Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 11:25
Juin 2007, Xavy, Gilen et moi même investissons les lieux du festival Euskal Herria Zuzenean pour y faire notre dure besogne de correspondants locaux de presse. Dure, façon de parler, puisque tout (ou presque) est fait pour nous faciliter la tâche. Caméras et Roland R9 aux poings, nous avançons sur les trois jours du festival, photographiant ici, interviewant là (entre une ou deux binouzes au chanvre), pendant que l'autre écrit ses articles et les publie en quasi-direct live dans le camion prêté par Indarra Informatique. Bon plan...
Sauf que de retour à la maison, on s'aperçoit que la caméra n'est pas compatible avec nos nouveaux ordis! Il a fallu attendre presque un an pour que nous soyons enfin en phase, et que nous ayons le temps de visionner, échantillonner, monter et mixer les bandes.
Entre temps, on s'est aperçus qu'on filmait comme des touristes charentais, qu'on tremblait, et qu'on savait vraiment pas se servir du matériel... Je pense que ça s'est arrangé depuis!
Mais bon, voilà ce que ça donne au final : un petit clip sans prétention, monté à la va-vite (avec un paquet de pétiots de recadrage), mais quand même très nostalgique... Ce que vous voyez là, c'est ce que MOI, j'aime dans ce grand festival militant, dont c'est la dernière en Soule, snif!

EHZ 2007 - Idaux-Mendy
envoyé par Euskobizia

Prochain coup (dans deux semaines!!!), on y va à quatre, avec deux caméras, les trépieds, des piles de rechange pour les R9, et là les amis, ça va chier!
Sauf s'il pleut encore d'ici là...
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans PRESSE VIDEO
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 01:24

Décidément, entre « monsieur » et « Cyclotor » qui me donnent accès à leurs bédéthèques respectives, j’ai de quoi lire en ce moment. Je viens à peine de terminer la saga de "Lone Wolf & Cub", que m’avait conseillé « Pepelo Mirande » dans un billet précédent, mais il faudrait plusieurs jours pour décrire ce monument mieux et plus concis qu’il ne l’a fait lui même. Je vais donc faire ma feignasse et chroniquer « Daredevil », qui dans un autre genre, est aussi une réussite.

Daredevil 14, « Le diable dans le block D ». Série « Marvel Knights », collection 100% Marvel, par Kevin Smith & Joe Quesada, puis Brian Michale Bendis & Alex Maleev, puis divers auteurs, chez Panini Comics.

Genre : comic book plutôt pour adultes… 14 épisodes publiés en France à ce jour.

Résumé : Matthew Murdock est avocat à la cour. Suite à un accident qu’il a eu enfant, en voulant sauver d’un camion fou un vieillard qui traversait la rue, il est devenu aveugle. Une partie du contenu (radioactif) du camion évité de justesse s’est déversée dans ses yeux. Matt ne voit plus, mais ses autres sens se sont développés au delà du naturel. Si bien qu’au final, il « voit » mieux -et plus- que ses concitoyens ! Dès lors, entraîné tel un gymnaste de haut niveau, et rompu à toutes les techniques de combat rapproché, il a décidé de servir la justice sous ses deux facettes, celle de l’avocat respectable le jour, et celle -plus controversée- du justicier masqué qui revêt son costume de diable rouge, la nuit venue…
Mais a New York, il est difficile de garder la tête sur les épaules lorsqu’on combat les caïds de la pègre et toute une panoplie de supervilains tous plus pourris les uns que les autres. Surtout lorsque ceux-ci ont découvert votre secret, et l’utilisent pour mieux vous briser.
Après des années à lutter contre lui même, à essayer de se construire une vie entre le bien et le mal, voici que tout se détraque pour Matthew. Un méchant coup monté par un vilain de seconde zone (mourant, mais désireux de finir en beauté) va le jeter subitement dans la fosse aux lions. Et au fil des 14 épisodes, le héros va tomber de Charybde en Scylla. A tel point qu’on se demande quand, et comment il va bien pouvoir remonter la pente…
Le dernier épisode sorti en France à ce jour ne fait pas exception, puisque Matthew se retrouve enfermé à la super-prison de Riker’s Island, où il a envoyé la plupart de ses ennemis (dont Wilson Fisk, Hammerhead, la tarentule noire, et le féroce Bullseye), pour une ultime épreuve en compagnie… Du Punisher !

Avis : Moi qui dans ma prime jeunesse, avait toujours considéré le « Daredevil, l’intrépide » comme « Dard débile, gras du bide », il a bien fallu que je revienne sur mes préjugés, une fois de plus ! Globalement, la série originale des Marvel Knights éclaire les héros de notre enfance sous un nouveau jour. C’est le cas pour le Punisher, qu’on a fait renaître de ses cendres pour l’occasion, mais aussi pour l'extraordinaire descente aux enfers de la tête à corne aveugle de Hell’s Kitchen.
Scénarii et dessins sont plus matures que dans les comics des kiosques, même si on assiste comme toujours au sempiternel changement d’équipe créatrice au fil de ces épisodes, qui constituent probablement la période la plus noire de la vie -pourtant habituellement assez sombre et dépressive- de Daredevil. On n’est jamais à court de rebondissements, de suspense, d’action, d’émotion, et de psychologie.
Contrairement à la plupart des comics américains, Daredevil (sous le format Marvel Knights en particulier) est probablement un des seuls superhéros qui ne ressemble pas au final à un « abruti immortel en collants ridicules », pour peu qu’on se prenne au jeu de ses aventures.
A redécouvrir, au moins pour rattrapper une image gâchée par l'un des plus mauvais films du style, avec "Batman et Robin", et "Spawn"!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BÉDÉVORE
commenter cet article
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 22:56
Bon, je viens de rentrer du Salon du livre d'Oloron, qui s'est très bien passé. Je ferai un compte rendu détaillé sur le blog d'Astobelarra sous peu... En attendant le chaland sur notre stand (que je partageais avec Laurent Caudine et André Cazetien), j'ai passé pas mal de temps à dessiner des strips. Deux avantages : ça fait passer le temps, et ça me permet de continuer à m'exercer avec le stylo-pinceau Pentel.

Voici ci-dessous quelques unes de ces oeuvres, inspirées pour la plupart par la présence tonitruante de notre trucculent député béarnais Jean Lassalle...

Un personnage haut en couleur qui nous a aussi inspiré quelques aphorismes idiots dont nous avons le secret, Lurbeltz et moi!

Du genre : "Ah, sacré Jean lassalle! S'il n'existait pas, il aurait fallu l'inventer... Mais puisqu'il existe, il ne nous reste plus qu'à essayer de l'éviter!"

En tout cas, si on n'a pas fait fortune, on s'est bien marrés...


 



Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 18:40
... L'habitat rural...
Oui, bon... Le titre est digne d'un jeu de mot pourri de Cyclotor. Mais c'est justifié!

Regardez pourquoi : mon pote "monsieur" vient de me refiler cette étrange pub d'agence immobilière (ci-contre)... Lui m'a sorti un "la mairie passe à droite, le chateau aussi..." à cause de la photo inversée du château fort. On voit le point de vue d'un petit fils de socialiste! (heh heh!)

Mais moi, ce qui me choque, c'est que ce fleuron de l'architecture souletine du XIIième siècle soit bradé par une agence immobilière affiliée à une banque française... Et surtout que la nouvelle municipalité de Mauléon ait permis pareille hérésie! (Alors qu'on aurait pu refiler le marché à une agence locale! Merde!)

;-)
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 17:13
Voilà un disque qu'il est excellent... C'est "Objectif : Thunes", le dernier album du trio Metal-extrême Nantais Ultra Vomit.

Une galette qui change complètement du précédent (et premier opus) "Mr Patate", tant au niveau du style musical qu'au niveau des lyrics. Bien sûr, on reste dans le registre du Xième degré, de la parodie grasse et dégueulasse, mais le groupe a su se renouveler, dans le genre bonne grosse blague de potaches... Même le son est bien plus carré, et moins brouillon qu'auparavant! Abusivement comparé à "Gronibard", un groupe de porno-grind, Ultra Vomit se démarque vraiment, et ça fait du bien!

Bref, moins de Grind, et plus de Rock n' Roll ou de Black Metal, plus d'influences assumées et ridiculisées pour le plaisir (ça va de Lemmy -Mötörhead- Kilmister à Michael Jackson ou Michel Delpech, en passant par Amon Amarth, Dimmu Borgir, et même Kyo...). Les morceaux sont globalement plus longs, et j'oserais le dire : plus mélodiques (oui oui), même si c'est pour servir cette perpétuelle autodérision qui caractérise le groupe. C'est qu'on a affaire à de vrais musiciens, mais aussi à de vrais humoristes!
Et pour les paroles : moins d'inspiration pub et dessins-animés, et plus de souvenirs d'écolier rigolos ("Mountains of maths", "Boulangerie Pâtisserie", "Les bonnes manières", "Maïte Ravendark"...)...

On retrouve pourtant quelques titres abominables parsemés ça et là parmi les 24 tracks de l'album, LA recette imparable qui a fait le succès d'Ultra Vomit ("Crôute de pus", "Poil de cul", "Pauv' connard", et le mythique et carrément atroce "je possède un cousin", qui plairait sans nul doute à mon pote Cyclotor...) dans le milieu Metal. Mais le groupe s'est aussi mis à la chanson "engagée" : l'excellent et punkisant "Jack Chirac" en est la meilleure preuve...

Le morceau final ("Outro", à ne pas confondre avec Outreau... Quoi que...) est une pure réussite de déconnade. La question qui me hante : Est-ce que Fétus (le chanteur et guitariste du groupe) et sa clique savaient qu'ils venaient de composer le tube de l'été avec ce titre, prélude et conclusion au monstrueux "je collectionne des canards (vivants)"?

"Objectif : Thunes" est un grand album qui s'écoute comme on regarde un film des bronzés : toujours à la recherche du petit truc rigolo à côté duquel on serait passé la première fois...
Et vous savez quoi? Ultra Vomit vient au festival EHZ à Idaux-Mendy! Cool, non?

Allez, on écoute quelques unes des dernières compositions d'UV, qui figurent sur cet album!
Mais surtout, achetez-le! C'est l'objectif, il paraît...

free music
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans METALSTASE
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 21:12
Nouveau dessin sur Euskobizia :
Après le loup, puis l’ours, le vautour fauve stygmatise aujourd’hui toutes les terreurs humaines,
à grand renfort d’articles de presse alarmistes...

(Pour télécharger l’image au format fond d’écran, cliquez ici !)

Communiqué de presse des Verts du Pays Basque (21 mai 2008)


Un article du Sud-Ouest sous la plume de Pierre Verdet, paru le 19 Mai 2008, semble vouloir relancer la polémique sur les Vautours fauves.
On peut s’interroger sur les raisons de cette relance, juste avant la montée en estive, et en une période calme où l’on ne parle pas d’attaques de Vautours.

Un constat : les Vautours fauves se sont toujours, suivant l’opportunité, approchés des animaux d’élevage en train de vêler, car ils puisent dans le placenta une majorité d’éléments nutritifs.
Avec l’augmentation du nombre de têtes de bétail (20% par an en moyenne  en ce qui concerne les ovins) et celle du nombre de Vautours fauves par la sauvegarde de l’espèce, aidée au départ par un nourrissage artificiel sur des charniers, le nombre de dégâts a augmenté proportionnellement.

Il est vrai que les Vautours fauves, côté espagnol, notamment en Aragon et en Navarre, subissent une famine due à la fermeture des décharges d’élevages industriels porcins, et que l’on retrouve ces oiseaux en état de malnutrition.
Cela ne semble pas être le cas  versant français : le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage « Hegalaldia »,  seul Centre de tout le sud de l’Aquitaine, n’a recueilli jusqu’à ce jour, aucun vautour fauve affamé.

La population de vautours fauves sur le versant français se portant bien, elle se réapproprie peu à peu son aire de prospection géographique d’origine qui fut à une période beaucoup plus importante que  l’actuelle.
Le système d’élevage moderne fait que les bêtes malades, et sur le point de vêler, ne sont plus sous surveillance comme autrefois.

Comme le souligne Michel Terrasse, administrateur de la LPO, il serait souhaitable de réorganiser un nourrissage raisonnable et contrôlé en Aragon et en Navarre.
C’est le système de placettes mis en place en France dans les zones où les Vautours ont été réintroduits ces dernières années, comme la région des grands Causses. Le malaise dans  l’élevage à notre époque est certain, mais ni les vautours, ni les loups, ni les ours, ne doivent être pris comme bouc émissaire.

Les Verts se positionnent pour une agriculture de montagne créatrice d’emplois, au bénéfice de l’homme et de son milieu naturel.
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 16:17
Ça se passe quelque part en Soule (à quelques mètres du pannonceau annonçant la ville de Mauléon), discrètement, mais au vu et au su de tous.

A l'heure ou le baril de brut dépasse les 135 dollars, une petite station d'essence désertée par ses gérants est en passe de se faire phagocyter par la nature. une Nature sauvage et séculaire, qui reprend légitimement ses droits, malgré là toute puissance du super-prédateur humain totalement insconscient, et de son béni pognon.

Le pétrole, c'est l'essence de nos voitures bien sûr, mais c'est aussi une matière première essentielle qui entre dans la composition du plastique. Celui qu'on retrouve dans nos voitures, avions, trains, ordinateurs, maisons, lecteurs DVD, clés USB, abattants de chiottes... Bref, toute notre société occidentale (je parle de son équilibre global, et pas seulement son économie) repose sur cette énergie fossile appelée "or noir", et ses dérivés.
Les spécialistes s'accordent à dire que les réserves planétaires seront épuisées dans une petite trentaine d'années. Et après, que deviendrons-nous? Sur quoi spéculerons-nous en bourse?

Vision prémonitoire et fugitive de ce qui pourrait bien nous attendre, dans un avenir plus ou moins proche. La fin d'un monde, mais aussi la vie dans la mort...

Et la planète ne s'en portera peut-être pas plus mal...
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 16:41
Pourquoi publier cette vieillerie (réalisée à la souris sur Illustrator) datant de 2005? Tout simplement parce que c'est un dessin inédit (qui  n'a été publié que dans le cadre des bonus du Cédérom des dessins d'Euskobizia), et que c'est cet article de Marc Large (lu aujourd'hui) qui m'a rappelé que moi aussi, je soutiens le renforcement de la population ursine dans les Pyrénées.

Pas très fin, hein? Oui, mais bon... C'est l'intention qui compte, paraît-il!

En 2005, Euskobizia avait déjà -à son humble niveau- pas mal milité pour l'ours, et contre les idées reçues idiotes (revoir ici, , , et encore !).

En 2008, ce sont les éditions Le Grand Chardon-Astobelarra (qu'on ne présente plus) qui ont monté une journée de rencontre autour de l'ours à Mauléon (
lire le CR ici). Sujet passionnant s'il en est, mais qui n'a pas remporté le succès qu'il méritait. La faute à une organisation trop tardive, aux horaires peu commodes, ou à une orientation un peu trop ciblée pro-ours? Qui sait...
Bref, l'idée nous a quand même bien plu, et nous a donné l'envie remettre le couvert
-dans un avenir proche- de manière plus médiatique, avec pourquoi pas, un débat entre les pro et les anti-ours. En voilà, un sacré défit à relever!
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 12:33
Depuis que Martine Bisauta et Bernard Causse ont décidé de partir dans l'équipe de Jean Grenet (UMP) aux municipales de Bayonne, C'est la débandade chez les Verts du Pays Basque!

Il y a les "pro-Bisauta", qui soutiennent ouvertement, ou ne disent rien (mais consentent, sans doute), et il y a les "puristes intégristes et gueulards" dont je fais partie.

Rappelez-vous : en janvier 2008, je signais cet article.

Après moult péripéties, que je ne vous conterai pas, tant elles sont affligeantes, "les conjurés" que nous sommes ont fini par en avoir assez de la loi du silence, de l'hypocrisie, et des contre-vérités jamais infirmées de manière explicite, publique, et incontestable. (Ceci est dit avec beaucoup d'ironie, de colère aussi, mais sans haine, cela va de soi...)

Jenofa Cuisset, actuelle secrétaire des Verts du Pays Basque, ainsi qu'une poignée de conjurés ont décidé de remettre les pendules à l'heure suite à un article du point (ci contre), datant du 8 mai dernier, par le biais d'une lettre ouverte au maire de Bayonne M. Jean Grenet, principal initiateur (inconscient?) de la division...
Action :

Uhart-Cize, le 19 Mai 2008

Monsieur le Maire,

Je vous écris cette lettre ouverte en  ma qualité de secrétaire des Verts du Pays Basque.

Vous savez que l’hebdomadaire « Le Point »  a publié le 7 Mai dernier un article concernant les municipalités du BAB. Dans cet article, Martine Bisauta est présentée comme une « responsable des Verts ».

J’ignore si cette  expression est le fait du journaliste ou bien si c’est vous qui l’avez employée.

Au cas où la deuxième hypothèse serait la bonne, je  me permettrais de vous prier de faire très attention à l’avenir lorsque vous présentez Martine en public ou dans la presse.

En effet, Martine Bisauta n’est plus une « responsable des Verts, j’imagine que vous le savez. Elle a démissionné de notre parti afin de s’éviter l’exclusion car notre mouvement politique ne saurait accepter d’un militant ou d’une militante qu’il se présente à une élection municipale sur une liste menée par un adhérent de l’UMP.

Certes, la presse, depuis le début de cette affaire, a souvent présenté Madame Bisauta d’une façon qui entretient la confusion dans l’esprit des gens. Les journalistes n’en sont pas les seuls responsables, Martine jouant largement de ce flou artistique, aidée en cela par certains responsables des Verts du Pays Basque qui l’ont accompagnée et continuent à l’accompagner.  Pour être plus explicite, je dirais que pour ces personnes, Martine n’est plus chez les Verts mais elle y est tout de même encore et continue à compter pour eux à tel point qu’ils se refusent systématiquement à opérer des rectificatifs auprès de la presse, qu’elle soit locale ou nationale. Je ne connais pas les raisons de cet accompagnement mais il me semble qu’elles doivent avoir plus de rapports avec la politique politicienne dans ce qu’elle a de pire qu’avec le souci de l’idéal écologiste qui seul devrait animer des militants Verts.

Il faudra bien un jour que les choses soient mise au clair et je vous serais très reconnaissante si vous pouviez être l’un des acteurs de cette clarification.

Comptant sur votre compréhension, voire votre appui, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes respectueuses salutations.

Jenofa Cuisset
Secrétaire des Verts du Pays Basque.

PS : cette lettre ouverte a été envoyée à toutes les rédactions de presse locales...
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 12:28

Fight
envoyé par ZolZtiZz

Une petite couillonnade réalisée viteuf avec des photos prises fin avril dernier au Karaté Club Mauléonais. Je trouvais dommage d'avoir de si chouettes images de coups de poing, et de ne pas en faire quelque chose. Contrairement à ce qu'on peut penser, le karaté c'est pas du pipeau. A un certain niveau, ils se mettent VRAIMENT de "grosses tougnes". Ils disent qu'ils retiennent les coups (et j'imagine qu'ils le font vraiment, sinon ils se traverseraient la face), mais je vous garantis que leurs grimaces ne feignent pas la douleur! Demandez aux machoires de Maaatch, ou aux côtes de Batmantxo...
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!