouvel avion privé "AirSarkoOne" coûte 20 000€ à l'heure de vol, soit une fois et demi mon salaire annuel...) doit s'exprimer à la télévision aux micros des présentateurs de JT les plus à sa botte! Ben moi je vais lui couper la chique, à Sarkozy! Et d'ailleurs j'appelle au boycott général de la télé ce soir (profitez-en pour faire l'amour, lire, faire un jeu de société, ou -à défaut- regarder votre DVD préféré)!

 

Avant d'en arriver à la vraie révolution (qui tarde un peu il est vrai), notre seule prérogative c'est de lui montrer que c'est lui, Sarkozy, qui fait le pire audimat de l'année, toutes chaînes confondues!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE GUEULE...
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 13:09

Il y a presque deux ans, j'écrasais ma dernière cigarette (taxée à un collègue) dans la cour au boulot. Cela faisait 19 ans que je fumais de manière plus ou moins régulière (en moyenne entre 6 et 7 clopes par jour.) J'avais essayé d'arrêter à l'arrache une ou deux fois (pour faire plaisir à ma femme), mais j'avais toujours eu une bonne raison de replonger (coup dur dans ma vie, boulot de merde, trop forte odeur de café qui va si bien avec celle de la cigarette...). Et puis là, PAF! J'ai arrêté d'un coup d'un seul!

Je n'avais aucun problème de santé (hormis des allergies au pollen plus virulantes chaque printemps), ni aucune recommandation de mon médecin de famille, et ma femme ne m'a jamais fait de chantage à ce sujet. Je ne sais pas ce qui m'a pris, toujours-est-il que du jour au lendemain, c'était fini! Le fait que fumer dans un lieu public soit devenu Interdit a dû passablement m'aider, j'en conviens... Faire -enfin- un boulot qu'on aime aussi, certainement!

 

Je n'ai jamais trouvé la volonté de cesser de me ronger les ongles (la racine du mal est malheureusement trop profonde, je pense), mais ça ne m'a pas posé plus de problème que ça pour la cigarette.

Bon, j'avoue que pendant trois semaines, j'étais sur les dents (c'est un vrai mauvais moment à passer pour l'entourage), je compensais en bouffant comme quatre, et j'ai dû facilement reprendre 10 kilos avec tout ça...

Mais auparavant, je n'avais jamais réussi à atteindre le moment où une petite effluve de tabac qui brûle me dégouterait. J'ai passé ce stade avec succès. Aujourd'hui, je ne pourrais plus boire du café en fumant, et l'odeur de la clope qui se consume me gêne (ça me fait même tousser, selon la concentration de fumée qu'il y a dans la pièce), et celle de l'haleine du fumeur me retourne carrément l'estomac.

Bref, je ne pense pas que je refumerais de sitôt. Je ne dis pas tout cela pour "exorciser une envie profonde et refoulée" de reprendre un petit cylindre (rien qu'un, pour voir ), mais parce que je le ressens comme ça.

 

Alors pourquoi, mais pourquoi donc m'arrive t-il (fréquemment) de rêver que je fume, alors que j'en n'ai même pas envie? En plus et sans cela, l'augmentation des prix du tabac (et des cancers) est largement prohibitif!

Pourtant, cette nuit encore dans mon sommeil, je cramais des Philip Morris marron (les phabuleuses "phimorons" de ma jeunesse pholle) l'une après l'autre?

J'en viens donc à la conclusion suivante : si "qui a bu boira", alors qui a fumé fumera! Moralité : si tu ne veux pas rêver que tu fumes un jour, ne commence jamais!

 

LE TABAC, C'EST TABOU! ON EN VIENDRA TOUS A BOUT!

 

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 12:04

Hier, j'ai eu une discussion animée -quoi que courtoise- avec un collègue de travail que j'apprécie beaucoup au sujet de mon blog. Il me disait grosso modo que c'était dommage, car la façon dont j'ai traité la réforme des retraites (sur mes derniers billets) ne donnait pas envie d'en savoir plus.


- Quand on voit des trucs comme "SARKO, FACHO, A L'ECHAFAUD", on se dit "encore un gauchiste qui n'apporte rien de neuf" . Tu t'attaches trop à la forme. Moralité, on est tentés de tourner la page sans cliquer sur les liens qui contiennent le fond de ton argumentation, et qui pourraient éventuellement aider à convaincre ceux qui sont indécis. L'info importante est noyée dans tes coups de gueule (même s'ils sont légitimes), et c'est dommage, car on peut ne pas te prendre au sérieux. Après, on voit que tu es entier, et ça c'est plutôt positif.

 

Donc voilà... J'ai un peu gambergé hier soir, et je me suis dit que, même s'il prend plaisir à me charrier à longueur de journée, il n'avait peut-être pas tout à fait tort sur ce coup là. Alors j'ai pondu le questionnaire ci-dessous que vous allez pouvoir remplir si vous en avez envie. Je ne garantis pas que je tiendrais compte des réponses dans le traitement de mes futurs articles, mais au moins cela me donnera t-il une idée plus précise sur le type de lecteurs qui passent ici, et ça pourrait même être intéressant en termes de statistiques ;-)

Alors OUI, c'est complètement gratuit et anonyme, et NON, votre participation à ce sondage ne donne pas droit à une réduction sur l'achat de "Mauvais berger!"

Ah, une dernière petite chose quand même : merci de jouer le jeu et de ne pas le remplir dix fois d'affilée...

 

 

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRÉSENTATION DU SITE
commenter cet article

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!