Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

EN SOLDE! 9 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 16:45

Il est amusant de constater que certains candidats, de droite comme de gauche (mais surtout de gauche, dans le cas qui m'intéresse), s'arrogent le droit divin de réclamer la propriété des votes de leurs concitoyens pour battre untel ou untel. Tentative de kidnapping de bulletins de votes qui s'opère à grand renfort de catastrophisme, de mauvaise foi, d'arrogance et de "preuves manuscrites" de soutiens politiques de la dernière chance ou de personnalités locales, censément influentes.

Ils oublient sans doute que la démocratie, c'est la possibilité pour chacun de s'exprimer en fonction de ses idées propres et en pleine conscience de ses actes, sans tenir compte des logiques de partis (qui nous dépassent) et des "principes républicains", brandis comme autant de crucifix ou d'épées de Damoclès lourds de menaces (j'aime bien les pléonasmes).
Bref, ce libre arbitre, qui nous caractérise en tant qu'êtres humains et nous différencie des animaux domestiques grégaires, comme les moutons, par exemple.
Si l'on n'a plus le droit de voter pour qui l'on veut, c'est que nous ne vivons plus dans une démocratie, mais dans une république bananière ou stalinienne.

En l'occurrence, je viens de lire le dernier "liens", édifiante prose de la liste Union citoyenne, consultable en ligne sur le facebook de ce groupe, pour ceux qui ne l'auraient pas encore reçu dans leur boite aux lettres. Sur la première page, on peut parfaitement voir que Louis Labadot et ses colistiers ont bien lu le communiqué de retrait de la liste #MauléonPourTous. En effet, ils ont noté qu'il était écrit que "la liste de gauche arrivée en tête (la leur, donc) a choisi de nous ignorer", puisqu'ils prétendent dans un paragraphe que c'est faux, peu importe les prétextes invoqués qui sont - à mon sens - complètement caduques (et je n'irai pas plus loin dans les explications tant que ce n'est pas nécessaire, afin d'éviter d'entrer dans une phase plus offensive. Mais je suppose que les gens qui ont un peu suivi les différentes manoeuvres politiques de l'automne - qui ont abouti à la création de trois listes de gauche à Mauléon - ne sont pas dupes). 

Par contre, tout comme la République des Pyrénées, Union Citoyenne a aussi préféré ne pas comprendre ce qu'à voulu dire #MauléonPourTous, lorsqu'elle appelait à "faire barrage à la liste divers droite" incarnée par Agir Ensemble Pour Mauléon et son leader, Michel Etchebest.
"Faire barrage à la droite", donc, une expression qui ne veut absolument pas dire : "votez pour Union Citoyenne", parce que sinon, j'imagine qu'on l'aurait formulée ainsi, très clairement... Or, cette ellipse signifie exactement ceci : "Allez voter, mais votez à gauche, en votre âme et conscience...".

Et, je le rappelle au cas où : au second tour à Mauléon-Licharre, en l'an de grâce 2014, il y a bien DEUX listes de gauche en lice! En partant avec la liste #MauléonPourTous, je n'ai pas signé ni contrat avec le PS ni confié un blanc-seing à l'Union Citoyenne. Je reste un homme libre.

Je réitère donc (car tel est mon bon plaisir) : en ce qui me concerne, je vais faire fi des soutiens politiques, des conseils sans doute avisés mais très appuyés d'untel ou untel, des remontrances des bien-pensants, des sacrosaintes règles républicaines (dont, à titre d'info, je n'ai que foutre), des spéculations savantes d'alliances pour 2020 ou des "sinon, c'est Michel Etchebest qui sera encore élu maire et on l'a assez vu" (je traduis l'idée générale du dernier "Liens" avec des mots simple). Je voterai en mon âme et conscience et en parfaite adéquation avec mes idées pour la liste Aitzina Maule, représentée par Beñat Elkegaray, seul candidat du second tour des municipales mauléonaises dont le programme puisse, à mon sens, représenter l'avenir de la capitale souletine et de la Soule.

Ceci, je tiens à le préciser, est dit en mon nom propre et "sans vouloir polémiquer" outre mesure. Et si tout cet argumentaire doit me placer en position de dissident par rapport à la liste dans laquelle j'étais il y a encore une semaine, si cela me grille politiquement pour les 7 générations à venir, eh bien j'assumerai.
En tout état de cause, je resterai droit dans mes bottes, sans peur et sans reproche. Comme le chevalier Boyer, quoi ^^

Le droit divin en politique...
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 10:35

Je vais dire halte aux idées reçues : la première, c'est "qu'on ne doit jamais dire pour qui on vote". Je pense qu'à un moment donné, il faut assumer ce qu'on est publiquement. Ou du moins refuser d'être englobé dans une chose qui nous dépasse et ne nous convient pas.

La seconde idée reçue, c'est que "dans un conflit, le premier qui arrête est le plus intelligent". Je ne suis pas dans le conflit, et si ce que je m'apprête à dire en relance de nouveaux, et bien tant pis, je les assumerai seul.

Je vais aller dans le sens de cette idée reçue : "celui qui ne dit mot consent". Donc je vais dire ce que j'ai à dire, au risque de me (re)faire des ennemis, même dans mon propre camp parce qu'en tant que citoyen, je pense que j'ai le droit - LE DEVOIR - de m'exprimer lorsque les choses me plaisent, mais aussi et surtout lorsqu'elle me dérangent.

La République des Pyrénées (mais aussi d'autres médias, apparemment) vient de sortir cet article qui prétend que #MauléonPourTous se retire et appelle à voter pour Louis Labadot au second tour des municipales. C'est un contresens (volontaire) du journaliste qui n'a certainement pas d'autre but que de relancer la polémique, après une campagne du premier tour très calme, et ce malgré la présence de trois listes de gauche en lice.

Comme l'indique l'image ci-contre, les résultats du premier tour nous positionnent en troisième place, avec une avance de 9 voix par rapport à la liste Aitzina Maule, conduite par Beñat Elkegaray. Cette dernière a choisi dès le dimanche soir de se maintenir.

En conséquence, après une longue réunion de concertation et à la majorité (18 contre 5 - dont moi), la liste #MauléonPourTous a choisi démocratiquement de se retirer du scrutin du second tour.

Voici le communiqué officiel de la liste, publié sur sa page Facebook :

"Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont accordé leur confiance. Nous avions parlé d’union de la gauche entre les deux tours, afin de solder toutes ces années de conflits qui ont amené la droite au pouvoir dans notre cité, la liste de gauche arrivée en tête a choisi de nous ignorer. Soucieux de préserver la possibilité d’une victoire de la gauche, nous avons décidé de nous retirer. Nous appelons nos électeurs à faire barrage à la liste divers droite Agir ensemble pour Mauléon. Allez voter dimanche, et faites en sorte que la municipalité élue soit représentative de l’électorat mauléonais."

Or, si nous lisons attentivement ce communiqué, nulle part il n'est indiqué que nous appelons à voter pour la liste d'Union Citoyenne conduite par Louis Labadot. Celui qui prétend le contraire est un menteur.
D'autant qu'il y a toujours deux listes de gauche en lice.

Je ne sais absolument pas ce que vont voter mes colistiers, ils sont libres de leurs actes et de leurs pensées, mais en ce qui me concerne, je me garderai d'appeler à voter pour qui que ce soit ni de parler au nom de ma liste. Car s'il n'y avait eu que l'Agir Ensemble pour Mauléon de Michel Etchebest et l'Union Citoyenne de Louis Labadot, j'aurais voté nul, comme le suggère habilement le dernier numéro d'Astapito (voir ci-contre).

Je n'obéis à aucune logique de parti, d'autant plus lorsqu'elle me parait inappropriée. Ma considération va à l'homme que j'estime capable - ou non - de représenter la ville dans laquelle je vis et à son projet. Or, à mon sens, ni Michel Etchebest ni Louis Labadot n'incarnent mes idées, ce dont j'ai envie pour Mauléon et la Soule ou mes valeurs.

Mais aujourd'hui, la question ne se pose pas : je vais pouvoir voter pour le projet qui me ressemble le plus. Je voterai pour celui porté par Aitzina Maule. C'est, je le crois, un projet écologiste, intelligent, visionnaire et de gauche!
Pour moi (et cela n'engage que moi), ce sera cela, mon vote utile!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 13:59

Parmi toutes les bonnes raisons de voter pour elle - que vous découvrirez en lisant le tract officiel ou le programme de la liste - sachez qu'une fois élue et en partenariat avec la communauté de communes de Soule Xiberoa, la liste "Mauléon pour tous" œuvrera à transformer l’ancienne voie ferrée (depuis l’ancienne gare de Mauléon-Licharre jusqu’à Charritte-de-Bas) en « voie verte » à l’usage des promeneurs, cyclistes, joggers et autres cavaliers.

Allez Zou!! Exit le projet écocide de "voie rapide" Charritte/Viodos !

Je maintiens que ce n'est pas parce que quelques souletins (influents ou non) on un avis positif sur ce projet de voie rapide que c'est un bon projet, bon pour la Soule, bon pour les souletins et bon pour la Nature.

Il arrive qu'une partie du peuple, pour X raison et contre son propre bien, veuille absolument manger de la merde. Notre devoir de citoyens responsables et éclairés est alors de les en empêcher à tout prix car c'est une question de santé publique.

Et bien voilà : la voie de  la Soule, c'est comme les OGM, mais à notre échelle!

Avec Mauléon pour tous, la "voie de la Soule" sera une voie verte!

Avec Mauléon pour tous, la "voie de la Soule" sera une voie verte!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 20:30

château-fort-Mauléon-LicharreDepuis que ma vie est en train de changer en profondeur, je me rends bien compte que ce blog tombe à l'abandon, voire en décrépitude. Trop de choses réelles à gérer qui empiètent sur "ma vie virtuelle", et je l'avoue : je suis loin de m'en plaindre! (Waouh! j'ai écrit ça!!! Serais-je en train de me dégeeker?)

 

Alors je pourrais toujours trouver 5 minutes pour lancer de temps en temps quelques traits bien sanglants sur les municipales mauléonaises, hein? Genre par exemple prendre le temps de répondre avec force arguments au courrier que m'a adressé le maire Michel Etchebest, suite à mes réponses à son questionnaire, ou ironiser quant au fait que trois listes dites "de gauche", incapables de s'entendre, se présentent contre celle dudit Michel Etchebest, lui ouvrant ainsi une autoroute gratuite vers une reconduction certaine...

Mais je ne vais pas le faire. D'abord parce que j'ai d'autre chats à fouetter (comme je l'ai dit). Ensuite parce que faisant partie d'une de ces 3 listes dites "de gauche", cela sous-entend que je cautionne parfaitement cet état de fait. Mais bon, je n'en serais pas à une contradiction près... J'ai fait largement pire, par le passé! ^^

 

Ceux qui lisent ce blog ou me connaissent bien savent que je n'aurais pas pu me rapprocher de la liste "Union citoyenne" (en l'état), plutôt classée tendance PCF et front de gauche, et ce même si j'y ai quelques amis.

Mais on m'a souvent demandé pourquoi je partais avec la liste proche du PS (conduite par Mathias Davant) et pas avec celle de Beñat Elkegaray (plus tendance gauche-abertzale). Mauléon-Licharre étant une petite ville avec des moyens relativement restreints, je suis presque sûr que les principaux thèmes développés par ces 3 listes seront pratiquement les mêmes, à quelques nuances pastel près... Surtout sachant que les deux dernières se réclament plus ou moins du projet Alkarkide de 2008!

 

Non, mon problème, c'est ma loyauté. C'est ma plus grosse qualité et mon plus gros défaut. Même si je me sens idéologiquement plus proche de cette troisième liste, celle-ci s'est déclarée un peu trop sur le tard et j'avais déjà pris mes engagements avec "Mauléon pour tous". A moins d'un profond désaccord, je ne voyais pas comment j'aurais pu me défausser. Et même dans ce cas, j'aurais préféré jeter l'éponge, plutôt que d'aller voir ailleurs si j'y suis.

Trahir, quel que soit le domaine (amitié, amour, politique...), ce serait complètement à l'opposé de ma façon de fonctionner et il n'est pas question que je voie un vieux salopard à ma place, le matin, dans le reflet du miroir. Je ne veux rien avoir de ce genre à regretter et je préfère me planter gravement plutôt que de trahir. C'est sans doute idiot de ma part ; cela m'a certainement fait rater des tas d'occasions, fermé des tas de portes au nez voire même perdre des amis, mais c'est comme ça. Les rares fois où j'ai eu à ne pas respecter ma parole ou mes convictions, j'ai mis un temps fou à m'en remettre et je ne veux plus de ça.
On pourra me reprocher ma bêtise, mon amateurisme ou mon manque d'ambition, mais pas d'être un parjure ni un opportuniste!

Et puis il me semble que la liste "Mauléon pour tous" est la plus ouverte à tous les niveaux, même si elle est globalement plus proche du PS que d'Abertzaleen Batasuna ou même des écologistes purs et durs auxquels j'étais encore affilié en 2008.

 

Maintenant, pourquoi ai-je attendu aussi longtemps avant de me "lancer officiellement en politique" (car oui : participer à la gestion et au développement d'une commune, fut-elle toute petite, C'EST faire de la politique...)? Il faut croire qu'avant ça, je n'étais pas encore mûr... Je n'étais pas prêt à assumer d'autres responsabilités que celle liées à mon foyer ou à une (ou plusieurs) association(s) Loi 1901. Peut-être étais-je aussi un peu plus égocentré que maintenant? Peut-être ne m'en sentais-je tout simplement pas la force (car il faut être méchament balèze - psychologiquement parlant - pour savoir passer du statut de simple administré anonyme à celui d'élu) : devenir personnage public, ça n'est pas donné et ne réussit pas à tout le monde.

 

place-des-allées-Mauléon-LicharreMais aujourd'hui, les choses sont complètement différentes. Je n'ai plus du tout la même façon d'envisager l'avenir qu'avant. Je suppose que les récents bouleversements dans ma vie en sont pour grande partie responsables... Mais c'est surtout ma rencontre avec Jason Miller, actuel maire de Concrete (état de Washington - USA) et propriétaire du Concrete Herald qui m'a poussé à vouloir me bouger pour la communauté. Je me suis dit que s'il trouvait le courage de changer les choses chez lui, de s'opposer au pouvoir bien en place (et - en l'occurrence - de remporter les élections, lui), je pouvais aussi bien m'y mettre chez moi, moi aussi! Donc voilà : on ne pourra plus dire que je suis "très bon pour me plaindre ou gueuler, mais pour ce qui est de me mouiller, là y'a plus personne"!
Ah oui, mais qu'on soit bien clairs : je ne me présente pas en tant que tête de liste. Je laisse bien volontiers à des personnes plus compétentes, expérimentées et populaires que moi le soin d'assumer cette fonction. Mathias est à mon sens l'homme fort qu'il nous faut. Mais je tiens à donner ma part, à prendre des risques, à mettre la main à la pâte pour Mauléon et la Soule (eh oui, je pense aussi à la Communauté des Communes Xiberoa, où les grandes décisions sont prises).

Concrètement, je souhaite un Mauléon plus attractif pour les jeunes, mais aussi touristiquement, culturellement et associativement plus dynamique. Attirer les (ou savoir garder nos) jeunes (et moins jeunes) via une vraie politique du logement, c'est aussi développer l'économie locale.

Ce nouveau Mauléon-Licharre, je le souhaite bien entendu plus écologique et plus cohérent, c'est à dire moins axé sur la rentabilité à tout prix que sur la qualité du service public, et enfin, évidemment, plus respectueux des employés municipaux. Voilà pour les grandes lignes. Il se trouve que le projet défendu par la liste "Mauléon pour tous" va tout à fait dans cette direction et plus loin encore. Rassurez-vous, le programme ainsi que la liste complète et officielle seront amplement développés et commentés par les médias locaux et via un document de campagne qui ne manquera pas d'être distribué à tous les foyers mauléonais dans les semaines à venir...

 

Donc voilà, ne soyez pas surpris si vous constatez que ce blog est temporairement en veilleuse. Ce n'est pas que je n'ai plus de raison de m'émerveiller ou de pester, bien au contraire! C'est juste que je n'en ai plus trop le temps, ou plutôt : que je fais en sorte que ce temps soit plus dans l'action de terrain au service de tous que dans la critique systématique (constructive ou pas) et la contemplation masturbatoire !^^

 

En attendant, si vous voulez en savoir plus, allez voir la page Facebook de la liste Mauléon pour tous, ou téléchargez le tract officiel! Vous trouverez sur ce dernier document un bon pour soutenir la liste. 

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans VERT DE RAGE
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 12:30

Tout d'abord, je tenais à vous souhaiter la bonne année pour 2014. Qu'elle vous apporte une vie pleine de sérénité et de félicité. Ceci fait...


 

Souvenez-vous : le 14 mars 2011, je vous parlais déjà de Silent Opera, ce groupe de Metal progressif et mélodique (quoi qu'un poil gothique) originaire de la côte basque, dont l'un des membres fondateurs (guitariste et compositeur) n'est autre que mon ami souletin chevelu Romain Larregain, avec qui j'adore écluser des bières et refaire la musique à "l'Europe" (ça, c'était pour la petite anecdote...)!

silent-opera-reflections-2014.gifBref, sachez que depuis lors, Silent Opera n'a pas chômé. Entre autres concerts grandioses, le groupe a passé l'année dernière à écrire et enregistrer son second disque (intitulé "Reflections" ; sortie prévue le 21 février 2014, trop tard pour la saint Valentin, mais largement à temps pour mon anniversaire) et a signé avec le plus gros label de Métal allemand (où on trouve les disques de pointures comme King Diamond ou Silent Force) : Massacre records, rien moins!

Vous trouverez la pochette du futur disque ci-contre à gauche. Un "poil gothique", j'ai dit!


Eh oui... La grande époque où Romain et moi faisions les clowns au sein de Carnage est loin derrière (pas tant que ça en fait)...

 

Mais halte au blabla! Le groupe (je parle de Silent Opera, remember?) a publié un certain nombre de vidéos promo ces dernières semaines, que je vous propose de découvrir ci-dessous. Je vous laisse juger de la qualité de l'ensemble par vous même <3 <3 <3 ... 



Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans METALSTASE
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 14:36

Quand on a, comme moi, la tête carrément dans les étoiles, on devient comment dire... un rien "niaiseux", comme diraient les québecois! Je me sens subitement inspiré pour écrire de la littérature à l'eau de rose. Là, c'est sur le mode popsong, nettement insufflée par Adam Young qui sussure entre mes tympans depuis un mois. Enjoy!

 

 

the-one-and-only.jpgYou were standing at my door and I knew it was about to happen
when I saw your eyes, sparkling like two mountain streams in the midday sun.

So  after a while, I found the courage to overcome my fears,

finally got up and kissed you right between the ears.

Our first day was also our first night together,

but it was just as if we'd known each other forever


To fall in love in the fall is oh, very suitable!

In your warm arms I feel so comfortable!

What we're experiencing is so unlikely and magical

that I could never ever regret it at all.

At last, I am whole and complete

because you're all I ever wanted,

my sweetest dream come true...


Electricity's running under my skin as our lips touch,

and I feel light as a feather swept by the trade winds
every time my thoughts get lost in your unreal eyes.

 

True, things between us are going quite fast ... 

And some may think or say we are crazy,

but I 'd rather not ask myself too many existential questions.

Folks, just let us live this passionate story at full speed,

because when it comes to love, it can't be mistaken.

We are on this planet to live now, for tomorrow will be too late!

All we need is love: it's the only meaning of our lives...

 

And Babe, I really wish to share mine with you

for the rest of my happy days. ^^

 


   
(Je remercie mon pote Laurent Caudine pour son excellente analyse synthétique de mes idées sur le sujet.)
Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans COUP DE CHAPEAU!
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 19:33

Etienne-McFly.jpgQuand c'est le moment de la pause clope, il arrive que mes collègues et moi-même entrions dans des débats "hautement philosophiques" : ça va des tracasseries quotidiennes liées au boulot (ou pas) à l'inutilité flagrante de Krilin, en passant par les souvenirs nostalgiques de la préhistoire d'Immersive Lab.
 

Aujourd'hui, Romain (le développeur le plus troll de la boite) m'a branché sur les "voyages dans le temps". Il faut dire que j'ai fait sensation au bureau, en arrivant avec ma casquette "Retour vers le futur 2" achetée au festival de Science Fiction oloronais, "Armageddon", premier du nom. Ceci expliquant sans doute cela... Bref!

Romain est arrivé avec cette affirmation péremptoire : "les voyages dans le temps, ça n'existe pas!". "Et pourquoi ça, je te prie? Einstein l'a plus ou moins prédit dans la théorie de la relativité, et des pointures comme Thorne ou Hawking ont écrit des bouquins sur les trous de vers, qui seraient des passages dans le temps et l'espace, tout ça...", ai-je répliqué, sourcil gauche en l'air, en tirant avidement sur mon filtre.

"Parce que si ça avait existé, tu penses bien qu'on aurait remarqué des types du futur débarquer à notre époque! Et ça depuis longtemps, Gus!" (Gus, c'est mon surnom là-bas...). "Et puis tu crois pas que si des visiteurs du futur existaient, ils auraient buté Hitler, par exemple?" Joli point Godwin, mais pas faux, ceci dit... Mais j'ai rebondi avec ma mauvaise foi caractérisée, très scientifique : "Mais non! Ils auraient pas pu flinguer Hitler, en vertu de la sacro-sainte Loi sur le paradoxe temporel que même Doc Emmet Brown la suit à la lettre. Enfin presque. Okay, si tu tues Hitler avant qu'il ne commette ses horreur, tu sauves des millions de vies, mais pareil tu crées un paradoxe qui change le cours de l'histoire et le futur de l'humanité, peut-être même le tien! C'est pour ça que si des visiteurs du futur débarquaient, ils n'auraient pas du tout le droit de modifier le cours du temps. Trop risqué pour eux-même!"

J'ai vu Romain ciller une fraction de seconde. Il accusait le coup, le bougre, j'en suis sûr! Je me suis dit "là je t'ai calmé, mon cochon!" Mais ce serait oublier que ce gars est un troll de haute voltige, comme je vous disais. Il a cette faculté de contrôler la conversation et de retourner les arguments comme des chaussettes sales. C'est très énervant...

 

Du coup, il me sort une théorie fumeuse (normal, c'est pause clope) sur le moyen de savoir à coup sûr si le voyage dans le temps existera un jour ou pas : "Pas compliqué! Tu écris une lettre à tes descendants, dans laquelle tu demandes à ceux qui seront vivants lorsque le voyage dans le temps sera possible de te faire un signe explicite. Comme ça tu sais!" Hey, pas con le Romain... Sauf que le papier et l'encre, ça s'altère avec le temps. Et comme on ne sait pas dans combien de temps exactement le voyage spatio-temporel sera possible, autant faire un truc plus durable! Sans compter les étourderies : imaginez que je ne voie pas le fameux signe et que je déchire la lettre de dépit : mes futurs petits-petits-petits fillots ne sauront jamais dans quel état de confusion j'errais en 2013, puisque la lettre censée leur être transmise n'existera plus; ils n'auront donc jamais l'idée de me faire le signe qui va bien... Quel casse tête! Rhaaaaa!

 

Mais au fait, il y a Internet!

Partons du postulat que le jour où Internet disparaît, c'est le jour où l'homme n'est plus de ce monde ; auquel cas, on n'aura sans doute jamais pu voyager dans le temps... Avec Internet, vous le savez, les écrits restent pour toujours! Et puis pourquoi se limiter à la descendance, hein? Qui sait si elle aura accès à cette technologie?
Alors soyons fous!
C'est là que je me suis dit que j'allais de ce pas laisser un message à l'attention de tous les voyageurs du futur, sur ce blog! Puisqu'ils peuvent circuler librement dans le temps, je pouvais très bien leur donner rendez-vous pour... demain, par exemple...

 

Alors voilà : "Voyageur du futur, si tu veux me prouver que le voyage spatio-temporel existe, fais-moi un signe ostensible demain, le 5/11/13 à 12h13, heure française! Je serai à la caisse régionale du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne à Serres Castet, dans le bureau des Tookets-Boyz!" Je peux pas faire plus précis!
Voilà, c'est chose faite!

 

Je me demande s'il n'y avait que du tabac dans cette cigarette...

 

(Pour les gros drogués du web (comme moi) je vous propose de découvrir cette excellente série sur le thème...)

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BRÈVE DE COMPTOIR...
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 12:30

owl-city-all-things-bright-and-beautiful.jpgDepuis que je me suis mis à écouter Owl City, c'est comme s'il faisait toujours beau dans ma vie (ça fait tout juste deux semaines, en fait).

Un radar me flashe? Un troupeau de mammouths marche sous mon scalp après une chistole mémorable? Un petit coup de mou en plein footing dans la rue du Fort? Quoi, il pleut encore à Mauléon? Rien à foutre! Tant qu'Owl City résonne dans mes oreilles! J'ai même l'impression de rayonner, comme si j'étais un soleil radioactif, moi-même! Bizarrement, c'est comme si les gens étaient plus souriants, plus gentils depuis que je suis dans cet état d'esprit.


C'est fou ce que la musique peut avoir comme effets (bénéfiques ou pas) sur le mental.


Alors pourquoi Owl City? Je ne saurais trop dire, si ce n'est que les mélodies et les textes d'Adam Young sont extrêmement positifs (même si les paroles sont parfois un brin trop crétino-chrétiennes pour moi - comme dans l'excellent Galaxies par exemple) et mettent la pèche. Celles-là sont sympa : 


Tell me again was it love at first sight
When I walked by and you caught my eye
Didn't you know love could shine this bright
Well smile because you're the deer in the headlights


On est très loin de mes groupes de prédilection habituels, plus gothiques et sombres, et nettement plus amplifiés (comme Opeth ou Agalloch que j'écoutais en boucle jusqu'ici) ; mais la bonne humeur, que dis-je, l'euphorie que dégagent ces trois brillants albums de synthpop (Ocean Eyes, All things bright and beautiful - surtout - et The midsummer Station) semblent bien communicatives.

Et pour le coup, là, même mes gosses adorent! Normal me direz-vous, c'est de la zique pour préados! Possible que je retombe en enfance, mais m'en fous : j'assume!

 

Exit les idées noires, bonjour le soleil

Ecoutez donc un peu ça :

 

 

Et le pire, c'est que je dois cette découverte à... Devin Townsend (encore lui), qui avait programmé Fireflies dans la première émission de Ziltoïd Radio sur TeamRock. Yesss! Indeed!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans METALSTASE
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 15:09

sentier-olhabubi.jpgBon les amis, comme vous pouvez le constater, j'ai du mal à écrire en ce moment. Mais je vous rassure, ça revient, tout comme "après la pluie, le beau temps"... Mais si je réapparais sur ce blog aujourd'hui, ce n'est pas pour vous noyer de ma prose aussi talentueuse soit-elle, mais pour vous parler randonnée (une fois n'est pas coutume)! 

Comme vous le savez, si vous me lisez régulièrement, ma vie a changé en profondeur depuis l'an dernier (ceci expliquant sans doute cela) et je me retrouve avec pas mal de temps libre les soirs et week-ends, notamment ceux où je n'ai pas la garde des enfants. Quand je n'ai pas un salon du livre à assurer pour Astobelarra, j'aime partir en montagne souletine, pour la performance sportive, pour découvrir de nouveaux coins, pour faire des photos, bref, ressentir quelque chose de physique, de beau, de libre. Je fais ça tout seul le plus souvent, mais j'aimerais bien trouver d'autres givrés de mon espèce pour faire découvrir et découvrir des coins dont je ne soupçonne même pas l'existence, et aussi parce que la solitude à la longue, ça finit par être chiant (faut dire ce qui est). 

Alors je pourrais intégrer une asso comme Bortukariak, c'est sûr. J'aime bien leur mentalité en plus. Et sans eux, pas de cabane à Pista ou Olhadubi... Mais je ne pense pas être assez régulier pour ça (une semaine sur deux, déjà, c'est pas possible : mes enfants ne sont pas de grands marcheurs). L'autre problème, c'est que je commence à avoir une forme du tonnerre, je trace pas mal et je ne voudrais pas les empêcher d'apprécier leur randonnée à leur rythme. Je marche même par temps de pluie (sauf déluge, évidemment), pendant des heures, et il m'arrive fréquemment de dormir en montagne.

hetre-copie-1.jpgC'est pour cela que je souhaite créer un groupe informel (donc pas une asso, ce qui laisse pas mal de liberté) de randonneurs motivés, peu importe le sexe ou l'âge de mes compagnons, à partir du moment où ils sont en relative bonne forme, correctement outillés (pas de sous-entendus scabreux s'il vous plait) et prêts à se la donner! Je vous rassure, on ne prendra aucun risque non mesuré. Je ne fais pas dans l'extrême. Donc pas de corde, pas de crampons, pas de saut à l'élastique, pas de parapente ni de spéléo et encore moins de wingsuit... Il y a déjà des structures professionnelles ou associatives qui proposent tout ça et le font très bien. Là, on est sur de l'aventure maîtrisée et modérée
Si vous restez prudent, les seuls bobos que vous aurez, ce sera des courbatures! Si ça vous intéresse, vous pouvez me contacter ici. Donc à bon entendeur!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans BALADES EN SOULE
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 00:21

http://www.samsaya.net/pics/memoire.jpgJe vous au déjà parlé de Samsaya, il y a quelques années. C'était dans une autre vie.

Samsaya, c'est un groupe inclassable des Pyrénées atlantiques dont le leader (chanteur, guitariste et compositeur), M. Kronos, vit en Soule. C'est un combo que je suis depuis le début des années 2000, alors que j'animais l'émission "Métalstase", sur radio Mendililia (autant dire que c'était la préhistoire...).


Alors je ne peux pas dire que j'en suis fan comme je suis fan de Devin Townsend, par exemple, ce serait exagérer. Je n'aime pas TOUT ce qu'ils font, de manière inconditionnelle et absolue. Mais il faut reconnaître que Kronos et Charlie (le clavier du groupe) croient profondément en leur projet, et il se trouve que ce courage, cette foi sont communicatifs. 

Le groupe vient de sortir un huit... pardon, un neuvième album (j'ai perdu le compte, preuve - s'il en est - de leur longévité) qui s'appelle "les mémoires du prophète".


Samsaya évolue dans un style bien particulier et en même temps complètement indescriptible, tellement il est dense. On est typiquement dans la mouvance gothic métal, en témoignent la rythmique heavy (à la Rammstein) et les guitares maxi-saturées (à la limite du grésillement - à la Type O Negative), avec des incursions dance 90', tout en flirtant avec l'opéra rock progressif (très nettement sur le premier morceau du dernier album, intitulé "Le cauchemar du prophète"), la new wave ("Another dream"), le pop-rock français ("Etrange, étrange" et "Maria"), ou carrément la... Aaaaah, nan!!! La reprise - assez réussie, j'avoue - de Johnny Hallyday ("Veau d'or, vaudou").

Ne soyez pas surpris si vous trouvez parfois des faux airs d'Indochine dans leur musique. Il y a quelque chose qui m'y fait penser sans que je sache exactement de quoi il s'agit (les boites à rythmes, peut-être?)... Kronos va sûrement me poursuivre dans toutes les rues de Mauléon avec une machette pour cette comparaison scabreuse! Priez pour moi...


Outre les ambiances, ce qui est gothique, chez Samsaya, ce sont surtout les textes ésotériques des chansons. On nage dans une ambiance propre aux vieux films de la Hammer, pleins de prophéties, de monstres sacrés, où Dracula (qui a même sa propre chanson dans l'album "7 : le temps") se taille la part du lion, mais aussi les fantômes, les sorcières, les extraterrestres, et autres créatures mythiques sur pellicules en niveaux de gris, comme "la dame blanche". Seuls le feu et le sang y sont dans leurs vraies couleurs respectives, un peu comme dans un Sin City encore plus noir.

 

Si après ce chapelet de qualificatifs vous n'avez encore aucune idée de ce qu'est Samsaya, je ne peux plus rien pour vous. Ah si : achetez le disque (on le trouve entre autres chez "Titta" à Mauléon - l'album contient aussi un DVD live), et alors vous saurez et vous pourrez mourir en paix!

Repost 0
Published by E.H.BOYER - dans METALSTASE
commenter cet article

Mes liens

Persos :

Etienne H. Boyer

Mon Flickr

Mon Dailymotion

Mon Facebook


Immersive Lab

Immersive Lab

E-commerçons

David Castéra

Pette Etcheverry

Richard Malterre

J-Pierre Etchegoyhen

 

CLP :

la vie rennaise (Blog de Manon)

Asso interdépartementale des CLP

Glossaire journalistique

Obtenir la carte de presse

Le droit et l'image

CLP : ce qu'en dit l'URSSAF

PresseNews

le site de GBR

Categorynet

Le site d'Estelle, écrivain public et CLP

Le BloG de Sharon

Le BloG de Flo

Le BLoG de Cadichon001

Le BloG d'un autre CLP énervé

Le BLoG de J-L. Modat

 

Écrire :

Dictionnaire

Encyclopédie libre

Synonymes

Conjugueur

Grammaire

Locutions

Proverbes

Traducteur universel

Ponctuation!!!

Retourne au CM1!

 

Pays Basque/Béarn :

Les éditions Le Grand Chardon - Atobelarra

Paroles d'écolos
Le forum du SAM

Pirenifoto

Barnekaldedik

La Communauté de communes Xiberoa

Karaté Mauléon

Le BLoG de Bil Xokoa

Ekhi Electronic

Langues au chat

Mairie de Mauléon-Soule

Commune d'Ordiarp

Radio Xiberoko Botza

 

Mes potes :

Le BloG de LaureG

L'autre BloG de LaureG

Le BLoG de Cyclotor

Le BLoG de Maaatch

Le BLoG de "monsieur"

Le BLoG de Laurent Caudine

PireniFoto BloG

Pruneau cuit, pruneau cru...

 

J'en suis fan :

Le BloG de Laurel

le site de Peggy Cardoso

le site de Peio Serbielle

Les "pensements" de Laurent Caudine

Le site de Marc Large

Xan de L'ours

Dessins de presse de Large

Sigrid Daune, aka Willow Ahn

Matthew Tyas

 

L'info, la vraie :

Rue89

AgoraVox

Médiapart

la Mèche

France Info

 

Ecolos :

Covoiturage 64

Collectif Anti-OGM du Pays Basque

Réduire nos déchets

La cuisine Amapienne!