Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Xiberoland - ex CLP64
  • : Ce blog est celui d'un ex-correspondant local de presse des Pyrénées Atlantiques vivant en Soule, écrivaillon, gribouilleur et web-addict à ses heures. Mais surtout très casse-pieds...
  • Contact

Un peu de pub perso...

 
 

"L'infection T2 : Pandémie",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

15 euros, 306 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Tandis que Patrice végète à l'hôpital psychiatrique, que Sébastien est tombé en disgrâce et que Pascal se morfond à Paris, Beau Smart revient de plus belle, causant de terribles dégâts sur toute la planète. 
Mais cette fois-ci, le président Obaba – à qui l’intelligence artificielle a eu la mauvaise idée de s’attaquer – est bien décidé à la traquer et la détruire coûte que coûte. Pendant ce temps, un autre tueur monstrueux et insaisissable est lui aussi entré en scène…

Cette fois-ci, exit les mondes virtuels en trois dimensions : le thriller fantastique écolo et nihiliste se déroule majoritairement aux États-Unis d’Amérique, en Soule et dans le monde réel !


Commander le livre

 l'infection

"L'infection T1 : Contage",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

16 euros, 378 pages, format 11.5x20

Le blog officiel du livre


Genre : roman fantastique

 

Résumé : Patrice est tombé amoureux de Mathilde, une jeune femme qui vient d'arriver en Soule. Lui est tout sauf un Don Juan, mais il a plus d'un tour dans son sac, malgré les apparences...
Il va contourner ses défauts rédhibitoires grâce à Internet. Mais il va vite apprendre que tout se paie, en ce bas- monde.
Rencontré dans un monde virtuel en trois dimensions, un génie digital exauceur de voeux va se charger de le lui rappeler, en l'entraînant dans une spirale cauchemardesque sans fin...


Commander le livre

 mauvais-berger

"Mauvais berger!",
par Etienne H. Boyer


Éditions Astobelarra - le Grand Chardon

10 euros, 90 pages, format A5

Le blog officiel du livre


Genre : tranche de vie

 

Résumé : Afin de s'installer en tant que berger, Etienne suit une formation agricole qui le conduit à effectuer des stages dans l'exploitation d'un berger éleveur en estives, dans les Pyrénées.
Mais petit à petit, le rêve de notre héros "néo-rural" s'émiette : les conditions de vie dans la bergerie sans confort sont difficiles, et le travail harassant est nullement reconnu.
Mais tout ceci ne serait rien sans les brimades de... la bergère!

 

Ce qu'en dit la presse :

 

Journal du Pays Basque, 12 avril 2008 : "(...) le style descriptif et le langage parfois cru donnent un ton réaliste à ce récit sans concession".

SudOuest, le 17 avril 2008 : "(...) un texte illustré par l'auteur lui-même, plein d'humour et d'autodérision (...)".

 

La Rébublique des Pyrénées, le 24 avril 2008 : "Une tranche de vie où toute ressemblance avec des personnages et des faits ayant existés n'est pas fortuite..."

Magazine Vent d'Oc, septembre 2008 : "Une lecture qui se fait à la vitesse de la lumière, tant l'on veut savoir à quelle sauce sera mangé ce néo-rural!!!"


Commander le livre

Rechercher

DARK XIBEROA

 

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:30

Oui, je suis un petit peu décalé dans le temps, mais bon, j'ai connu pire ;-)

Voici un petit CR en images de la dernière édition de Müsikaren Egüna. Soyez indulgents : je n'ai pas pu tout couvrir, puisque je tenais le stand d'Astobelarra. Je rappelle que c'était le jour de la sortie officielle du tome 1 de mon roman fantastique : L'infection.

 

On ne le voit pas forcément sur les photos, mais le 20 mai dernier, il a plu comme un vache qui pisse, presque sans discontinuer. Et pour couronner le tout, dans l'après midi, avant la fin du set de R.I.C (grandiose), un arbre est tombé sur une ligne de courant à Garaïbie. Tout le festival (et même le village) est resté presque une heure sans électricité... Mais malgré ces contretemps, Bil Xokoa devrait quand même organiser le 24ème opus des fêtes des musiques identitaires d'Ordiarp en 2013!

 

Partager cet article

Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 20:48

C'était aujourd'hui à Tardets-Sorholus et nous y étions... Cherchez bien ;-)

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 13:07

 

 

Chaque année en Soule, invariablement, l'une des communes de la vallée organise sa pastorale.

Moi qui ne suis pas trop du coin, j'aurais du mal à bien vous expliquer tous les tenants et aboutissants de ce spectacle, à chaque fois différent, et à chaque fois pareil que le précédent...

Mais grosso modo, dans un même élan, tous les habitants du village se réunissent tout au long de l'année pour répéter inlassablement le rôle que le directeur de la pastorale leur a assigné. Et ça chante, ça danse, ça marche au rythme du bâton qui frappe le sol, le tout costumé et en Euskara (please). Il y a des choeurs, des batailles, des moutons, des satans qui sautent, de la musique, des couleurs et des lumières. Et pour ceux qui ne parlent pas la langue d'Etxahun, le texte est disponible traduit en français et en espagnol dans un livret vendu sur place!


Les histoires et les chants sont à chaque fois différents, mais ce genre de théâtre rural, de comédie musicale pyrénéenne est tellement codifiée que, hormis les costumes et les vers qui changent, on a l'impression de revoir sans arrêt un éternel remake du même show. Alors décrit comme ça, c'est vrai que ça a l'air bizarre et pas très incitatif, mais je pense qu'il faut vraiment être né ici (ou y vivre depuis longtemps) pour en apprécier pleinement toutes les nuances et la poésie.

Néanmoins, c'est un évènement culturel, social et ancestral incontournable qu'il faut voir au moins une fois dans sa vie (tout comme un concert d'Iron Maiden), avant de mourir... Les nombreux amateurs, eux, y vont fidèlement chaque année et n'en meurent pas ;-)


Traditionnellement, la pastorale se joue deux fois et en plein air :  l'après-midi du dernier Week-End de Juillet et le soir du  premier d'Août dans le village organisateur. Cette année par exemple, c'est à Larrau (en Haute Soule) que ça se déroule.

Du temps où j'étais correspondant local de presse, j'ai assisté à celles d'Aussurucq ("Peirot Urruti", en 2002 par Niko Etxart), d'Idaux-Mendy ("Ramuntxo" en 2003, par Pier-Pol Berçaits), et de Mauléon-Licharre ("Antso Handia" en 2004). Ensuite, j'ai fait un long break jusqu'en 2008 pour suivre la répétition générale de "Xiberoko Jauna", à Espès-Undurein. Depuis, je n'en ai pas vu une seule.

Pour le souvenir, pour la découverte, je vous ai posté les meilleurs images que j'ai pu faire de ces 4 très belles pastorales.

Partager cet article

Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 12:52
Ce que tout le monde pense tout bas depuis mai 2007 (et sans doute déjà avant)!
Bon anniversaire mon petit Nicolas... (Putain, encore 3 ans, voire plus si on vote intelligent!)

Partager cet article

Repost0
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 17:43

Récemment, mon confrère -et néanmoins ami- Gilles Xuri a fait remarquer à mon collègue Marcel Bedaxagar que je n'étais pas forcémment la meilleure personne qu'il fallait pour couvrir la pastorale souletine, mais qu'au moins, on était sûr qu'il y aurait de jolies photos!
Je le prends comme un compliment, et décide de ce pas de publier sur cet auguste blog le top 22 de mes meilleures photos de presse (ou du moins de mes préférées), tout sujet confondu... Certaines sont récentes, d'autres ont plus de quatre ans.

1) Carbon Club à Mauléon, le 12/05/2006.
Probablement l'un des plus beaux spectacles que j'ai pu couvrir ces dernières années.

2) TTK Recalt joue un Kauter dans le spectacle Kautera (Mai 2005).
Pris sur le vif lors d'un état de travail. 99% de mes clichés étaient ratés, sauf celui ci!

3) Shagrath, chanteur du groupe de Black Metal Dimmu Borgir, en concert à Bergarra (Nov 2003).
Là, c'est surtout pour le folklore diabolique et sulfureux qui entoure ce groupe.

4) Luc Sarre, artiste qui fait dans le recyclage de vieux jouets (2003).
J'avais trouvé que la posture à la James Bond donnerait un joli visuel. En plein dans le mille!

5) Un ancien atelier de sabotier, chez Battitta Guiresse à Mauléon (2005).
Je suis tombé par pur hasard sur ce lieu, témoin d'un passé révolu.

6) Photo promo de la troupe Tokia Théâtre, pour présenter leur spectacle Kautera (mars 2005).
Un jour, Josy Lavoye me demande de venir faire des photos pour la promo du prochain spectacle de Tokia. J'y vais, je fais une cinquantaine de clichés. Celui-ci est mon préféré.

7) Niko Etxart, le rocker du Pays Basque en concert a Musikaren Eguna (2002).
Là encore, j'ai shooté un maximum avant de tomber sur le bon angle, au bon moment! Y'a pas de secret!

8) "Il y a des jours et des lunes", exposition décalée au chateau de mauléon. Ici, les artistes (sept 2003).
Une photo que j'aime pour ses contrastes et ses textures.

9) Carmen et Alberto Caccuri, les diables de la pampa, c'est eux! (2006).
Prendre du mouvement, c'est très chaud. Je suis assez satisfait de cette vue-ci...

10) Les brebis Manex têtes noires. Une institution en Soule (2001)!
Je me baladais en famille vers Idaux Mendi. Au détour d'une ferme, je suis tombé sur ces pauvres béliers qui me regardaient avec une telle tristesse que je n'ai pas pu m'empêcher de les immortaliser.

11) Le feu d'artifice dans le chateau fort lors des fêtes de Mauléon en 2003.
En retard, je fonce à travers les rues de Mauléon, je repère un bout de parking face à la Radio Mendi-Lilia, sors en trombe de la bagnole, pose l'appareil sur le toit de mon Break, et shoote 75 photos à la suite. Celle-ci est la seule qui soit à peu près bien sortie. Seul hic, on voit l'antenne de ma caisse dans l'angle! Mais ça n'a pas empêché qu'elle soit publiée!

12) Les symboles cabalistiques de Belagilea, sur les crètes entre Muskuldy et Pagolle (2006).
Une association un peu barrée qui fait des soirées "space" les nuits de pleine lune. Pour changer du quotidien, y'a pas mieux...

13) Pompiers en intervention à l'hopital de Mauléon. (2002).
Ceci est un exercice, je répète...

14) Tout petit pompier grimpeur de mat au Téléthon (2004).
Le fils d'un pompier local, qui a 5-6 ans possède déjà la tenue complète du parfait petit sapeur en herbe! et en plus, il n'a pas eu peur de grimper pour la postérité!

15) Joimo Arhancet en Zamalzain, pour le spectacle de Pier Pol Berzaitz (2002).
Encore un très beau spectacle que cette comédie musicale sur le thème de Roméo et Juliette, mais à la sauce Basquaise. C'est la scène finale, lors de la mort du Zamalzain.

16) Des enfants d'Alçay acteurs et publics de leur propre spectacle, avec Tokia (2002).
Tokia m'appelle pour venir faire des photos d'un spectacle préparé par les enfants qu'il chapeautent à Alçay. J'y vais, et ça donne ce visuel un peu psychédélique...

17) Une voiture lors du prologue au Rallye des cimes (2004).
Juste pour dire que je sais aussi faire des photos de sport!

18) Des hêtres en forêt des Arbailles, un jour de brouillard... (2005).
Alors ça, j'adore! Je pars "aux champignons" dans les Arbailles en octobre 2005. Pour le cas où je rencontrerais le Basajaun, des Lamiñaks, ou plus terre à terre: des cèpes, j'emporte mon Nikon. Bien sûr, j'ai trouvé des champignons, mais j'ai aussi croisé le brouillard et ça a donné ça. La Soule Mystérieuse!

19) Maialen Errotabéhere, un ange passe... Concert de soutien à Peio Serbielle (2005).
Probablement l'une des (sinon la) plus belle voix féminine (des nouvelles générations) du Pays Basque. Elle n'est pas sur le devant de la scène, mais a certainement plus de talent que toutes celles qui se revendiquent du Pays Basque et dont la télé nous abreuve...

20) Des rémouleurs (Xorrotxak) de la mascarade souletine (2002).
L'une de mes premières photos de presse. Un jour, Marcel Bedaxagar m'envoit couvrir une mascarade à Ordiarp. C'était ma première... Inutile de vous dire que je n'ai rien compris! Alors j'ai pris plein de clichés, et celui ci est l'un des plus réussi. Je ne me rappelle plus exactement des termes de l'article qui a suivi, mais je pense que j'ai dû me la jouer papier d'ambiance!

21) Le coup de la planche, par Aurélie Etcheverry et Karine Trottier (2006).
Championnes de France 2005 de leur catégorie, elles faisaient une démonstration de "casse" lors de l'édition 2006 des fêtes de Mauléon! Et dire quà 17 ans seulement , elles peuvent vous arracher la tête avec le pied... Brrrrr, ça fait froid dans le dos!

22) A l'abordage! (2007)
Une photo que j'ai faite chez-moi dans l'intérêt d'illustrer un papier sur Carnaval. Comme je l'ai trouvée jolie (mais trop "personnelle"), je ne l'ai finalement pas publiée ailleurs que sur ce blog!

Voilà! Vous constaterez que j'ai un faible pour certains thèmes dits "culturels". Je l'avoue bien volontiers, mais ça ne m'empêche absolument pas de traiter tout type de sujets, de la réunion politique au repas des chasseurs, en passant par les travaux de voirie et, vraiment si personne d'autre ne veut s'y coller, le match de rugby!

Partager cet article

Repost0