Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 14:03
Qui c'est-il qui peut encore se vanter, aujourd'hui, d'avoir un patron aussi beau? Hein?

Paru dans La République des Pyrénées today... Cliquez sur la photo pour aggrandir!


Stonfield Inworld, sur la République des Pyrénes aujourd'hui!
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans IMMERSIVE LAB
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 20:30
"Capitaine Flan", le "Flan Combattant" c'est le surnom affectueux qu'on m'a donné au Karaté Club de Mauléon. M'est avis que ce n'est pas pour rien...

Peut-être à cause de mon gras du bide (ma grâce naturelle) qui bloblotte à chaque mouvement?

Peut-être à cause de mon sublime Tee-shirt "Superman", vestige de mon adulescence attardée?

Peut-être aussi parce que je tire au flanc à la moindre occasion?

Il y a certainement des tas de raisons valables pour qu'on vous colle un surnom aussi mérité.
Je les assume toutes pleinement et avec la plus grande fierté : car je suis ce que je suis, et ne peux/veux point changer!

C'est ma seule Liberté dans ma pratique aléatoire d'un art martial très codifié, basé sur l'honneur et le respect. Ce qui ne veut pas dire que je me fous de tous ces aspects traditionnels, ni de l'enseignement de Senseï Castel, (qui vient de décrocher son 4ième Dan) non non!
C'est juste que pour moi, ce sport c'est surtout un moyen de décompresser sans me prendre la tête (et  sans trop me casser le cul) après une journée de boulot. J'ai horreur de la compétition, des sports collectifs, des jeux de "celui qui pisse le plus haut", même si je suis content pour les petits jeunes du club qui ramènent des médailles et des podiums.
Le Karaté à mon niveau (sous-entendu à mon âge), et à mon sens, ça peut s'envisager à l'opposé total de ces valeurs que j'abhorre.

Le but premier est généralement d'obtenir la ceinture noire le plus vite possible, mais moi je ne suis pas pressé. Y'a pas le feu au lac, n'est-ce pas? Je fais pas tout ça pour aller tuer quelqu'un! Ce n'est pas comme Luke Skywalker, qui subit un entraînement Jedi intensif pour aller fritter Darth Vader! Il a un but et une urgence.
Pas moi!
Bon, je suis de mauvaise foi (une fois n'est pas coutume...), j'ai ma ceinture Orange à passer dans quelques jours (semaines), et je suis loin d'être au point, même si j'ai fait des progrès. Mon gros soucis (dans les katas surtout), c'est la coordination des mouvements. Je connais le Kata que je dois accomplir, mais je n'arrive pas à enchaîner les passes sans réfléchir, ou sans me demander si je suis dans la bonne position.

En fait, au Karaté, je voudrais juste y aller
tranquillement, en dilettante, sans speeder, sans stresser, quand j'ai le temps, et surtout quand j'ai envie! Parce que mon but à moi, c'est de me sentir bien dans ma "peau d'gros" et mon pijama kimono, de prendre une certaine assurance physique (quelques réflexes et attitudes qui m'ont toujours fait défaut), et de me donner bonne conscience (eh oui : je m'entretiens moi, madame!).
Mais c'est tout!

Bien sûr, je pourrais écouter Fabienne (ma chère et tendre), qui me dit "arrête de te chercher des excuses : tu t'es trompé de sport, tu devrais plutôt aller voir du côté du Taï Chi Chuan, si tu veux pas te défoncer, ni prendre de bègnes"...
Possible...
Mais je sais pas si je m'amuserais autant... Parce que quand même, on aura beau dire, une école de Ninjas-Stressos, ça a des moments rigolos!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 22:39
imprimé déclaration revenus 2042 CKChuis trop content : c'est la dernière année que je vais déclarer mes revenus de CLP aux impôts. Même chose pour l'URSSAF, a partir de 2010 (et là je jouis)!

Donc pour tous les CLP qui n'en finissent pas de se ronger les ongles au sujet de leur déclaration (j'hallucine en lisant le nombre de mots clés en rapport avec le sujet utilisés pour tomber sur ce blog!!!), voici un petit mode d'emploi en 7 étapes!

En même temps que l'imprimé classique (2042 K), vous devez :

- vous procurer auprès de votre centre des impôts l'imprimé 2042 CK,
- remplir la partie nom et adresse,
- additionner vos honoraires et frais issus de votre activité de Correspondant Local de Presse,
- puis inscrire le chiffre obtenu à la page 3 chapitre D (intitulé "revenus non-commerciaux professionnels"), à l'alinéa intitulé "régime déclaratif spécial ou micro BNC",au deuxième point intitulé "Revenus imposables" (case HQ
si c'est vous l'heureux CLP de la famille, IQ si c'est votre conjoint ou JQ pour la personne à charge).
- Ensuite, n'oubliez pas de dater et signer le formulaire,
- puis de cocher la case en bas à droite de la première page de l'imprimé principal (2042 K).
- Joignez les justificatifs (déclaration fiscale émanant du service des correspondants de votre journal).

Voilà, si vous l'avez fait avant le 29 mai, vous êtes sauvés!
Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 12:56
Avant tout chose, je tiens à préciser que cet article n'est pas sponsorisé, et que je l'ai fait dans le cadre d'un coup de coeur pour un produit qu'il me parait important,  nécessaire, voire indispensable de partager au plus grand nombre.

Les plus sceptiques et critiques d'entre vous vont encore colporter partout que je fais de la pub à Google, une multinationale américaine phagocyteuse d'idées et de fric, et que pour un écolo, ça la fout vraiment mal! Auquel cas je répondrai qu'ils n'ont pas tort, et que ça fait partie de mes très nombreuses incohérences. Cependant, je crois qu'il faut savoir  -dans certains cas- arrêter de se focaliser sur certaines choses qui empêchent d'avoir une vision globale, saine et pragmatique.

D'ailleurs je ne vais pas me lancer dans un listing de toutes les applications développées (ou rachetées) par cette entreprise de Silicon Valley, Wikipedia le fait bien mieux que moi... Je ne vous parlerai pas non plus du plus célèbre et efficace moteur de recherche au monde, car cela nécessiterait un article dédié!
Je vais vous parler ici essentiellement d'un outil bien pratique que j'utilise tous les jours, dans le cadre de mon travail bien sûr (d'ailleurs je l'ai découvert grâce à Stonfield Inworld, et je suis encore loin d'en avoir fait le tour!), mais aussi dans celui de ma vie personnelle, associative, et bientôt politique!

Il y a quelques années, un peu avant de créer ce blog, j'ai reçu une invitation de David Castéra à me créer un compte chez Google mail (Gmail). A l'époque, ça marchait comme ça, par invitation à un panel de privilégiés. Aujourd'hui, c'est ouvert à tous. Outre le fait que la messagerie est configurable  (ou renvoyable) sur Outlook Express, et qu'elle est assortie d'un antispam efficace, le compte Gmail permet d'accéder à tout un tas d'applications très utiles.

Je vais citer en particulier celles que je connais bien, comme Google Reader (un agrégateur qui centralise les flux RSS et vous permet de rester au jus de toutes les mises à jour de vos sites préférés,sans avoir besoin de surfer pendant des heures pour vérifier s'il y a du nouveau), Google Agenda (un agenda électronique qui  vous prévient de vos rendez-vous par e-mail ou par SMS!), Google Documents (un espace de travail personnel et collaboratif complètement sécurisé dans lequel vous pouvez importer, corriger, et partager vos documents Word, Excel, etc.),  Google Groupes (une liste de discussion qui fait aussi office de newsletter et forum), ou encore Google Photos (importez et partagez vos photos grâce à Picasa albums web), créez un site web perso avec Google Sites, etc. Mais il y en a tellement d'autres qu'il me reste à découvrir!

Et vous savez le meilleur? C'est entièrement gratuit!
Elle est pas belle, la vie?
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE CHAPEAU!
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 12:36
DambaJe ne pouvais pas parler de balades en Soule sans évoquer les ballades (avec deux L) en Soule... Et notamment celles du festival des musiques identitaires, Müsikaren Egüna, qui a lieu chaque année depuis vingt ans dans mon village.
20 ans, autant dire une institution! J'avais donc 17 ans lorsque la première édition a été mise en route, et j'étais très loin d'imaginer -à cette époque- que j'allais venir vivre au Pays Basque et y fonder mon foyer... Enfin bon...

Tout ça pour dire que ce festival local est super célèbre dans tout Euskal Herria (nord et sud), et que son aura s'étend même sur les départements voisins. Nous avons commencé à le fréquenter en famille dès notre arrivée, en 1998, et nous ne nous en sommes jamais lassés. Pour tout vous dire, l'existence de Müsikaren Egüna n'est pas étrangère au fait qu'on ait choisi le village d'Ordiarp pour faire construire notre maison. rajoutons qu'il règne dans ce festival une ambiance plutôt sympathique et décontractée, entre musique, danses, chansons, art et culture, et bières (ne l'oublions pas). Une chouette ambiance, donc, même si on ne pige pas tout le temps tout ce qui est dit ; et pour cause : l'Euskara  (la langue basque, dans toutes ses variations possibles) y est de mise!

Niko Etxart eta Hapa HapaIl est rare que je puisse assister à toutes les animations organisées par Bil Xokoa, l'association culturelle du village, car la fête commence le vendredi soir (souvent par du théâtre assorti d'un débat), se poursuit en général par un concert le samedi (dans l'église, ou sous un chapiteau cette année), et se termine en apothéose par un gigantesque concert gratuit en plein air, à l'ombre des platanes en pleine pollenisation (ah oui, faut bien un inconvénient, à tout ça, hein?).
J'ai volontairement passé sur le traditionnel passe-rue (avec danses chants et barricades), le concours de Bertsus, et le repas servi par les parents d'élèves des Ikastolas de Soule. Non pas que je considère ces animations comme  accessoires, mais tout simplement parce qu'il faut bien ménager quelques surprises.

La programmation des concerts -et notamment de celui du dimanche après-midi, apprécié par toutes les générations- est très souvent bien ficelée, et permet de découvrir des groupes régionaux de qualité (dont on aurait jamais entendu parler, sinon), mais aussi de voir et revoir des blockbusters locaux très appréciés, comme Niko Etxart, accompagné de son groupe de rock n'roll Hapa Hapa.

Irkus et Asisko Urmeneta, auteurs de cette fresque qui symbolise parfaitement la tradition et le modernisme du Pays BasqueComme toujours grandiose et très en forme, le rocker souletin n'a pas mis longtemps à rassembler la foule du festival chantant à tue-tête jusqu'au devant de la scène. Damba, qui a pourtant assuré un set assez remarquable (dans le plus pur style musique du monde) juste avant, n'a pas bénéficié d'un tel traitement de faveur de la part du public!

Autre attraction agréable de ce grand moment de convivialité, la fresque, réalisée sous l'égide de divers artistes  de renom, dont Irkus Robles, Gonzalo Etxebarria, Asisko Urmeneta et Laure Gomez, a permis à tous les volontaires de s'exprimer sur le thème du vingtième anniversaire de Müsikaren Egüna.Je trouve que la photo ci-contre, duel artistique entre le caricaturiste Asisko et l'impressionniste Irkus, symbolise parfaitement ce qu'a été, ce qu'est, et ce que sera (peut-être) Müsikaren Egüna, et par extension : le Pays Basque.

Parmi les exposants : les éditions AstobelarraCette année, l'édition associative le Grand Chardon - Astobelarra a même tenu un stand afin de présenter ses publications. Nous savions parfaitement que les gens ne viennent pas spécialement à Müsikaren Egüna pour acheter des livres, mais nous avons néanmoins fait plus de ventes en une après-midi à Ordiarp, qu'en trois jours à Navarrenx...
Nous remercions donc Bil Xokoa d'avoir accepté notre petit stand au sein de leur festival.

Voilà, 20 ans sont passés. L'anniversaire s'est semble t-il bien déroulé dans l'ensemble, même si le soleil s'est fait rare. Gageons que l'équipe organisatrice trouvera un second souffle pour porter ce joli petit festival 20 années de plus...

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BALADES EN SOULE
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 09:28
La révolution numérique est en marche... Suivez là, ou ne vous plaignez pas!Suite au forcing du président Sarkozy et de sa ministre Christine Albanel, les députés ont finalement (re)voté la Loi Hadopi, après l'avoir éjectée le mois dernier, par défaut de présence des élus UMP dans l'hémicycle.
La Loi sera examinée par le Sénat aujourd'hui, et sera fort probablement adoptée en suivant. C'est le genre de chose qui se passe couramment, dans une dictature "république" où tous les pouvoirs sont -malgré les apparences- centralisés par une seule et même personne...

Nous sommes en présence d'un gouvernement de mauvais perdants, de tricheurs, de menteurs et d'incompétents, qui, faute de pouvoir faire passer leurs lois démocratiquement, les imposent de force. Or, le passé l'a montré à plusieurs reprises, le système de la prohibition n'a JAMAIS apporté quoi que ce soit de bon. Au contraire, les interdits étant faits pour être bravés, les contrefaçons se multiplieront, et donneront lieu à des échanges sous le manteau (sous forme de DVD, clés USB, ou carrément de disques durs externes ; un mode de partage de fichiers alternatif qui est déjà bien pratiqué depuis quelques années), et probablement aussi à de juteux commerces parallèles (bien maffieux, comme on les aime)!

A l'abordage!

Ce billet, c'est surtout pour dire que la Loi Hadopi est inepte, et déjà obsolète. Une fois l'effet de surprise passé, les développeurs des réseaux P2P vont travailler à la sécurisation de leurs logiciels pour les utilisateurs, et contrer cette loi qui ne protège que les "industriels de la cuculture", et aucunement les artistes. Dans quelques semaines, on pourra de nouveau télécharger des films et de la musique contrefaits en toute impunité. Bien sûr, l'état trouvera une parade, qui sera à nouveau détournée, et ainsi de suite... Mais comme l'a dit un spécialiste de l'informatique hier sur France Info : "Quelle que soit l'escalade de la technologie employée pour traquer et débusquer les pirates, l'épée ne sera jamais plus puissante que le bouclier!"

Les "pirates" (Dieu que je hais ce mot, bien trop galvaudé) ne sont pas les seuls ciblés par Hadopi : nous sommes tous -des millions d'internautes- concernés par cette loi liberticide et ridicule*, qui pourra désigner un bon père de famille comme un criminel, simplement parce que son voisin aura utilisé sa connexion pour télécharger.
C'est sûr, il y a des t'as d'autres motifs (sans doute plus graves) de s'insurger. Mais je crois que celui-ci est l'exemple le plus démonstratif des abus de pouvoir du gouvernement Sarkozy.
Alors levons le poing avant qu'on nous ponde d'autres lois encore plus radicales. Il n'est jamais trop tard pour la résistance et la désobéïssance civile. Battons nous tous ensemble, et mettons les plus bas que terre! Parce que si nous, citoyens de la République Française (pays de la Liberté, parait-il), on ne dit rien, qui le fera?
Et pour les plus sceptiques, relisez ce poème attribué à Martin Niemöller, écrit à Dachau en 1942...

*Je rappelle que "Le Parlement européen a en effet infligé le 6 mai dernier un nouveau camouflet au gouvernement français en adoptant un amendement au "paquet télécom" stipulant qu'"aucune restriction ne peut être imposée aux droits et libertés fondamentaux des utilisateurs finaux sans décision préalable des autorités judiciaires sauf lorsque la sécurité publique est menacée".Cet amendement de Guy Bono (PS) et Daniel Cohn-Bendit (Verts), déjà voté en première lecture, va maintenant être négocié avec le Conseil dans le cadre de la procédure de "conciliation" entre les deux organes européens. Mais s'il était confirmé, il pourrait rendre caduques les dispositions de la loi Hadopi, le droit européen s'imposant au droit français." Sources Le nouvel Obs.com.
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 13:10
Comme je l'ai déjà écrit et , je suis allé représenter l'édition associative Astobelarra ce week-end au salon du livre de Navarrenx.

En dehors du fait que le taux de fréquentation était particulièrement médiocre (sauf le dimanche), c'est surtout l'attitude des gens qui m'a marqué.

Regards fuyants, teints blafards, sourires approximatifs, et porte-monnaies résolument fermés...

Combien de personnes -qui avaient l'air de vouloir poser un timide regard sur notre catalogue- ont pris la poudre d'escampette dès qu'on leur adressait un bonjour... Même pas un semblant de civilité en retour!  C'était vraiment désolant, vous dis-je!

Il faut dire, à la décharge de ces personnes, que certains exposants avaient l'art et la manière de vous alpaguer, puis de vous fourrer  (presque de force) leurs production dans les mains, vous abrutissant de détails et d'arguments commerciaux de plus ou moins bonne foi. Alors c'est sûr, quand on s'est fait avoir une fois, on aurait  plutôt tendance à s'imaginer qu'on est tombés dans un traquenard, et donc à vouloir résister au forcing par tous les moyens possibles, en particulier la fuite, voire l'impolitesse...

Dommage que cette crise économique (parce que c'est évidemment la cause de cette morosité) touche aussi profondément les rapports sociaux humains les plus basiques...
Repost 0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 10:39
KKKK, un logo qui ne rassure pas tant que ça...On ne parle plus que de ça : HADOPI par ci, HADOPI par là... Les députés qui plébiscitent l'initiative, puis qui désertent l'hémicycle le jour du vote, tout en accusant les présents d'avoir triché...
Mais tout le monde sait plus ou moins que cette nouvelle loi -sensée protéger les artistes (mais aussi -et surtout- les amis de l'industrie du disque et du cinéma) des contrefaçons- pourrait très rapidement et facilement dériver en contrôle systématique de la population, et autres sanctions disciplinaires, dont sont friands tous les régimes fascistes à la 1984, ou V pour Vendetta...
Les auteurs de science fiction l'ont démontré avec brio, et se sont bien évidemment prononcés contre.


Pour autant, certaines personnes très inventives n'ont pas hésité à s'engouffrer dans la mode du tout sécuritaire (notament en matière d'informatique) créée par  la politique de Nicolas Sarkozy, et admirablement véhiculée par Christine Albanel.
Le plus bel exemple à citer serait certainement celui du président autoproclamé de l'archipel virtuel "France Liberta", qui vient de mettre au goût du jour le site web de Khayatt Investigations (entreprise existant depuis 2003), une agence de détective privé spécialisée -entre autres- dans le "contre-piratage"...
Vive la France, vive la Liberté!
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 12:52
Ce que tout le monde pense tout bas depuis mai 2007 (et sans doute déjà avant)!
Bon anniversaire mon petit Nicolas... (Putain, encore 3 ans, voire plus si on vote intelligent!)
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE PHOTOS
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 12:16
CLP : Encore une petite couche, Monsieur le Maire? - Maire : Ah... d'accord, mais azkena; ça ne peut pas faire de mal, hein?Ce matin, en lisant mes alertes Google, j'ai trouvé cette excellente définition du correspondant local de presse ici!

” La presse locale recherche un écrivain qui puisse être satirique sans offenser, spirituel sans rien dire d’exceptionnel et savant sans dépasser l’entendement de l’ignorant. Il ne doit pas avoir de préjugés, mais doit scrupuleusement respecter tous les préjugés d’autrui. Il ne doit pas aborder un sujet sur lequel deux hommes ne sont pas d’accord et ne pas ridiculiser un homme qui n’est pas emballé par le ridicule. S’il a du style, l’illetré le trouvera obscur; ses idées choqueront l’esprit superficiel. Dans les limites d’un profond respect pour l’ordre établi, il pourra se montrer aussi sarcastique qu’il le veut, sans jamais oublier qu’il vit dans un monde d’imbéciles, de courtisanes et de brigands qui n’apprécient guère qu’on leur règle leur compte à coups d’articles tranchants. “

Ambrose Bierce, Mauvaises pensées, le cherche midi, 2003.

Vous me croirez si vous voulez, mais bizarrement, avec le recul, c'est exactement comme ça que j'aurais défini la profession... Je ne crache pas dans la soupe : j'ai passé de bons moments chez Sud-Ouest, j'ai rencontré des tas de gens très chouettes (et des beaucoup moins chouettes), et couvert un certain nombre de sujets très intéressants. Mais tout cela, aussi positif que ce soit, n'occulte pas la cruelle vérité.

CLP, le jour où vous vous déciderez enfin à échanger la confortable boite de cirage par une poignée d'orties bien vertes (à prendre au propre comme au figuré), vous saurez de quoi je veux parler!
Mais ce sera peut-être déjà trop tard...
Repost 0

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!