Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 
 

"L'infection T2 : Pandémie",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

15 euros, 306 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Tandis que Patrice végète à l'hôpital psychiatrique, que Sébastien est tombé en disgrâce et que Pascal se morfond à Paris, Beau Smart revient de plus belle, causant de terribles dégâts sur toute la planète. 
Mais cette fois-ci, le président Obaba – à qui l’intelligence artificielle a eu la mauvaise idée de s’attaquer – est bien décidé à la traquer et la détruire coûte que coûte. Pendant ce temps, un autre tueur monstrueux et insaisissable est lui aussi entré en scène…

Cette fois-ci, exit les mondes virtuels en trois dimensions : le thriller fantastique écolo et nihiliste se déroule majoritairement aux États-Unis d’Amérique, en Soule et dans le monde réel !


Commander le livre

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

16 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 00:00

Bon, voilà, après deux ans de retour à l’usine, je change à nouveau de job ! Ce n’est pas dû à de l’inconstance, de l’instabilité, ou à ma légendaire « insoumission »… Emac est probablement la meilleure usine de Soule que j’ai pu fréquenter. Mon travail « d’opérateur en laboratoire » est sans doute l’un des plus intéressants qu’il m’ait été donné d’effectuer (loin après « concepteur PAO » chez Asma, quand même).
Mais voilà : la routine a fini par s’installer, et m’a rattrapé sans que je m’en aperçoive… Au retour des congés, j’ai eu la révélation : je ne me voyais pas repasser une année identique à la précédente, à faire les choses sans passion, juste pour manger (voir billets précédents)…
Donc j’ai recommencé à chercher mieux ailleurs, mais j’ai eu la chance de ne même pas à avoir à envoyer un seul CV ! Une opportunité inespérée s’est offerte à moi, et je l’ai saisie…
Tout s’est déroulé très vite. La semaine dernière, au même jour, je ne savais pas encore que je quitterai Emac !

Je commence dès lundi prochain dans ma nouvelle entreprise.

Ceux qui lisent les divers sites et blogs auxquels je contribue connaissent
David Castéra. Ce co-fondateur d’Euskobizia est aussi l’un des deux patrons de Stonfield Inworld, une société basée à Oloron Sainte-Marie, très versée dans l’exploitation des mondes virtuels. Et bien voilà, c’est lui, mon nouvel employeur !
Ma nouvelle profession porte le doux nom de « rédacteur de contenu web ». Je serai chargé de rédiger des articles sur les mondes virtuels pour divers blogs (celui de Stonfield Inworld, bien sûr, mais aussi celui de la communauté « Territoire Digital », voire d’autres…). En gros, je vais être le « journaliste » attitré de Stonfield Inworld dans les mondes virtuels (David Castéra dixit)…
La seconde partie du boulot sera de rédiger des supports de communication (et des notices d’utilisation) à l’attention des clients de l’entreprise, utilisateurs de la plateforme blog en cours de réalisation chez SI.
Bref, je vais retourner à mes premières amours (journalisme, écriture, web) avec un certain plaisir… Et croyez-moi, même si connais grosso modo l’étendue du boulot que j’aurais à accomplir, il me tarde vraiment de m’y mettre !
Les quelques jours qu’il me reste à tirer à l’usine vont être… Longs comme un jour sans pain !

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 09:40

Bon, pour ceux qui ont envie de me contacter, il y a plusieurs méthodes :

1) le commentaire : vous réagissez à des billets comme vous l'entendez (en évitant le spam, les trolls, et toute forme de communication insultante ou stérile). ou le mail via Over-Blog.

2) L'e-mail : Je réponds à tous les mails (sauf spam, trolls, etc...). Mon adresse : ehboyer[arobase]gmail.com. Pour les gros nuls en informatique (il y en a), remplacez [arobase] par @, ou cliquez directement sur le lien.

3) La messagerie instantanée : Je suis presque toujours fourré sur Skype. Si vous n'arrivez pas à me joindre par les moyens usuels, ici, vous m'aurez certainement : tapez "zouldesoule" dans le champ de recherche de contacts, laissez un message qui indique ce que vous voulez, et l'affaire est dans le sac!

4) Le téléphone : Ben non, finalement, je vous donne pas mon téléphone. Je suis dans l'annuaire à Mauléon-Licharre...

5) Je suis joignable sur Facebook, (bien que ça me fasse un peu chier...).


Voilà. j'espère que ça conviendra à ceux qui voulaient me joindre.

Partager cet article

Repost0